Oléo.Transition

la décroissance comme transition post-pétrole

Mots-clés

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

projet de NéoBio

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 projet de NéoBio le Jeu 9 Sep - 1:03

~~NéoBio~~

avatar
je vends des pompes à chaleur (enfin en principe) et je sais réparer un peu tout ce qui touche à la maison, j'ai des tas d'idées sur le solaire thermique grâce à ma formation de frigoriste
( mais si c'est compatible : bases physiques sur la mécanique des fluides )

depuis que je sais qu'il faut changer de vie et fuir les grandes villes , je suis revenu de martinique et j'ai mis ma maison en vente

je pense pouvoir rénover une vieille maison en maison passive voir positive grâce au soleil (serre bioclimatique)
avec de l'eau gratuite (pluie et forage) , avec des culture sur terra preta, plus brf etc
mon rêve secret : en plus de la nourriture de base , Produire des raretés sous serre , condiments, épices,coton, voir tabac (interdit) , cacao , encore grâce au soleil en sachant stocker son énergie, dans cette optique je compte avoir une autre serre en partie chauffée par le compost ainsi que des panneaux solaires afin de créer une ambiance douce propice à avancer les semis et la pousse des plants avant saison

je pense que je n'ai pas le temps de tout faire avant le prochain clash
aussi j'envisage d'acheter tous les matériaux qu'il me faudra, dés que j'ai acheté la maison,

je compte également miser beaucoup sur les stock de nourritures pour m'aider dans le cas où le clash serait là trop vite
avoir une réserve de fuel domestique

mon objectif est d'avoir le plus de terre possible lors de l'achat, ou d'acheter a coté d'une terre agricole à vendre

je m'accorderai un certain temps pour rechercher une maison non loin de st jean de luz (mon rève!!) car je suis chasseur sous marin et saint jean de luz est un coin poissonneux

avec un peu de chance je trouverai une ruine à 5km de st jean de luz, à coté d'une terre de 2ha agricole à vendre (donc pas chère), si c'est le cas je compte avoir un bateau voilier pour pouvoir aller chasser en espagne où il y a encore plus de poissons

coté électricité je compte m'éclairer avec une éolienne marine sans rotor bobiné directement en 12 volts sur batteries et ampoules a économie d'énergie
plus transfo pour l'ordi
pour le reste la zone de saint J de L est proche des barrages hydroélectriques des pyrénées , j'espère que c'est de la que vient le courant ?

si ça tombe à l'eau je chercherai ailleur dans le sud ouest


2 Re: projet de NéoBio le Jeu 9 Sep - 8:27

Galipette


Beau projet, tu vises vraiment l'autonomie complète.
C'est pas trop peuplé du côté de st jean de luz?

3 Re: projet de NéoBio le Jeu 9 Sep - 8:41

Alter Egaux


Galipette a écrit:C'est pas trop peuplé du côté de st jean de luz?
Je comprends l'envie de faire de la chasse sous marine, mais habiter en bord de mer, c'est trop de risque à mon avis : effectivement, trop de monde, trop de vieux, trop de tempêtes possibles (et destructeur pour l'habitat comme pour le bois), et force est de constater que nous commencons à laisser à la mer des terres que nous ne pourrons plus tenir, par manque d'énergie et par violence des tempêtes récurrentes.
Je respecte ton choix, mais réfléchis bien. Le bord de mer a beaucoup d'inconvénients. Trop de mon point de vue.

A la limite, j'aurais choisi plutôt la Côte-Vermeille que je connais bien (je connais un bien à vendre), en altitude, ou la Corse en altitude aussi.

4 Re: projet de NéoBio le Jeu 9 Sep - 9:25

~~NéoBio~~

avatar
tu sais les tempetes quand elles sont fortes elles traversent la france, sinon c'est pas des tempetes, et puis il faut raisonner en fonction du risque pour les travaux
le mistral souffle trés fort plusieurs fois par ans et pourtant il n'y a aucun dégats

à quelques km de la ville c'est déjà moins fréquenté et puis je ne compte pas m'installer sur un axe routier


en fait à st jean de luz il y a chaque printemps la possibilité d'attraper des requins et des raies pastenagues, plusieurs par jour, 15kg en moyenne
il doit y avoir moyen de fumer et saler les prises , voir à les vendre , c'est un a coté non négligeable, et puis je suis artisan il ne faut pas que je sois trop loin d'une petite ville et d'un réseau de villages

l'altitude s'il sagit de 100m c'est ce qu'on trouve dans le coin

de toute façon je ne trouverai sans doute rien dans ce secteur, j'ai été obligé de faire trois mandats pour vendre ma maison plus rapidement (appart, magasin et caves)
du coup je n'aurai pas beaucoup d'argent si je ne vend que l'appart


5 Re: projet de NéoBio le Jeu 9 Sep - 19:43

Alter Egaux


~~NéoBio~~ a écrit:tu sais les tempetes quand elles sont fortes elles traversent la france, sinon c'est pas des tempetes, et puis il faut raisonner en fonction du risque pour les travaux
le mistral souffle trés fort plusieurs fois par ans et pourtant il n'y a aucun dégats
D'accord avec toi, j'ai perdu un batiment sur mon plan B lors de la tempête de 1999. Sauf que la mer et l'océan font des dégats plus récurrent, et augmente le risque.

~~NéoBio~~ a écrit:l'altitude s'il sagit de 100m c'est ce qu'on trouve dans le coin
Trop bas, à mon avis. Le risque climatique et le RC (température haute des océans = augmention du volume = montée des eaux) font peser un risque supplémentaire sur les côtes.

6 Re: projet de NéoBio le Jeu 9 Sep - 21:24

Galipette


Alter Egaux a écrit:
Trop bas, à mon avis. Le risque climatique et le RC (température haute des océans = augmention du volume = montée des eaux) font peser un risque supplémentaire sur les côtes.

Même si la terre a connu des épisodes avec une mer 600m plus haute qu'aujourd'hui, on parle seulement de quelques mètres d'augmentation d'ici la fin du 21ème siècle. Simulation jusqu'à 14m. ici:
http://flood.firetree.net/
Le risque est mineur en comparaison à l'imminence de l'effondrement systémique.
Le poisson, c'est un sérieux atout de Néobio, s'il peut en profiter...

7 Re: projet de NéoBio le Jeu 9 Sep - 21:50

~~NéoBio~~

avatar
le risque de monté des eaux est réel c'est 5mm par ans si je suis à 100 ou 200m d'altitude je ne risque pas de me retrouver les pieds dans l'eau lol

pas de quoi paniquer, en revanche si la mer monte c'est qu'il y a fonte des pôles, dans ce cas on cours vers une glaciation

de plus le poisson en haute mer (pélagique) et le poisson côtier c'est deux choses différentes
il y aura toujours de quoi manger, et surtout de quoi faire des échanges sans compter que si la peche pro connaît un arrêt ne serait ce que de 2ans, il y aura une explosion de vie en mer

il y a un logiciel qui permet de simuler la simuler la montée des eaux afin de connaître les coins les moins favorables



oups je viens de voir ton site, il est super c'est plus lisible

8 Re: projet de NéoBio le Jeu 9 Sep - 22:50

Alter Egaux


~~NéoBio~~ a écrit:il y a un logiciel qui permet de simuler la simuler la montée des eaux afin de connaître les coins les moins favorables
Non, tu n'as pas compris, je ne parle pas de montée des eaux (avoir les pieds dans l'eau en permanence : niveau de la mer ), mais du risque dû aux nombres de tempêtes associées à des marées hautes, plus hautes à cause du RC/volume d'eau à cause température des océans, déclaré par Météo France comme alerte Orange ou rouge. C'est un effet indirect du RC, mais c'est le plus visible : tempête + marées hautes.
Ok, tu peux avoir une tempête dévastatrice, et reconstruire. Mais en période d'énergie chère, l'alternative d'abandonner ton territoire à la mer se posera très sérieusement.
J'ai prévenu dans ses termes Oleocene il y a quelques années, et on m'a ri au nez. Résultat : des petites villes cotières sont abandonnées en France à cause de la répétition des tempêtes, dans des zones populaires (pour les riches, les efforts énergétiques de l'Etat font qu'ils pourront rester encore un peu).

Alors, tu peux te satisfaire d'un logiciel de simulation mais je pense que tu ne regardes pas sérieusement ce risque. C'est pour cela que la méditérannée (si tu tiens à la côte) est peut être moins risqué. Ou alors en hauteur, sur un mont ou une montagne.
Mais à toi de voir.

9 Re: projet de NéoBio le Jeu 9 Sep - 22:53

Bourrache

avatar
Ne pensez-vous pas qu'en dehors de la montée du niveau de la mer, les inondations surprises à l'intérieur du pays sont plus à craindre ? On sait plus ou moins prédire la montée maximale de l'océan et même la planifier dans le temps, mais quid des trombes d'eau qui peuvent s'abattre à l'intérieur des terres et faire déborder les rivières. Vous n'avez pas été gâtés cette année, on peut le dire. Des phénomènes climatiques extrêmes ne sont malheureusement pas à exclure et par précaution, il me semble qu'être en altitude peut être un plus.

Quant aux poissons, pourquoi ne pas créer des zones d'aqua culture pour ceux qui ne se trouvent pas à proximité de l'océan ? Sepp Holzer fait cela en Autriche à 1500 m d'altitude, le tout en permaculture. Pour ceux qui ne connaissent pas, voir le lien ci-après :

http://www.google.be/search?q=sepp+holzer+krameterhof&hl=fr&lr=lang_fr&sa=X&tbs=lr:lang_1fr,vid:1&prmd=vo&source=univ&tbo=u&ei=xf2JTPvyJ43Bswako6WyAg&oi=video_result_group&ct=title&resnum=4&ved=0CD0QqwQwAw

La ferme de Sepp Holzer a été mon premier contact avec la permaculture. J'avais reçu le lien via un forum canin et cela m'avait conquise. En regardant cela, j'ai pensé immédiatement que c'était LA solution à nos problèmes agricoles. Depuis, j'ai fait l'acquisition de son DVD et je n'ai pas changé d'avis. Si lui peut le faire dans une région qualifiée de petite Sibérie autrichienne à 1500 m d'altitude, pourquoi pas nous ?

Je crois qu'il y a beaucoup de critiques sur certains forums, notamment sur le fait que Sepp Holzer doit avoir des activités annexes pour vivre (notamment en louant des gites), mais à mon humble avis, si l'on se sert de son expérience pour un après-pétrole sans recherche de profit (puisque le but sera la survie), alors c'est tout à fait possible

Alter Egaux, je viens de voir ta réponse en postant mon message. Je suis entièrement d'accord avec ta vision des choses concernant les côtes. Mais pour moi, je me répète, les crues à l'intérieur des terres sont aussi à craindre à cause du RC

10 Re: projet de NéoBio le Jeu 9 Sep - 23:16

~~NéoBio~~

avatar
la méditerranée est dépeuplée en poisson, la pollution y est forte, le poisson n'est pas bon a manger tous les jours, et puis il n'y a rien a chasser ou pécher
de plus c'est une zone hyper seche et surpeuplée, les prix de l'immobilier sont haut, à l'Est de marseille c'est encore pire et à l'Ouest il n'y a que du sable et du mistral
je connais très bien la méditerranée la zone côtière est a éviter absolument

et puis si jamais il y a une migration européenne elle suivra la vallée du rhone puis se répandre dans tous le sud

je comprend bien tes craintes quand aux tempetes
mais ça ne rase pas les maisons tout de même!!

en martinique j'ai bien observé comment sont réalisé les toitures pour résister aux cyclones et ce n'est pas trés compliqué , si je dois restaurer une maison j'emploierais les méthodes les moins cheres: le béton par exemple
pour les fenetres ils ont des panneaux qu'ils sortent et qu'ils fixent avant la tempete
le reste du temps la météo est meilleur dans le sud ouest qu'ailleurs en france , moins chaud, moins froid, l'océan est toujours plus chaud en été à st jean de luz qu'a marseille et ce depuis des années (il faut dire que le mistral ne souffle plus simplement en automne, il souffle plusieurs fois par été et l'eau chaude part au large, ça donne une mer à 13°c parfois en juillet!!

11 Re: projet de NéoBio le Jeu 9 Sep - 23:41

Invité


Invité
Bourrache a écrit:Ne pensez-vous pas qu'en dehors de la montée du niveau de la mer, les inondations surprises à l'intérieur du pays sont plus à craindre ? On sait plus ou moins prédire la montée maximale de l'océan et même la planifier dans le temps, mais quid des trombes d'eau qui peuvent s'abattre à l'intérieur des terres et faire déborder les rivières. Vous n'avez pas été gâtés cette année, on peut le dire. Des phénomènes climatiques extrêmes ne sont malheureusement pas à exclure et par précaution, il me semble qu'être en altitude peut être un plus.

La différence, pour les crues dans les terres, c'est que, tout d'abord, elles ont lieu en majorité dans les quelques mêmes régions, basse vallée du Rhone et de l'Aude, bassin de la Somme, etc., et qu'en plus, on connait parfaitement les zones qui peuvent être inondées, et les zones qui ne le seront jamais, même avec des trombes d'eau. Il suffit de consulter les cartes de zones inondables avant d'acheter, quitte à s'en éloigner encore par sécurité supplémentaire.
La montée du niveau de la mer crée d'autres problèmes bien plus graves que celui des tempêtes ou des raz-de-marées, comme la salinisation sur plusieurs kms à l'intérieur des terres des réserves d'eau douce en sous-sol (pour simplement quelques mètres de montée effective du niveau des eaux), de l'érosion accélérée des côtes, ou inversement, des ensablements exponentiels dans d'autres endroits, etc.
Chez moi, par exemple, je suis à 170 m d'altitude, mais les vallées inondables sont situées au moins 70mètres plus bas, et personne n'y a jamais construit.
En montagne, méfions-nous, il peut y avoir d'autres soucis, tout aussi importants :
j'ai vécu en montagne Ariège, pays pluvieux s'il en est, et je peux vous assurer que les sources y sont malgré tout précieuses, car en général, situées au fond des vallées, ou en versant nord, bref, là où l'on n'en a pas besoin. De plus, le réchauffement et la fonte des glaciers, ainsi que la diminution des stocks de neige, font que les sources vont se tarir de plus en plus. Je pense que ça peut être plus grave qu'une inondation. A noter aussi que dans certains endroits, lorsque le substrat n'est pas costaud, on pourrait aussi avoir droit à des glissements de terrain dus à l'augmentation des épisodes pluvieux, et de l'intensité de ceux-ci. Ou bien certains hivers qui pourraient y être plus rigoureux que prévus, du fait du dérèglement.

12 Re: projet de NéoBio le Jeu 9 Sep - 23:56

Alter Egaux


Bourrache a écrit:Ne pensez-vous pas qu'en dehors de la montée du niveau de la mer, les inondations surprises à l'intérieur du pays sont plus à craindre ? On sait plus ou moins prédire la montée maximale de l'océan et même la planifier dans le temps, mais quid des trombes d'eau qui peuvent s'abattre à l'intérieur des terres et faire déborder les rivières. Vous n'avez pas été gâtés cette année, on peut le dire. Des phénomènes climatiques extrêmes ne sont malheureusement pas à exclure et par précaution, il me semble qu'être en altitude peut être un plus.
Je suis d'accord d'être prudent sur l'emplacement futur d'un bien avec ce paramètre bien en vue. Les précipitations inouïes sont de plus en plus rapprochées, un peu partout en France.
Mon plan A est exposé, mais comme je suis sur l'Ile de France, Paris et ses richesses bénéficient de la protection de l'Etat. Je croise les doigts. Disons que si nous n'avons plus d'électricité (pour pomper et d'éviter ainsi le débordement d'une rivière ou d'un fleuve), Paris sera en partie sous l'eau, et les autres rives aussi. De toute façon, si on n'a plus de courant, je ne serais plus sur mon plan A.
Pour mon plan B, j'ai une situation privilégié. Même si tous les barrages lâchaient en même temps, j'aurais juste une belle vue sur cet horrible spectacle. Même sur les vents, hors exceptionnel comme 1999, je suis à l'abris. Il m'est même arrivé de faire du feu dehors alors qu'il y avait une tempête de vent sur les plateaux.

Bourrache a écrit:Quant aux poissons, pourquoi ne pas créer des zones d'aqua culture
PErso, je me suis mis à la pêche, mais en ruisseaux, rivières et lacs. L'avantage, c'est qu'ils sont à proximité (à pied, à vélo) du plan B, et sans dépenser la moindre énergie (hors la sienne).

Bourrache a écrit:
Alter Egaux, je viens de voir ta réponse en postant mon message. Je suis entièrement d'accord avec ta vision des choses concernant les côtes. Mais pour moi, je me répète, les crues à l'intérieur des terres sont aussi à craindre à cause du RC
Entièrement d'accord.

~~NéoBio~~ a écrit:la méditerranée est dépeuplée en poisson, la pollution y est forte, le poisson n'est pas bon a manger tous les jours, et puis il n'y a rien a chasser ou pécher
Je suis d'accord avec toi. Je citais juste la côte vermeille et la Corse car il y a des montagnes à proximité de la mer, à moi d'1 kilomètre. Pour moi, habiter en plaine au bord de l'océan, c'est une erreur stratégique.
A noter que s'il y a rupture, les poissons vont vite se reproduire, même en méditerranée.
Par exemple, en 2003, il y a eu la sécheresse, dans le département du plan B, 400 km de ruisseaux totalement à sec. Une catastrophe. 3 ans après, des truites en profusion, cause une 2 excellentes années pour la reproduction. Sans parler s'il y a peu de pollution dû à l'agrochimie et aux bateaux.

~~NéoBio~~ a écrit:je connais très bien la méditerranée la zone côtière est a éviter absolument
L'océan a mon avis est du même gabarit.

~~NéoBio~~ a écrit:et puis si jamais il y a une migration européenne elle suivra la vallée du rhone
Jamais je n'ai parlé du Rhône, à éviter absolument pour ses autoroutes, ses grandes villes et ces centrales nuke.

~~NéoBio~~ a écrit:je comprend bien tes craintes quand aux tempetes mais ça ne rase pas les maisons tout de même!!
Je connais bien plus la côte vers La Rochelle : les dégâts sont répétitifs, dévastateurs et coûteux.
Je veux juste te prévenir qui ce risque doit être introduit dans le choix de ton futur plan : à l'abris du vent, et en hauteur. Cherche un micro climat. Tu n'auras pas 2 balles à ton fusil. Il faut que ta "balle" soit presque parfaite.

Une question : tu pêches comment, en mer ? Avec un bateau à moteur, à voile, ou au bord de la mer ? Car attention, la difficulté de manœuvrer en mer sans pétrole rétrécira les axes de liberté.

13 Re: projet de NéoBio le Ven 10 Sep - 0:40

~~NéoBio~~

avatar
oulala tu a abrégé lol
je recommence

la vallée du rhone est le lieu de passage vers le sud, s'il y a migration vers le sud les gens vont y passer et se retrouver sur le littoral, ainsi la cote méditerranéenne qui est déjà surpeuplé et très chère va devenir encore plus invivable
de plus c'est trés sec et venteux , la mer polluée abrite quelques rares poissons qui sont contaminés par les égouts
et le rhone
en été désormais le mistral refroidit la mer


en atlantique c'est complètement diffèrent: faible démographie pas de pollution de l'océan, pas de vents violents hors tempêtes ponctuelles, pas de risque de réfugier du nord, possibilité en bateau de se déplacer vers le nord ou le sud
ce n'est jamais sec et c'est plus tempéré que la méditerranée

y a pas photo


14 Projet de Neobio le Ven 10 Sep - 0:53

Crevette

avatar
Neobio, tu as pensé à la Bretagne?

Climat océanique, terre et nature relativement préservées (j'oublie les marées vertes), pêche et chasse sous marine, peu de gelées, peu de chaleur aussi.
Identité forte, avec un côté mythique et légendaire fort plaisant.

Gens difficiles à connaitre mais fidèles une fois que c'est fait.

Ici, on dit qu'il ne pleut que sur les cons! D'ailleurs, je suis souvent mouillé lol!
J'essaye de mettre une photo
http://i23.servimg.com/u/f23/15/63/42/41/sp_a0211.jpg

15 Re: projet de NéoBio le Ven 10 Sep - 1:00

~~NéoBio~~

avatar
pour la chasse sous marine c'est le top

mais je suis trop con pour aller la haut lol il pleut trop, et puis j'ai l'accent du sud lol
j'ai de la famille à l'orient (du coté de ma femme)

super belle ta photo I love you

16 Re: projet de NéoBio le Ven 10 Sep - 1:09

Alter Egaux


~~NéoBio~~ a écrit:en atlantique c'est complètement diffèrent: faible démographie pas de pollution de l'océan, pas de vents violents hors tempêtes ponctuelles, pas de risque de réfugier du nord, possibilité en bateau de se déplacer vers le nord ou le sud
Je ne vois pas ce qui te faire dire cela :
- faible démographie ? Rien que Bordeaux, c'est plus 1 millions de personnes sur la zone (4 765 hab./km2), bien devant l'aire urbaine de Nantes (804 833 hab.).
- pas de vents violents hors tempêtes ponctuelles ? C'est le lieu le plus exposé en France, sur toute la côte océanique.
- pas de risque de réfugier du nord ? C'est le "plan B" de la plupart des franciliens qui possèdent au moins une villa sur la côte atlantique. J'imagine que la population explose pendant les vacances rien qu'avec les villas secondaires. Si les villes sont invivables, il n'y aura pas le choix, ce sera dans leurs maisons secondaires qu'ils iront.

Les poissons sont effectivement un atout, encore faudra t il les attraper, sans beaucoup de moyen pétrolier, avec une grande concurrence de moyens et d'hommes.

Crevette a écrit:Neobio, tu as pensé à la Bretagne?
Trop de cochons et pas assez d'eau potable. Je pense qu'il faut cibler des coins qui ont été préservé devant la mondialisation et la spécialisation de l'économie. La Bretagne que je connais, est magnifique. Mais c'est une catastrophe du point de vue des 2 critères ci dessus.



Dernière édition par Alter Egaux le Ven 10 Sep - 1:15, édité 1 fois

17 Projet de Neobio le Ven 10 Sep - 1:14

Crevette

avatar
Bon, j'espère que tu trouveras ton bonheur!

Digression:
La photo, c'est Porz Poullhan (on dit poullane) un joli coin et un nom bien de chez nous, au sud de Plozévet.
On peut y surfer derrière la digue de droite les jours de grosse houle...
Cet endroit a une âme!

Dans ce coin de falaises granitiques sur la mer, la chasse aux araignées marines et à la vieille est bonne!
Hi hi hi!

18 Re: projet de NéoBio le Ven 10 Sep - 4:08

~~NéoBio~~

avatar
Alter Egaux a écrit:
~~NéoBio~~ a écrit:en atlantique c'est complètement diffèrent: faible démographie pas de pollution de l'océan, pas de vents violents hors tempêtes ponctuelles, pas de risque de réfugier du nord, possibilité en bateau de se déplacer vers le nord ou le sud
Je ne vois pas ce qui te faire dire cela :
- faible démographie ? Rien que Bordeaux, c'est plus 1 millions de personnes sur la zone (4 765 hab./km2), bien devant l'aire urbaine de Nantes (804 833 hab.).
- pas de vents violents hors tempêtes ponctuelles ? C'est le lieu le plus exposé en France, sur toute la côte océanique.
- pas de risque de réfugier du nord ? C'est le "plan B" de la plupart des franciliens qui possèdent au moins une villa sur la côte atlantique. J'imagine que la population explose pendant les vacances rien qu'avec les villas secondaires. Si les villes sont invivables, il n'y aura pas le choix, ce sera dans leurs maisons secondaires qu'ils iront.

Les poissons sont effectivement un atout, encore faudra t il les attraper, sans beaucoup de moyen pétrolier, avec une grande concurrence de moyens et d'hommes.

Crevette a écrit:Neobio, tu as pensé à la Bretagne?
Trop de cochons et pas assez d'eau potable. Je pense qu'il faut cibler des coins qui ont été préservé devant la mondialisation et la spécialisation de l'économie. La Bretagne que je connais, est magnifique. Mais c'est une catastrophe du point de vue des 2 critères ci dessus.

sort de ce corps loana!!!!

qui te parle d'habiter en centre ville de bordeau?? j'ai parlé d'habiter vers st jean de luz

la cote mediterranéenne est surpeuplé c'ets un fait et les landes sont vides

aprés je suis ok que ça varie d'un coin à l'autre

19 Re: projet de NéoBio le Ven 10 Sep - 4:51

Invité


Invité
les landes sont vides parceque les terres sont incultivables, on ne peut y faire pousser que des pins, sauf dans qqs endroits déjà bien densément peuplés.

20 Re: projet de NéoBio le Ven 10 Sep - 5:04

~~NéoBio~~

avatar
Ramite a écrit:les landes sont vides parceque les terres sont incultivables, on ne peut y faire pousser que des pins, sauf dans qqs endroits déjà bien densément peuplés.

le sud ouest ne se résume pas à bordeau ou la foret des landes , et heureusement lol
donne moi deeux ha de terre acide et j'y répend du calcaire aprés avoir viré les pins, si je terrain ne vaut rien au départ , c'est jouable
de toute façon , soit le sud ouest c'est bordeau soit c'est les pins lol
voici une photo des landes du sud:

21 Re: projet de NéoBio le Ven 10 Sep - 5:36

~~NéoBio~~

avatar
j'ai prévu de commencer mes recherches non loin de saint jean de luz à partir de 5km de la ville, mais sur google earth je n'ai rien trouvé , en revanche en s'éloignant un peu il y a le début des pyrenees , ça me permettrait d'être en hauteur (100/200m) pas loin de la mer, et proche de l'espagne
je cumule la bordure constitué par la frontière , et la bordure mer

la bordure mer :
c'est un lieu propice, les entrées maritimes sont pures, pas de pollution de l'air ou de la pluie, les fonds sous marins sont riches
les déchets de poisson apporteraient à mon compost des éléments rares,: nombreux oligo-éléments très variés, du fluor, du sélénium, du cobalt, et du manganèse…
de plus Le poisson a des qualités nutritionnelles supérieures aux autres viandes grâce à des éléments comme le phosphore, le zinc, le cuivre, le calcium et des vitamines contenues dans sa chair

et puis la bordure frontière:
échanges et partage des cultures, le peuple pyrénéen est beaucoup plus autonomiste que le reste de la france, comme commerçant je serais rapidement intégré et je pense que cette esprit d'autonomie fait peur au pouvoir central, (en martinique les gens sont plus libre qu'en france, surtout avec la loi, le travail non déclaré est toléré par ex) et puis je suis basque par les origines de mon père ... mon nom de famille et mon accent sont basques/landais mes ancetres étaient éleveurs de moutons avant de ce fixer en vaucluse et devenir agriculteurs

il y a un autre atout à st j de luz: c'est la seule rade abritée entre arcachon et l'espagne grâce à ses digues qui la protègent des colères de l'océan atlantique ...

si je ne trouve rien je chercherai en entrant dans les terres , mais à contre coeur

de toute façon je viens d'investir dans un ordi tout neuf, et j'ai deux connections internet gratuite (freewiffi et sfrwiffi) donc je ne vais pas signer avant d'avoir utiliser internet pour me renseigner
de plus ma soeur est employée de mairie, par mail j'ai accès à certains renseignement de préfecture..

22 Re: projet de NéoBio le Ven 10 Sep - 8:54

supersasa83

avatar
sympa la photo tu as pensé au cour de tennis
bon la foret des landes a été crée par Napoléon il faut e méfier des crues qui vont sans doute être de plus en plus fréquente et surtout il faut se rappeler que tout a été mis sous contrôle avec des barrage des déviations et autres contrôles
les cotes tu le sais seront prise d assaut après si tu commences a aller dans la montagne la c est différent climat un peu plus rude mais garantie de tranquillité

23 Re: projet de NéoBio le Ven 10 Sep - 10:00

~~NéoBio~~

avatar
~~NéoBio~~ a écrit:j'ai prévu de commencer mes recherches non loin de saint jean de luz à partir de 5km de la ville, mais sur google earth je n'ai rien trouvé , en revanche en s'éloignant un peu il y a le début des pyrenees , ça me permettrait d'être en hauteur (100/200m) pas loin de la mer

arrétez de m'installer n'importe où


Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum