Oléo.Transition

la décroissance comme transition post-pétrole

Mots-clés

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

réponse à un amis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

~~NéoBio~~

avatar

en ce moment rien n'est "normal" la grece avant nous, les anglais après (voir en bas)
il va y avoir petit à petit de plus en plus d'évènement comme tu le décris
l'erreur serait de sous estimer la cause pétrolière et le crash financier provoqué par elle et qui va s'emplifier faute de solutions future ,
le coté ( " conflits, de nature corporative") est bien réel d'aprés moi
les routiers sont entré dans la danse, puis les scolaires...
les médiats ne montent que les gens en ont mare d'être pris en otage et sarko dit "les casseurs ne passeront pas"
mais les raffineries sont désormais toutes prise d'assaut par les grévistes et chacun est conserné par les retraites
on n'est plus dans sune grève classique: désormais c'est national et intergénérationel!

on est exactement à mi chemin entre la "grève des routiers" et mai 68!!!
et sarko en augmentant la répression pense calmer les gens??? il rêve! il a un probleme de légitimité et l'agrave encore

qu'il mette donc la loi au vote... je pense que 100% sont contre! c'est si inutile ... retraite plus tard? mais pas de travail pour le jeunes, ça ne trompe personne, et les député ont voté contre l'aplication de la loi pour leur retraites à eux!!


d'ici une semaine on a mai 68ne pas oublier que les entreprises et les services publics sont pris de court!!! plus de gaz oil
les magasins vont commencer leur pénuries , psychologiquement c'est choquant!

je crains fort que tu ne soit en train de minimiser les risques
ça n'a pas d'impact sur nos vie certes mais c'est une répétition pour la grande crise: crash course de cris martenson

quoi que ça puisse être le début du crash lui même...

Rigueur : 500 000 emplois publics supprimés en Grande-Bretagne




zoom
Photo AFP


OAS_AD('Position1');

Le gouvernement britannique a livré mercredi ses arbitrages sur un plan d'austérité sans précédent, qui entraînera près de 500.000 suppressions d'emplois publics et des coupes drastiques dans les dépenses sociales, dans l'espoir de venir à bout d'un déficit record.
les vacances sont trompeuse , le mouvement ne repose pas que sur les éleves , c'est l'administration qui pourrait craquer maintenant avec cette annonce de licenciements massifs!!! déjà leurs espoir de crédit façile sont en train de s'évaporer
ils s'appercoivent que leur maisons ne sont pas aussi payé d'avance que ce qu'ils ont cru ,
sur de leur supériorité, plus dure est la chute de moral chez eux aussi , s'ils paralisent l'action du gouvernement !!! et puis les flics et les militaires ont des avantages avec les retraites, mais si la menace de licenciement se confirme en angleterre chacun comprend que c'est sa vie que est en danger, les gens sont een train de s'appercevoir qu'il y a désormais un probleme

d'ailleur desormais quand on parle de fin du pétrole ou de crash financier : on a l'écoute des gens !!! un comble Shocked Shocked
j'aurai jamais cru que ça arrive aussi vite!!!
si ça se calme ce sera provisoire, et les gens vont regarder d'un autre oeuil ce qui se passe chez nos voisins...

ça a commencé! c'est clair
2008 fut le début du crash des économie
comme 2005 fut le début du pic pétrolier

la crise n'aura pas de fin

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

avatar

Message le Jeu 21 Oct - 12:53  ~~NéoBio~~

les prises d'habitudes se révélant en période de crise sont comparables à l'allegorie de la grenouille dont voici l'illustration sur wikipédia


L'allégorie de la grenouille

utilise une observation concernant le comportement d'une grenouille placée dans de l'eau chauffée

pour illustrer un phénomène d'accoutumance progressive conduisant à ne pas réagir à une situation grave.

Comportement de la grenouille
La croyance affirme que si l'on plongeait une grenouille dans de l'eau chaude, d'un bond elle s'échapperait.
Si on la plongeait dans l'eau froide et qu'on portait doucement l'eau à ébullition, la grenouille s'engourdirait progressivement et finirait ébouillantée.


Applications
Cette allégorie illustre des phénomènes de prises d'habitudes se révélant dans des situations de crise
— récurrentes ou sous forme de continuum.

En ce sens, elle est une variante psychologique de l'habituation.

Par exemple, elle peut expliquer les mécanismes de résignation des femmes battues.

Elle a été popularisée en économie par Michel Debaig et Luis Maria Huete, sous le nom de Paradoxe de la grenouille,
pour expliquer les contradictions culturelles et habitudes de pensée qui menacent les entreprises.


Les auteurs sont revenus sur certains préceptes :



  • satisfaire les clients coûte moins cher
  • satisfaire les salariés coûte moins cher
  • satisfaire les fournisseurs coûte moins cher


Selon les deux auteurs, la solution consiste à rompre avec les manières de penser et d'agir,
avec pour objectif de renouer avec la création de valeurs.


L'allégorie de la grenouille est utilisée par Al Gore dans le film Une vérité qui dérange pour illustrer la manière dont l'humanité court à sa perte si elle ne réagit pas au lent réchauffement climatique de la planète.

avatar

Message le Jeu 21 Oct - 13:21  ~~NéoBio~~

Message   Contenu sponsorisé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum