Oléo.Transition

la décroissance comme transition post-pétrole

Mots-clés

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

le blog www.avenir-sans-petrole.org‏

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 2]

Bourrache

avatar
Ah Néobio, on dirait que le lien suivant a été fait pour toi ! Very Happy Cela confirme ce que tu dis depuis toujours,

http://www.avenir-sans-petrole.org/article-transition-de-la-societe-passer-du-reve-a-la-realite-57886421.html

~~NéoBio~~

avatar
super j'ai perlé aussi ce lien aprés lecture, mon pearltrees devient touffu lol

http://pear.ly/vEOX


j'ai laissé un commentaire pour qu'il passe ici

3 blog le Sam 9 Oct - 5:01

Benoît Thévard


Merci d'avoir repris quelques articles de mon blog !
Ce forum, ne serait-ce que par son titre, est très proche des idées que je diffuse.
je suis donc ravi de voir de telles initiatives comme les nôtres qui émergent de plus en plus!
bonne réussite à vous, bonne réussite à nous pour l'avenir !

cheers

~~NéoBio~~

avatar
on est de plus en plus c'est clair

ce soir j'avais des amis , on a rigolé, patati et patata, puis on m'a demandé pour le pétrole s'il y avait une date de fin du pétrole bref des anneries moqueuses
mais j'ai tout de même placé d'un air serieux, pour l'instant le pétrole c'est pas le plus important le gros probleme c'est le néolibearisme dont le systeme ne fonctionne plus,
en clair les pays anciens riches vivent à crédit et la prochaine monté du prix du baril fera encore péter une bulle financiere, et cette fois ci c'est le double par rapport aux subprimes
il se pourrait bien qu'on ne puisse pas sauver toutes les banques , donc si vous avez quelques euros dans une banque il est temps de les transférer à la poste


ça a jeté un froid lol!

il faut dire que je leur prenait le teston avec le pétrole , ça ne leur parlait pas, mais avec leur banque : immédiatement c'est pas rigolot lol!
et puis il y a les alertes sur les stocks en urss et usa , ça commence à etre crédible

youyou

avatar
Bienvenue Benoit.

J'ai commencé à lire ton blog, très interessant.

J'espère que tu viendras contribuer ici. Les gens comme toi et moi n'étaient pas les bien venus, mais nous sommes maintenant tolérés Razz

Plus sérieusement j'aime beaucoup l'analyse sur ton blog. Tu parles d'un délai de 5 à 10 ans pour la transition, ici, beaucoup ont des thèses de quelques semaines à quelques mois, ce qui a créé des tensions. Je préfère te prévenir donc.

Un point qui me tiens à coeur et qui fait son chemin, certains pensent aussi qu'une crise sociale (crise du capitalisme d'accumulation et du productivisme) pourrait intervenir avant la Peak Oil, serait d'une répercussion importante, et pourraient masquer plus ou moins longtemps les effets inéluctables du Peak. Celà dit, on retrouve toujours cette logique de résilience, quelque soit le scénario.

Je t'invite à faire un petit message de présentation.
Par la suite, je pense que nous serions plusieurs à être passionnés pour discuter de certains messages de ton blog, qui pourraient lancer d'intéressant débats.

Jack La Mafda

avatar
youyou a écrit:

J'espère que tu viendras contribuer ici. Les gens comme toi et moi n'étaient pas les bien venus, mais nous sommes maintenant tolérés Razz

youyou peut pas s'empêcher de youyouter Razz

Plus sérieusement, c'est pas que vous n'êtiez pas les bienvenus... c'est pas que vous êtes tolérés...
non... on vous laisse rêver... en espérant évidemment que vos rêves deviennent réalité Wink

~~NéoBio~~

avatar
Bourrache a écrit:Ah Néobio, on dirait que le lien suivant a été fait pour toi ! Very Happy Cela confirme ce que tu dis depuis toujours,

http://www.avenir-sans-petrole.org/article-transition-de-la-societe-passer-du-reve-a-la-realite-57886421.html
tu n'as pas tord, mais sur les 5 pages je n'ai rien trouvé sur le risque systémique, pourtant on est passé déjà deux fois à la limite (2008 et 2009)
dans les deux cas je pense qu'on a été sauvé par des promesses de crédits
mais le système autrichien nommé néo libéralisme, expérimenté sou pinochet puis sous thatcher , reagan, mitterrand etc avec l'OMC et le FMI
cette idéoligie donc, a créé des conditions désastreuses , qui ont rendu les économies des pays anciennement riches dans un étét de faiblesse prononcé
ex: l'islande qui était le modele néo liberal c'est complètement écroulée en 2008

bref le pétrole c'est l'un des probleme, l'autre c'est le risque systémique que les banques s'écroulent,

il y a aussi qu'en cas de crise relativement grave, plusieurs pays pourraient se repliés sur eux même et ne plus vendre leur énergie
du coup la dépléssion serait beaucoup moins assurées

je pense que mesurer la déplession en courbes théoriques sans s'imaginer que des pays peuvent vouloir faire des réserves pour l'avenir peut donner une vision moins grave d ela crise, hors la violence de 2008 a déjà été nommé crise la plus grave depuis celle de 1928 il ne faut pas l'oublier
il y a donc des risques non négligeables de crash brutal suivi d'une stabilisation plusieurs années aprés
(depuis 2008 +500000 chomeurs de plus) sans compter le nombre d'entreprises qui ont fermés

réseau voltaire en dit ça: http://www.voltairenet.org/article12761.html

Benoît Thévard


merci pour votre accueil chaleureux ! Very Happy
en fait, comme tout le monde, je n'ai pas de certitude sur la date de la crise pétrolière.
Je me fie avant tout aux études les plus crédibles en la matière. C'est pourquoi je me donne une fourchette comprise entre maintenant et dans 15 ans maximum pour le début de la crise pétrolière.
Se donner un délai trop court fait avorter toute tentative de changement et impose le retranchement dans la peur, et un délai trop long laisse l'illusion que nous trouverons une solution technologique.
C'est pourquoi se délai de 10 ans est non seulement crédible, mais il laisse du temps pour se préparer sans pour autant laisser croire que nous pourrons modifier toute les infrastructures énergétique de la planète dans les délais.

et puis il y a effectivement ce risque économique. Certains pensent effectivement que la crise économique arrivera avant la crise pétrolière, qu'elle sera extrêmement grave et qu'elle repoussera très loin la perspective du pic pétrolier tant la baisse de consommation sera importante !

Que ce soit dans un cas ou dans l'autre, nous aboutirons à une crise économique majeure et la seule solution que je perçois, c'est d'organiser les collectivités locales pour qu'elles deviennent résilientes:
Pour chacun des besoins essentiels, il faut assurer suffisamment de diversité, de modularité, un temps de réaction réduit et un minimum de stocks.

C'est pourquoi je suis en train de concevoir un outil permettant aux élus d'évaluer la résilience de leur territoire afin d'engager une transition avec la population.

Jack La Mafda

avatar
Benoît Thévard a écrit:
C'est pourquoi je suis en train de concevoir un outil permettant aux élus d'évaluer la résilience de leur territoire afin d'engager une transition avec la population.

C'est génial Very Happy
Ce genre d'outil manque vraiment actuellement.

J'espère qu'il sera prêt prochainement... encore en 2010?

Alter Egaux


Benoît Thévard a écrit:Certains pensent effectivement que la crise économique arrivera avant la crise pétrolière, qu'elle sera extrêmement grave et qu'elle repoussera très loin la perspective du pic pétrolier tant la baisse de consommation sera importante !
La crise systémique a débuté avec l'explosion des subprimes aux USA en juillet 2007, puis en Nov 2008 avec celle des banques. Leur sauvetage par les Etats a permis de gagner un peu de temps, mais c'est une option que l'on ne pourra renouveler (endettement des Etats), sauf à changer de paradigme économique (transition du capitalisme financier vers un autre système économique).

Mais je ne crois pas en la destruction de la demande : la pression démographique fait que la demande sera soutenue, même si un Etat important dévisse (USA compris), et l'Inde et la Chine n'ont pas de raison de décrocher, actuellement tournée vers leur demande intérieur. Tout au plus un plateau qui se prolongera, soit du temps au temps.

Reste que l'avenir n'est pas écrit à l'avance, et les Hommes sont capables du meilleur comme du pire : nous allons avoir les 2.

Bienvenue sur ce forum. Very Happy

~~NéoBio~~

avatar
Benoît Thévard a écrit:merci pour votre accueil chaleureux ! Very Happy
en fait, comme tout le monde, je n'ai pas de certitude sur la date de la crise pétrolière.
Je me fie avant tout aux études les plus crédibles en la matière. C'est pourquoi je me donne une fourchette comprise entre maintenant et dans 15 ans maximum pour le début de la crise pétrolière.
Se donner un délai trop court fait avorter toute tentative de changement et impose le retranchement dans la peur, et un délai trop long laisse l'illusion que nous trouverons une solution technologique.
C'est pourquoi se délai de 10 ans est non seulement crédible, mais il laisse du temps pour se préparer sans pour autant laisser croire que nous pourrons modifier toute les infrastructures énergétique de la planète dans les délais.

et puis il y a effectivement ce risque économique. Certains pensent effectivement que la crise économique arrivera avant la crise pétrolière, qu'elle sera extrêmement grave et qu'elle repoussera très loin la perspective du pic pétrolier tant la baisse de consommation sera importante !

Que ce soit dans un cas ou dans l'autre, nous aboutirons à une crise économique majeure et la seule solution que je perçois, c'est d'organiser les collectivités locales pour qu'elles deviennent résilientes:
Pour chacun des besoins essentiels, il faut assurer suffisamment de diversité, de modularité, un temps de réaction réduit et un minimum de stocks.

C'est pourquoi je suis en train de concevoir un outil permettant aux élus d'évaluer la résilience de leur territoire afin d'engager une transition avec la population.
bon courage pour ton outil, j'ai trouvé plusieurs façon pour un élu de concevoir la résilience

<LI>en physique, la résilience est la résistance d'un matériau à un choc ;
<LI>en écologie, la résilience est la capacité d'un écosystème ou d'une espèce à récupérer un fonctionnement ou un développement normal après avoir subi un traumatisme ;
<LI>en psychologie, la résilience est un phénomène psychologique consistant à prendre acte de son traumatisme pour ne plus vivre dans la dépression ;
<LI>en économie, la résilience est la capacité à revenir sur la trajectoire de croissance après avoir encaissé un choc ;
<LI>en informatique, la résilience est la capacité d'un système ou d'une architecture réseau à continuer de fonctionner en cas de panne ;
<LI>dans le domaine de la gouvernance, de la gestion du risque et du social, la résilience communautaire associe les approches précédentes en s'intéressant au groupe et au collectif plus qu'à l'individu isolé ;
dans l’armement et l’aérospatial, la résilience dénote le niveau de capacité d’un système embarqué à tolérance de panne, de pouvoir continuer de fonctionner en mode dégradé tout en évoluant dans un milieu hostile.

sur quelles bases peut on apprécier la résilience d'un territoire?

et comment évaluer la résilience d'une population? sur tel ou tel territoire


si l'outil en question sert également à ça (économie, la résilience est la capacité à revenir sur la trajectoire de croissance ) il est inéficasse

~~NéoBio~~

avatar
« la résilience définit la capacité à se développer quand même, dans des environnements qui auraient du être délabrants »

quel est le terme pour un systeme qui change afin de ne plus croitre ? voir pour décroitre?

car il va faloir trouver comment vivre en consommant moins et surtout local

voila une action qui a réussi et produit une société resiliente dans le sens surtout de ne plus avoir besoin de croissance, sans passer par la hierarchie administrative qui représente (25% des emploies en france !! chose qui ne peut durer!!)

chacun doit sortir de l'orniere de son coté , jamais une municipalité n'imposera ou informera sa population
le mouvement doit partir du peuple, l'administration suivra , n'est elle pas à notre service?

http://www.colibris-lemouvement.org/

pour une insurection des consciences: http://www.pierrerabhi.org/blog/index.php/



Dernière édition par ~~NéoBio~~ le Lun 11 Oct - 1:12, édité 1 fois

Bourrache

avatar
Bienvenue Benoît Very Happy
Je suis inscrite sur ton blog pour avoir les nouvelles fraiches par mail, c'est ce qui m'a permis de diffuser les liens ici. Ton blog est vraiment très bien fait, et je ne me prive pas de le diffuser également autour de moi... les petits ruisseaux font les grandes rivières... mais pas de pétrole, hélas !

14 La résilience le Lun 11 Oct - 2:30

Benoît Thévard


Effectivement la notion de résilience n'est pas toujours simple à cerner.

Personnellement je la connaissais, au départ, dans le domaine des matériaux uniquement.
Concernant les collectivités, il ne s'agit pas de la même chose que pour l'économie.
Une définition complète serait la suivante (Bryan Walker):

La capacité d’un système à absorber un changement perturbant et à se réorganiser en
intégrant ce changement, tout en conservant essentiellement la même fonction, la même
structure, la même identité et les mêmes capacités de réaction.

Tout montre que notre société ne l'est pas. Un exemple:
L'autonomie alimentaire de Paris est de 2 jours. Ce qui veut dire qu'en cas d'impossibilité de transport routier, après 2 jours les magasins commencent à se vider et les parisiens paniquent !

être résilient c'est prévoir cela et organiser la collectivité de manière à ne pas céder à la panique, augmenter les interdépendances entre les acteurs d'un même territoire.

Si l'agriculteur dépend de l'achat des habitants du village, il prêtera attention a la qualité de ses produits car il sera en relation directe avec eux. A l'inverse, si les habitants du village ont besoin de l'agriculteur pour manger, ils seront solidaires avec lui, l'aideront en cas de besoin etc ...

Il ne s'agit donc pas de croissance économique mais d'une organisation basée sur le bon sens et sur la solidarité locale plutôt que sur l'individualisme.

~~NéoBio~~

avatar
je commence à mieux comprendre , là au moins ça ce tient , en plus peu de gens savent que les paysans et eleveurs existent dors et déjà lol
en fait il y a deja des reseaux qui se sont construit sans passer par du légal, depuis que ma femme a trouvé du travail c'est fou ce qu'on mange bio lol il y a des tas de petites filliaires

je connais aussi un nouveau paysan, la safer vient de lui vendre des terres et une ferme, il achette tout d'occasion , tracteur chambres froides, il vend tout à prix unique lol et c'ets presque du bio, mais la dessus il a beaucoup à apprendre , on doit se revoir pour sa chanbre froide en plus je viens de lui trouver une chambre froide à 1000€ seulement

il est étanche au probleme de fin des énérgies pas chere et aussi au risque de crise, mais comme tous le mode désormais il s'attend à ce qu ela vie devienne difficile sans savoir réelement ce qu'il se passe


mais le point commun de chaque nouveau systeme désormais c'est : etre invisible
ne surtout pas dialoguer avec la municipalité

chez nous depuis que c'est ligue sud qui est au pouvoir, leurs efforts sont consacré aux prochaines élections

les gros paysans, ceux qui ont des terres immences, sont perfusés sous crédits , ils ont investient dans du matos et sont soumis à des quotats de production les prix de ventes sont plafonnés et dépendent de la réconlte au niveau européhen, ils sont prisonier du systeme

Jack La Mafda

avatar
Benoît Thévard a écrit:
je me donne une fourchette comprise entre maintenant et dans 15 ans maximum pour le début de la crise pétrolière.

Se donner un délai trop court fait avorter toute tentative de changement et impose le retranchement
dans la peur, et un délai trop long laisse l'illusion que nous trouverons une solution
technologique.

Voici quelques articles tirés du blog de Benoît Thévard:

Un avenir sans petrole

http://www.avenir-sans-petrole.org/article-un-avenir-sans-petrole-54601473.html

Extrait de cet article:

"Des rapports, discours, articles et tribunes s'accumulent pour expliquer et avertir qu'il nous
reste probablement entre 2 et 15 ans de "tranquillité" avant que la demande mondiale en pétrole ne
soit plus forte que l'offre."

TOUT LE MONDE en France a besoin de pétrole !

Et quand je parle de besoin, je pense surtout à la fabrication et au transport de notre
alimentation, à la fabrication des médicaments, à la construction des logements, au chauffage des
habitations ou encore à l'approvisionnement en eau potable etc ...


Faut-il etre autonome pour etre resilient

http://www.avenir-sans-petrole.org/article-faut-il-etre-autonome-pour-etre-resilient-55772946.html

Extrait de cet article:

Quand on parle d’autonomie, il s’agit par exemple d’avoir 1 ou 2 panneaux solaires pour faire
fonctionner votre frigo et quelques lampes, de faire un potager, d’avoir des poules, d’organiser un
petit stock alimentaire dans une pièce ou la cave de votre logement, d’avoir un moyen de
recyclage,un stock ou un accès direct à l’eau potable, d’apprendre à se soigner avec les plantes
etc…


Modele des villes en transition

http://www.avenir-sans-petrole.org/article-modele-des-villes-en-transition-56503581.html

Extrait de cet article:

Il me semble que la seule volonté et initiative populaire ne pourront pas s’appliquer partout et
assez rapidement. C’est pourquoi je préconise la mise en place, dans un maximum de villes et
villages, de ces initiatives de Villes en Transition, mais systématiquement couplées, dès le
départ, à l’action des élus locaux.



Dernière édition par Jack La Mafda le Mar 12 Oct - 1:06, édité 1 fois

~~NéoBio~~

avatar
Jack La Mafda a écrit:

Il me semble que la seule volonté et initiative populaire ne pourront pas s’appliquer partout et
assez rapidement. C’est pourquoi je préconise la mise en place, dans un maximum de villes et
villages, de ces initiatives de Villes en Transition, mais systématiquement couplées, dès le
départ, à l’action des élus locaux.

~~NéoBio~~

avatar
je comprend bien les lacunes de ma vision des choses, et je n'ai pas dis que ça marcherai forcement pour un pays
je dis juste que si tu prends rendez vous avec une municipalité tu peux toujours courir pour être écouté , si tu as un outil pour juger de ceci ou cela, ok
mais si tu n'est pas identifié comme expert au niveau national le maire ne t'écoutera même pas, il faut que tu sois présenté par un formulaire, et qu'en arrivant tu dises "bonjour, je viens au sujet du formulaire n° NB1KL5..123df , pour vous faire profiter d'une initiative régionale (à minima) qui n'a pas pour but de vous faire dépenser de l'argent mais de vous en faire économiser etc patati patata: vous n'avez rien contre le fait de réaliser des économie actuellement ? ok à la bonne heure : procédons"
mais l'idéal serait de convaincre un ministre lol

ok mon idée ne se réalisera pas pour tous le pays, mais essai de me convaincre que cette idée là fonctionnera , donne la marche à suivre idéale pour voir lol!
il suffit d'être allé voir un conseil municipal pour comprendre lol à la limite faut être sur la liste gagnante au tout début de la gestion d'une mairie, sinon c'est cuit flower et encore je te parle d'une petite mairie bien sur

il y a bien la technique voisine qui consiste a aler rencontrer l'ancien maire déchu, celui ci va te donner toutes les ficelles dans l'espoir d'êtres associé à une action "verte" histoire de pouvoir s'en venter lors des prochains scrutins lol


si tu vas faire une soirée d'information dans une municipalité, tu obtiens la salle des fêtes du moment que tu es identifiable: association 1901 , tu obtiens le soutiens du comité des écologistes locaux, tu organises donc une réunion sur le thème du danger de crise financière tout en apportant des solutions d'organisation
tu fais ta réunion où tu expliques la situation financière actuelle et la doctrine néo libérale (grâce à un prof à la retraite)
puis projection de jancovici chez spi
à la fin de la projection tu fais un débrief mais tu vas dans le public avec le micro, ceux qui n'en ont rien à faire seront parti ou ne seront pas venus , et là tu vas avoir devant toi des gens qui vont te poser les bonnes question, tu vas les identifier et avoir leur mail afin de pouvoir ensuite les voir l'un après l'autre, tu leur monte une assos 1901 puis tu assistes aux deux trois premières réunions
tu les branchent également avec le repaire la bas si j'y suis local
puis par mail tu peux suivre leur travaux à distance ce qui te permet de continuer la recherche , tu tentes d'obtenir que chaque assos ai dans ses mission d'organiser ce genre de réunions dans les villages

très rapidement tu obtiens de vrais initiatives, des assos vont organiser des spectacles éducatifs dans des écoles, du lobbying dans les mairies, des atelier recyclages, des constructions de maison en paille , et petit a petit les municipalité s'aperçoivent qu'il y a des bulletins de vote à récupérer si elle participent pour des petits truc pas cher (prêter des véhicules , des pelles mécanique, une salle de réunion, mise à disposition de terrains communal pour des jardins etc etc

mais si tu prends le problème à l'envers et que tu vas voir le maire avec des tas de projets , il va te prendre pour un écolo
et te dire qu'il n'a pas le temps de te recevoir


en fait il est trop tard pour faire autre chose que de créer des forums, et créer des banques de données technique , se préparer comme on peu
les explications sur l'état de l'économie actuelle sont disponible sur plusconscient.net , croire que ça tiendra 10ans sans autre crash type 2008 ou 2009 est utopique , déjà je ne suis pas sur que l'économie parvienne à ne pas sombrer à cause de 2008 et de l'endettement actuel

il suffit d'écouter les mp3 de plusconscient.net pour comprendre où on en est..

Jack La Mafda

avatar
~~NéoBio~~ a écrit:
Jack La Mafda a écrit:

Il me semble que la seule volonté et initiative populaire ne pourront pas s’appliquer partout et
assez rapidement. C’est pourquoi je préconise la mise en place, dans un maximum de villes et
villages, de ces initiatives de Villes en Transition, mais systématiquement couplées, dès le
départ, à l’action des élus locaux.

heu c'est pas moi qui ai écrit ça, c'est Benoit Thévard, sur son blog
mais je suis d'accord avec lui...

je fais partie du groupe "Bruxelles en transition" (du mouvement transitionnetwork.org)
et ça n'avance pas! ça rêve, ça tatonne, ça se réunit en mars 2010, puis en septembre 2010

comme l'écrit Benoit, à ce rythme, ça ne pourra pas s'appliquer assez rapidement partout

~~NéoBio~~

avatar
part du principe que si ça n'avance pas, tu n'es pas le seul a le constater, cree ton propre mouvement avec réunions chaque semaine , cherche un repere de la bas si j'y suis, tu y trouveras des amis
étudie le fonctionnement de bruxelles en transition si ça n'avance pas tu risque de découvrir un systeme hierarchique avec tout en haut un gars dont l'objectif est surtout d'etre embauché par la ville : va savoir?

tu peux aussi copier le nom et do,nc créer un miniscandale local qui remue le truc
essai de savoir s'ils ont un forum et lance ton idée
quand tu es dans une réunion tente de trouver ceux qui semble désireux que ça bouge prend leur mail puis tente de les réunir pour discuter

si j'étais condamné à rester sur ma localité c'est ce que je ferai, et si finalement je suis bloqué ici, je connais déjà les réseaux alternatifs , celui des gitans, la communoté marocaine également, eux ils sont déjà sur une économie pa&rallele

va au marché aux puces et tu vas voir de quoi je suis en train de te parler

tu connais pierre rabi? à 110km de chez moi seulement il a fédéré des décroissants autour de sa phylosophie, il y a une école, si je suis contraint de vendre ma maison a perte je pense que je vais y aller, seulement c'ets dans l'ardeche... ça ne me plait pas
crois moi ça bouge partout: depuis que j'ai créé un pearltrees j'ai des tonnes d'infos c'est allucinant , chaque jours il y a de nouvelles connections
en voici une au hazard http://arsindustrialis.org/qui-sommes-nous

en vrac :
http://www.colibris-lemouvement.org/
http://www.lanef.com/lacooperative/principe.php
http://www.fondation-copernic.org/spip.php?article8
http://resosol.org/controverses/Ecologie/images/humour/index.html
http://cdn.pearltrees.com/s/Cleanwebpageproxy2?url=http%3A//compact.over-blog.com/article-25083861-6.html%23anchorComment
http://www.ekologeek.org/
http://www.reseau-amap.org/
<LI>Agir - Co-voiturage
<LI>Agir - Se nourrir à
<LI>Agir - Ménage bio maison
<LI>Agir - Freecycle
<LI>Agir - Echanger services
<LI>Agir - Dons d'objets
<LI>Agir - Gooduse
<LI>Agir - Digitroc
<LI>Agir - Séjours agro-écolo
<LI>Agir - Récup'aliments
<LI>Agir - Empreinte écologique
<LI>Info - Terre Sacrée
<LI>Info - Terra Economica
<LI>Info - Novethic
<LI>Info - Eco Bio
<LI>Info - Ecolo Info
<LI>Info - Notre Planète
<LI>Info - La Bioéconomie
<LI>Revue - L'Ecologiste
<LI>Revue - Silence
<LI>Réseau - Anti-Pub
<LI>Réseau - Clan du Néon
<LI>Réseau - Les Amis de la Terre
<LI>Réseau - Passerelle éco
<LI>Action consommation
<LI>Blog - Planète Gaïa
<LI>Blog - Six pied sur Terre
<LI>Blog - Effets de Terre
<LI>Blog - La ligne simple
<LI>Blog - Le monde de Véro
<LI>Blog - Les découvertes de Polly
<LI>Fun - Les apprentis Zécolos
<LI>Fun - Dessin animé
<LI>Fun - Chanson du dimanche
<LI>Fun - Star Wars au rayon légumes
Fun - L'homme 0 impact écolo

http://www.decroissance.qc.ca/</LI>
http://www.lerelais.org/IMG/jpg/logo_rubrique1-2-2.jpg

il y en a des quantités incroyable, chacun crée sa solution locale et tout s'enchevetre

Benoît Thévard


Arg j'ai écrit un long message et la diffusion n'a pas fonctionné !!
Mad

je décrivais le parcours de mon action. Je vais résumer:

- organisation d'une conférence avec une asso bien en vue sur Orléans
- prêt d'une bonne salle par la ville d'Orléans
- invitation des élus mais également de tous les réseaux associatifs
- tractage, mailing, affiches etc ...
- réalisation de la conférence "un avenir sans pétrole?" à la médiathèque d'Orléans (bientôt en ligne en vidéo)

- création du blog www.avenir-sans-petrole.org pour communiquer le plus possible sur la nécessaire transition

- début du travail pour créer l'outil de bilan résilience

- contact direct avec des élus présents à ma conférence
- rencontre de 2 élus d'une ville de 8000 habitants pour lancement d'un projet pilote
- présentation prévu en décembre devant tout le conseil municipal
- demande de subvention à l'Ademe
- rencontres, évolution du réseau, coopération avec le mouvement des villes en transition

- travail de recherche fondamentale pour mettre au point l'outil de bilan résilience

Voilà très brièvement le parcours.


De mon point de vue, notre société est trop individualiste pour que le seul militantisme puisse convaincre une majorité. c'est pourquoi il me semble important, en France, d'attaquer le problème sur 2 fronts:

du bas vers le haut avec, par exemple le mouvement des villes en transition ou colibri, qui aura pour objectif de rassembler la population et d'être une force de propositions.

et du haut vers le bas avec des techniciens et ingénieurs qui seront une force d'expertise, d'argumentation et de conviction pour les élus. Une fois les élus convaincus, ils pourront s'associer avec les mouvements populaires locaux et les accompagner dans leurs démarches, tout en leur donnant les moyens de leurs actions.

Mais je suis d'accord avec toi NeoBio, si un simple militant débarque dans une mairie, il a peu de chance d'être spontanément entendu. Il faut donc faire appel à des personnes crédibles, ou bien créer vous même votre crédibilité au fil du temps et de vos actions.


~~NéoBio~~

avatar
oui c'est chiant quand ça arrive, desormais je fais les plus gros messages sur world (on les reconnait façilement car il y a 80% de fautes en moins Embarassed Very Happy Laughing
ok je te remercie, j'ai eu a faire à des mairies , et à chaque fois c'est pareil

tu as beaucoup de courage , j'espere que tu partageras tes projets, çà va motiver tous le monde, notre point commun (à part la surveillance et la préparation) c'est aussi de ne pas réussir à retre entendu par nos proches (on évoque régulierement ce probleme)

à ce propos j'ai remarqué qu'il vaut mieux éviter de parler du pétrole de front
parler des retraites c'est plus porteur, car ça permet de parler de la crise économique, donc du systeme néolibéral dont il faut connaitre l'histoire si peu connue
et pourtant bien décrite dans wiki

en clair là ou j'ai la meilleure acroche auprés des gens en ce moment c'ets en amorçant la discution sur des blagues sur les retraites , ensuite il suffit de glisser vers l'évidence que si la crise s'agrave la retraite personne ne l'aura puis critiquer les multinationnales qui sont à l'abrit des problemes par rapport à nous (toujours en blaguant) ensuite le terrain est favorable pour lancer un "il parait que l'armée allemande et le pentagone viennent d'anoncer qu'il n'y a bientôt plus de pétrole, les retraites je me demande si on les aura, d'ailleur (rire) on devrait acheter des chevaux bientôt pour aller au travail (rire)
de cette façon tu as toute l'assistance qui ne nie pas la fin du pétrole! impossible avant la crise greque et le probleme des retraites, de plus en ce mloment le budjet 2011 du gouvernement va sortir! et ça c'est de la bombe! les gens vont halluciner ,
toujours noyer la fin du pétrole et l'imminence d'une crise grave et durable au millieu de la greve et quelques critiques humoristiques des banquiers et autres membres du gouvernement, ne pas hésiter à parler du montant des impots de mme Bétancour par rapport à ses bénéfices
si on essay de parler directement de la crise des cartes de crédit us ou de la fin du pétrole , voir de la hausse de son prix : ça ne fonctionne pas

en revanche pour trouver des décroissants le probleme c'est que pour la plupart la décroissance est un choix gentil et humaniste (c'est pas faux) mais si on tente de leur faire comprendre que c'est inéluctable ça ne passe pas
en effet ils sont super fier d'etre moralement des gens bien, si on leur annonce que tous le monde sera décroissants : pas glop!! pas envie d'etre confondu bien sur
là aussi il faut amorcer par les retraites ou toute actualité sur médiatisée pour mettre tous le monde sur le mode: "ok" puis avancer par étapes
j'imagine qu'avancer avec des décroissant sur la critique du néolibéralisme est un bon choix (enfin je pense)

bref si tu es en train d'avancer ici en utilisant ces techniques, j'ai pas besoin de ma fatiguer, et toi non plus lol on est du même avis lol!

donc si tu veux utiliser le forum n'hésite pas une seconde Basketball

tu as remarqué le systeme des blogs? c'ets sur "joe's bar team" tu crees un blog, on peut participer sous forme de remarques , puis tu t'en sert de toutes les façon possible twiter, pearltrees facebook etc
c'est pas plus compliqué que de poster un message et comme c'est ton blog il n'y a que toi qui peux y poster, sauf pour les remarques où même les invités anonymes peuvent poster!
et comme il n'y a pas de modérateur tu peux faire ce que tu veux rien ne sera modéré !! cool non?

~~NéoBio~~

avatar
connais tu Thierry Crouzet?
:http://blog.tcrouzet.com/le-peuple-des-connecteurs/
ce gars met une parti de son livre en ligne sur ce lien, mais si tu cherches mieux il est aussi disponible en pdf et plus complet encore

il c'est apparemment inspiré des texte d'un autre gars pour formuler son impression générale (je te cherche ça..)
il condense , en fait, une idée qui plane sur le web , et il me semble qu'il a tout compris


re-
voila j'ai le nom du gars qui apparament influence de ces écrit pas mal de théoriciens dont Thierry crouzet

I ? L’intelligence collective : un nouvel espace anthropologique

De par sa formation, Pierre Lévy a les compétences requises pour comprendre et analyser les problématiques liées à l’impact des nouvelles technologies sur les systèmes de signes et l’évolution culturelle en général. Elève de Michel Serres à la Sorbonne, formé à la micro-informatique dans les années 80 par le CNAM, il a étudié en France et au Québec des problématiques telles que l’intelligence artificielle, la cybernétique ou encore l’impact cognitif des hypertextes. Au début des années 1990, la création des standards du Web au CERN à Genève (Tim Berners-Lee, 1992) et les débuts de la démocratisation des réseaux numériques rend selon lui la possibilité d’avènement d’une nouvelle société plus réelle.






  1. L’organicité caractérise les collectifs archaïques : dans les sociétés de taille réduite, chacun connaît tout le monde et est lié " organiquement " à tout le monde (clan, famille, tribu).
  2. La transcendance désigne les collectifs molaires, ceux dans lesquels nous évoluons encore aujourd’hui : dans les sociétés plus grandes en taille, la cité s’organise autour d’un leader qui la représente (le despote, le roi, le parlement, le président …) de même qu’elle s’auto-divise en groupes sociaux, castes, etc. L’Etat et la bureaucratie deviennent nécessaires comme incarnations de cette transcendance. L’action de l’Etat sur les collectifs sociaux est forcément molaire, donc grossière, imprécise, simplifiée, même en démocratie : le vote, le référendum ne sont pour Pierre Lévy que des pis-aller.
  3. L’immanence pourrait enfin caractériser les collectifs humains moléculaires. La société s’auto-organise sans passer par une entité supérieure transcendante, avec l’aide cependant de dispositifs techniques ou organisationnels. L’action du collectif sur lui-même est moléculaire, la richesse humaine est valorisée au mieux et de façon subjective.



Cela nous fournit donc une approche intéressante et sans doute plus " parlante " de la notion d’intelligence collective : elle pourrait être entendue comme une entité émanant ? " immanant " - du collectif auto-organisé, mais qui à la différence de l’Etat ne serait pas constitué dans une quelconque structure extérieure aux membres de ce même collectif. Elle serait contenue dans le cyberespace, une sorte d’état d’esprit au sens propre, le résultat du jeu à somme positive de toutes les intelligences des membres de la société. Pierre Lévy en donne une définition précise p 29 de son ouvrage :

" Qu’est-ce que l’intelligence collective ? C’est une intelligence partout distribuée, sans cesse valorisée, coordonnée en temps réel, qui aboutit à une mobilisation effective des compétences."
pierre lévy

dommage qu'ils n'integrent pas la dépletion de pétrole et le risque de crise tres forte ou a répetition dans leur parametres

~~NéoBio~~

avatar
Benoit, Ton blog est génial (je l'ai perlé dans pearltrees)
tu as une super approche du problème du pétrole, et ta solution de faire réagir les élus locaux est vraiment parfaite dans un monde qui continuerai sur sa lancée pour encore quelques années, mais pourquoi tu n'abordes jamais la question de la crise financière?? L’état des économies est désastreux et les usa sont très proche de la faillite

Ton approche est vraiment parfaite, mais si tu te trompais sur les délais? en effet tu semble ne voir de crash qu'à partir du moment ou les prix du pétrole va augmenter (dans 5ans au plus tôt d'après toi)
Comment tenir compte de l'éventualité d'une crise financière systémique d’ici un an ou deux ?
Aura t on encore du pétrole en cas de crise ? car le pétrole est majoritairement propriété de pays producteurs

J’ai quelques questions :
tes idées sont très bien, mais nous reste t il 5ans?
Dans le cas contraire les projets mis en œuvres seront ils des tombeaux? Penses tu qu’il n’y ai aucun risque ?



As-tu déjà réussi à lancer un projet en France ? Si oui où ? Et combien ?
J’aimerai entrer dans un groupe de réflexion pour un projet dans le sud ouest, pas trop loin d’une centrale hydroélectrique des Pyrénées
L’immobilier et les terrains sont vraiment pas cher dans cette région, le climat est idéal avec une pluviométrie bien régulière, la proximité de l’océan et de l’Espagne ouvre des perspectives
si tu as un projet pour cette zone, je suis volontaire à 100/100, je suis très disponible, et bien que je sois un manuel, j’ai toujours des idées, des solutions,
Pour moi les problèmes sont là pour que des solutions soit trouvées, je vends ma maison en ce moment, donc je serai très disponible prochainement pour entrer dans un groupe de travail pour cette zone géographique, je compte acheter une ruine avec un grand terrain , si tu es ok je peux également financer un terrain agricole en SCI et j’apporte le financement à hauteur de 5000€ (en agricole ça fait un sacré terrain !! ) voir plus : 10000€ ou 20000€, en revanche il faudrait le rendre : "zone de test pour un hameaux résilient" auprés des pouvoir publics
avec une habitation par 2000m² et chacun ses cultures mais un savoir partagé
Voir un terrain commun pour les céréales, et des solutions commune (compostage, entraide , pain, élevage etc ) tu dois avoir de meilleures idées vu que tu as déjà de l’expérience

je ne financerai que si je suis sur que les élus sont ok pour qu’on y crée un projet, et là c’est ta parti, pas la mienne (sauf s’il faut faire du forcing lol (non je blague lol))
Ça pourrait être une sorte d’arche de Noé ? Car si toi tu penses qu’on a entre 5 et 10ans c’est très court !! Pour moi deux ans c’est un maximum en tout cas je me forcerai toujours à penser qu’il ne reste que deux ans avant un crash financier (ici sur le forum il y en a pour penser que le crash est pour novembre donc je suis un « modéré » en quelque sortes lol)

Comment pourrais-tu te servir de ce forum ?
As-tu remarqué qu’il y a des systèmes de blogs ? Très rapide : tu poste un message et celui ci est directement enregistré en blog, avec des commentaires en bas de page
Comme des tweets mais avec plus que deux lignes lol

J’aimerai également créer un pearltrees oléo.transition de surveillance et d’alerte tout public
Il suffirait que nos sujets les plus utiles ou sensibles soit « pearlés » ?

Benoît Thévard


De nombreuses questions dans ce message !!
"pourquoi tu n'abordes jamais la question de la crise financière?"
Parce que je ne la maîtrise pas. J'ai bien conscience des risques mais c'est un monde obscur difficile à appréhender.

C'est pourquoi je préfère me focaliser sur les choses mathématiquement et physiquement certaines et démontrables comme le pic pétrolier.
Ce n'est pas parce que je ne parle que très peu des changements climatiques que je n'en ai pas conscience, et bien c'est la même chose pour la crise financière.

Et lorsque je parle des solutions, je parle de relocalisation de l'économie, de monnaie locale permettant de maitriser les échanges commerciaux et d'éviter la fuite des richesses.

En fait je pars du principe que prévoir les conséquences du pic pétrolier doit inclure une préparation à une crise économique. Peu importe laquelle arrivera avant, le tout c'est de se préparer et de devenir résilient.

"Aura t on encore du pétrole en cas de crise ?"
je pars du principe que potentiellement nous pourrions ne plus en avoir, justement parce que les ressources sont généralement nationalisées.

"tes idées sont très bien, mais nous reste t il 5ans? "
Je n'en sais rien, comme je l'ai deja dit, si on considere qu'il n'y a le temps de rien faire, on ne fait rien. Si on considere qu'il y a trop de temps, on ne fait rien non plus. Alors je garde l'optimisme qu'il est encore possible d'avoir devant nous un certain délai, j'espere 5 à 10 ans, et tant mieux s'il y en a 15 !!

"As-tu déjà réussi à lancer un projet en France ? Si oui où ? Et combien ?"
Je suis en train de lancer des projets mais tout cela commence par de la communication.
Je mets au point l'outil de mesure de la résilience en même temps et l'objectif est de mettre à l'épreuve se genre de choses. Je travaille plutôt dans le Loiret en ce moment.
Je n'ai rien mené a terme encore, mais il ne sert a rien d'arriver trop tôt car les gens ne suivent pas !
C'est pourquoi je cherche a faire passer le message avant.
Arriver devant des élus en parlant de résilience sans qu'ils n'aient jamais entendu parler de cela... ça ne fonctionne pas !! j'y vais donc progressivement.


"J’aimerai entrer dans un groupe de réflexion pour un projet dans le sud ouest"
je t'invite a entrer en relation avec le groupe de transition de Salies du Béarn
http://salies-de-bearn.transitionfrance.fr/
Je connais également une personne qui souhaite se bouger dans l'Ariège.

"Comment pourrais-tu te servir de ce forum ? "
pour l'instant je trouve bien que nous puissions échanger de cette façon.
Par ailleurs je passe bcp de temps pour faire des articles construits et les plus riches possibles sur mon blog. Ce que vous avez fait en faisant passer le message est déjà beaucoup.
Il faut que je sorte aussi de l'écran pour aller rencontrer les gens qui me le demandent, pour faire des conférences et pour faire avancer mon outil !

Pour l'instant je ne suis pas en mesure de me projeter sur une arche de Noé ! je suis plutot nomade, avec mon coeur qui reste accroché au lieu de mes origines, où je compte d'ailleurs faire le projet pilote !







Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 2]

Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum