Oléo.Transition

la décroissance comme transition post-pétrole

Mots-clés

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[travail collaboratif] les oeufs avantages et inconvénients

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

~~NéoBio~~

avatar
L’oeuf est-il bon pour vous ?

Les oeufs sont généralement appréciés par petits et grands. Mais s’ils contiennent des vitamines, on les accuse aussi d’augmenter le cholestérol et autres désagréments. Alors pouvez-vous avaler une omelette sans risque ? Femmes enceintes, seniors, enfants… découvrez selon votre profil les avantages et inconvénients de ces produits.




En fonction des différentes périodes de la vie, les oeufs n’apportent pas les mêmes avantages et inconvénients. Petit guide…
Femmes enceintes
Avantages : Les oeufs sont un bon aliment, qui permettra de couvrir vos besoins en énergie et en protéines. De plus, il vous apportera du fer, minéral essentiel durant la grossesse. Enfin, la vitamine A qu’il contient est importante pour la croissance du foetus.
Précautions : Attention, pendant la grossesse, il faut éviter de manger des aliments crus d’origine animale. Cela vaut également pour les oeufs ! De toute façon, ils ne sont pas très digestes s’ils ne sont pas cuits. (et en ce qui concerne les mayonnaises et autres crèmes, prenez uniquement des oeufs très frais pour les préparer). Conservez vos oeufs au réfrigérateur, ne mangez pas d’oeuf fêlé et ne les lavez pas avant de les utiliser. En revanche, lavez-vous les mains après les avoir manipulés ou cassés. Certains conseillent même d’éviter de casser les oeufs sur le bord du récipient utilisé pour la préparation !
Seniors
Avantages : L’oeuf est un aliment excellent pour garder des muscles toniques ! En effet, il apporte des protéines. De plus, la vitamine D va favoriser l’absorption du calcium, pour préserver les os. Enfin, le fer contenu dans les oeufs évitera l’anémie et la fatigue. De plus, l’oeuf contient des pigments naturels, la lutéine et la zeaxanthine qui protègent la vision, en luttant notamment contre la dégénérescence maculaire liée à l’age.
Inconvénients : évitez les oeufs crus, difficiles à digérer.</SPAN>
Enfants
Avantages : Les oeufs sont une bonne source de protéine, qui vont participer à la fabrication des muscles et du squelette. Ils sont également une source de phosphore, pour le cerveau. Sans oublier la vitamine D, pour les os, et de la vitamine A pour les yeux.
Inconvénient : Les oeufs sont l’une des sources majeures d’allergie chez les tout petits. C’est pourquoi il est impératif de ne pas les introduire dans l’alimentation avant l’âge de un an. Heureusement, les allergies à l’oeuf disparaissent la plupart du temps en grandissant. Attention l’allergénicité ne disparaît pas avec la cuisson : si on a un enfant allergique, il faut éliminer tout contact avec l’aliment, cru ou cuit (difficile, car de nombreux produits transformés contiennent de l’oeuf).
Problèmes de cholestérol
Certes, l’oeuf est, avec la cervelle, l’un des aliments les plus riches en cholestérol. Néanmoins, l’excès de cholestérol que l’on peut trouver dans les artères est produit pour les trois quarts par le foie. Le cholestérol alimentaire a peu de rôle direct sur l’hypercholestérolémie. En revanche, l’alimentation a un rôle indirect, puisqu’une alimentation riche en graisses, pauvres en fruits et légumes peut entraîner des troubles cardiovasculaires et augmenter le mauvais cholestérol. Manger des oeufs ne fait donc pas a priori augmenter les problèmes de cholestérol. D’ailleurs, paradoxalement, la consommation d’oeufs enrichis en oméga 3 permettrait de réduire le mauvais cholestérol ! Il est donc surtout essentiel de rééquilibrer son alimentation (lire à ce propos notre article Cholestérol : de l’importance de la diététique)
Chez les personnes souffrant déjà d’hypercholestérolémie, en revanche, il est tout de même conseillé de limiter sa consommation à deux ou trois oeufs maximums par semaine. Et en cas d’hypercholestérolémie sévère, les oeufs peuvent être totalement proscrits. Dans tous les cas, demandez toujours conseil à votre médecin.

Les œufs utilisés en cuisine ne sont généralement pas fécondés, et utilisés à l’état frais, soit moins de vingt-huit jours après la ponte. Dans les traditions culinaires asiatiques, les œufs sont parfois fécondés, comme le balut, ou mis à fermenter pendant plusieurs semaines, comme l’œuf de cent ans.
L'œuf de cent ans est un ingrédient chinois fait d'un œuf de cane, de poule ou de caille que l'on a conservé dans un mélange de boue riche en chaux, de paddy (riz non décortiqué), de cendre, de sel et de feuilles de thé pendant quelques semaines ou quelques mois, selon la méthode de préparation. Le jaune d'œuf devient vert foncé et de texture crémeuse avec une forte odeur de soufre et d'ammoniac, tandis que le blanc devient brun foncé et translucide comme une gelée, mais avec peu de saveur. La transformation de l'œuf de cent ans a lieu grâce aux éléments basiques de l'œuf qui augmentent graduellement le pH de 9 à 12 (ou plus). Ce processus chimique cause une fermentation inorganique qui transforme les protéines et gras sans saveur en des éléments plus simples mais avec une forte saveur.

Au plat
Difficile d’imaginer plus simple. Un peu de spray de cuisson au fond d’une poêle bien chaude, un ou deux œufs cassés d’un geste élégant, et le tour est joué ou presque. Veillez simplement à bien répartir l’œuf dans la poêle pour une cuisson homogène. Pas de fioriture : du sel, du poivre et un morceau de pain sont les compagnons idéal de cet hymne à la simplicité.
Durs
Là encore, on reste dans la simplicité : faites bouillir de l’eau (avec une cuillère de vinaigre pour éviter que la coque de l’œuf ne se fendille – c’est en tout cas ce qu’affirmaient nos grands-mères… Le sel, ça marche aussi très bien), plonger l’œuf avec précaution, attendre 10 minutes, c’est prêt. Indispensable pour le prochain pique-nique.
A la coque
On aborde là les questions délicates. Car pour les œufs à la coque, les chapelles sont nombreuses, et les opinions divergent. Pour le temps de cuisson, d’abord. Un rapide sondage donne une norme aux alentours de 3 mn (dans l’eau bouillante). Mais ce peut-être un peu (vraiment un peu, car ça va très vite) plus ou moins, selon votre goût personnel. Et si vous n’avez pas de minuteur, mettez vos œufs dans l’eau froide, portez à ébullition, comptez jusqu’à 10, et c’est bon. C’est quasi infaillible… Pour les mouillettes, en revanche, la question n’est pas tranchée : coupées dans le sens de la largeur ou de la longueur de la baguette ? Le débat reste vif…
Pochés
Faites bouillir de l'eau, dans laquelle vous ajoutez une cuillère à soupe de vinaigre. Cassez un oeuf dans une petite tasse. Une fois l'eau bouillante, verser prestement (pour éviter l’éparpillement) l'oeuf dans la casserole. Si nécessaire, repoussez-le sur le bord à l'aide d'une cuillère en bois pour contenir le blanc. Laissez cuire trois minutes puis sortez l’œuf à l’aide d’une écumoire. Égouttez-le sur du papier absorbant, et élaguez le blanc pour que la présentation soit plus jolie. Déposez-le ensuite, par exemple, sur de la roquette avec des lardons. C’est tout simple, et délicieux. Et on ne parle même pas des œufs en meurette.
Brouillés
L’arme fatale de ceux qui n’arrivent pas à faire une omelette… Parce que des œufs brouillés n’ont pas besoin d’avoir un aspect impeccables, eux… Et pourtant, c’est un véritable délice. Cassez simplement deux oeufs au fond d’un bol, mélangez, jetez-les dans une poêle chaude et remuez-le au fur et à mesure de la cuisson. Hors du feu, ajoutez une cuillère à café de crème liquide et mélangez à nouveau. C’est tout simple, et parfait. Alors si vous y ajoutez les épices que vous aimez ou si vous laissez parler votre imagination, vous pourrez faire de grandes choses…
Quelques recettes pour finir...

Essayez donc par exemple…



  • Œuf cocotte en parmentier
  • [url=http://www.weightwatchers.fr/food/rcp/index.aspx?recipeid= 6100018]Pommes de terre et champignons à l’oeuf[/url]
  • [url=http://www.weightwatchers.fr/food/rcp/index.aspx?recipeid= 6100070]Omelette aux germes de soja[/url]
  • [url=http://www.weightwatchers.fr/food/rcp/index.aspx?recipeid= 220233]Omelette aux poireaux primeurs[/url]
  • [url=http://www.weightwatchers.fr/food/rcp/index.aspx?recipeid= 6100111]Omelette roulée au jambon[/url]
  • [url=http://www.weightwatchers.fr/food/rcp/index.aspx?recipeid= 6100116]Œufs durs farcis au thon[/url]
  • [url=http://www.weightwatchers.fr/food/rcp/index.aspx?recipeid= 6100091]Œufs au lait[/url]

~~NéoBio~~

avatar



en fait pour la survie c'est cool , des poules qui pondent tous les jour des proteines de qualité
et l'oeuf se conserve sans frigo

en cas de pénurie grave , il y a encore les poules à manger


pour un scénario de survie , il suffit d'acheter des poules en plus du stock, et y a toujours moyen de collecter des escargots pour les nourrir, ou des vers de terre

c'est homnivore et tu peux recycler les déchets de cuisines ou ramasser des vieux légumes voir des herbes pour compléter ,

meme avec une petite cours c'est bon, faut pas hésiter à pulvériser les coquilles pour leur redonner le calcaire

supersasa83

avatar
des recettes weightwatchers c est super de penser a sa ligne pour plutard lol!

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum