Oléo.Transition

la décroissance comme transition post-pétrole

Mots-clés

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Un petit bonjour de Belgique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Un petit bonjour de Belgique le Mer 8 Sep - 2:08

Bourrache

avatar
Bonjour à tous,

Deux forums extras en deux jours ! (celui-ci et Vert et Noir), Waouw, c'est bombance ! cheers

Mon nom est Françoise, 42 ans, célibataire, vivant à l'Est de la Belgique avec ma mère et mes deux chiens. Dans la vie actuelle, je suis Expert-comptable indépendante et fatiguée de l'être. Comme tout le monde, je baignais dans la béatitude de notre monde absurde, jusqu'à un réveil plutôt brutal mais salutaire. Un jour de ras le bol particulièrement aigu, j'ai sollicité l'ami Google sur le mot "autarcie". Rien ne m'aurait fait plus plaisir que de pouvoir tout plaquer pour aller vivre en montagne avec des chèvres et des moutons. Je suis tombée sur le site www.autartie.com (idem que Gallipette). Là, j'ai vu pour la première fois la notion de "peak oil". Je me suis grattée la tête avec une profonde perplexité. "Peak oil", kézako ? affraid J'ai fait des recherches pendant des mois sur le Net, mais l'histoire du "peak oil", c'est un peu comme une poupée gigogne. On gratte en surface mais on découvre ensuite que ce peak n'est pas la seule menace qui va détruire notre société industrielle. Citons en vrac : le crash de l'agriculture industrielle, les problèmes liés au RC, la fin de la croissance économique, la surpopulation, le peak des autres matières premières (gaz, uranium, cuivre et autres métaux)...

Passé le premier instant de perplexité, il y a une certaine panique à vouloir agir dans l'urgence et à vouloir clamer haut et fort ce que personne ne veut entendre. Comme tout le monde, vous vous imaginez que la science y pourvoira, que l'hydrogène sera l'avenir, que les sociétés pétrolières gardent des brevets sous le coude, que les politiques auront les solutions. Mais si vous vous donnez la peine d'investiguer plus loin, vous vous rendez vite compte que tout n'est qu'illusion. Rien ne pourra éviter la fin de notre civilisation industrielle. Evidemment, personne ne vous croit. Au mieux on vous écoute poliment, au pire, c'est le petit rictus qui en dit long sur ce que pense votre interlocuteur sur votre santé mentale. Même ma mère fut difficile à convaincre : "je ne serai de toute façon plus là pour le voir !". Ben non. C'est maintenant que cela se passe. Alors ce sont les conseils du genre : écris à Greenpeace, le parti Ecolo, le magazine Bioinfo (pour la Belgique). Ecolo m'a répondu en m'envoyant toutes sortes de liens. Oui, oui, ils sont conscients du problème, mais que font-ils ? Rien. Idem pour le magazine Bio-info, oui, oui, c'est un problème, mais ici, on préfère parler de sujets pour lesquels il y a des solutions. On donne la préférence à l'optimisme. J'ai également contacté le mouvement décroissant belge. J'ai eu leur programme, et si effectivement ils proposent un début de solution, ils sont trop marginaux que pour avoir une influence sur la politique du pays. Evidemment, à l'heure ou notre pauvre pays évoque la possibilité de se scinder en deux, je ne vois pas quel homme politique aura le courage de dire à ses concitoyens (et surtout électeurs) : vous savez, du pétrole, il n'y en aura bientôt plus beaucoup. Attendez-vous à un crash sans précédent...

Alors quid ? J'ai un métier qui ne servira à rien et dans lequel je ne crois plus, j'ai renoncé à jouer les Cassandres auprès de mon entourage et pense sérieusement à changer de vie avant qu'il ne soit trop tard. Par chance, je ne suis pas trop maladroite de mes dix doigts. J'adore la nature (je suis née en Afrique dans la brousse, alors cela aide ! Very Happy ), suis adepte de produits biologiques depuis une vingtaine d'années, déteste la médecine allopatique, préférant les plantes. Même si je suis pessimiste de nature (je crois que le crash sera complet), une petite graine d'optimisme en moi ne demande qu'à germer. La solution pour moi consiste en la permaculture. Devenir indépendant d'un point de vue alimentaire est la première des nécessités alors cela fait plusieurs mois que je me documente (ma bibliothèque va bientôt crouler). Livres divers sur la permaculture, sur le potager bio, sur le jardinage bio, sur les solutions bios, sur les plantes sauvages, sur la phytothérapie...

Alors, moi qui n'ai jamais jardiné de ma vie, j'ai entrepris cette année de créer un potager bio sur le principe de permaculture. C'est une expérience. De là, découle le nom de mon pseudo. D'habitude, j'utilise toujours le pseudo Falco sur les forums, nom du poilu qui se trouve être mon avatar. Pour une fois, j'ai changé de pseudo car Bourrache me correspondait mieux. Sur ma butte, j'avais planté des fraisiers. J'avais lu que la ciboulette aimait les fraisiers. J'ai donc planté de la ciboulette entre mes fraisiers. J'ai lu que la Bourrache protégeait les fraisiers. J'ai donc trouvé 3 petits plants de bourrache au marché et les ai plantés autour de mes fraisiers. Je n'avais jamais vu de bourrache de ma vie. Mais petite bourrache est devenue grande... grande... très grande... Je n'ai donc pas eu de fraises Sad . A part une ou deux, mais mon petit chien a été plus rapide que moi pour la cueillette. Cela dit, je ne regrette pas mes fraises. J'ai eu la satisfaction de voir les abeilles apprécier la profusion de nourriture que donnait mes plants de bourrache. Very Happy C'est en faisant des erreurs que l'on apprend.

Actuellement, j'essaie de faire un stock de semences. Ma mère rigole en me disant que j'ai vu trop grand, mais je préfère me taire car en cas de crash soudain, il me suffira de prendre ma valise de semences si je dois quitter la région. Comme tout le monde ici, je suis passée par différents forums : Oléocène, Olduvai, forum sur la permaculture, On peut le faire, Oléobackup. Même si l'on trouve matière à réflexion, cela n'est qu'à moitié satisfaisant. D'où mon bonheur d'avoir découvert Vert et Noir (via le blog 1+1 salade) et ce forum ci.

A force de réfléchir, j'en suis arrivée à la conclusion que même les énergies renouvelables n'étaient qu'une emplâtre sur une jambe de bois. Cela peut aider un certain temps, mais quand il faudra remplacer le matériel vétuste (panneaux solaires, éoliennes...) avec quoi les construire s'il n'y a plus de pétrole ? De quoi avons-nous finalement besoin dans la vie ? De nourriture, d'eau, d'un toit pour s'abriter, de chaleur, de vêtements, d'être en bonne santé, d'avoir des contacts humains. Être dans le "Système" est-il obligatoire pour avoir cela ? J'en suis arrivée à la conclusion que non. Je viens de finir le livre de M. Fukuoka "la révolution d'un seul brin de paille". Livre hautement philosophique s'il en est, mais ô combien réaliste. La permaculture, l'agriculture sauvage, voilà des solutions qui me conviennent tout à fait.

Voilà une "courte" Embarassed présentation. Au plaisir de vous lire sur ce forum.

Françoise

2 Re: Un petit bonjour de Belgique le Mer 8 Sep - 2:40

Alter Egaux


Bienvenue !

3 Re: Un petit bonjour de Belgique le Mer 8 Sep - 3:57

Galipette


Bonjour,

Alors ce sont les conseils du genre : écris à Greenpeace, le parti Ecolo, le magazine Bioinfo (pour la Belgique). Ecolo m'a répondu en m'envoyant toutes sortes de liens. Oui, oui, ils sont conscients du problème, mais que font-ils ? Rien. Idem pour le magazine Bio-info, oui, oui, c'est un problème, mais ici, on préfère parler de sujets pour lesquels il y a des solutions. On donne la préférence à l'optimisme. J'ai également contacté le mouvement décroissant belge.

Quelle bonne réaction!
J'avais écrit un courrier pour l'armée de l'air en leur suggérant d'organiser des conférences avec M. Jancovici, mais mon époux a eu peur de "représailles", du coup, j'ai laissé tomber, je regrette Sad

J'ai donc trouvé 3 petits plants de bourrache au marché et les ai plantés autour de mes fraisiers. Je n'avais jamais vu de bourrache de ma vie. Mais petite bourrache est devenue grande... grande... très grande... Je n'ai donc pas eu de fraises .
Mais la bourrache se mange aussi, si elle devient trop envahissante. Un petit goût d'huitre, c'est bizarre. Moi, c'est l'inverse, j'ai plein de fraisiers sauvages, mais la bourrache reste micro minuscule.

4 Re: Un petit bonjour de Belgique le Mer 8 Sep - 4:37

~~NéoBio~~

avatar
super bienvenue, tu comptes déménager dans le sud de la france? le sud ouest (ou que y a des maisons a retaper pour pas cher ) ?
ou que ya déjà ramite et tolate, et galipette la magicienne, et où j'ai envie de m'expatrier ? hein?

à moins que tu sois tenté par les iles marquises ? ou le portugal et sa mer poissonneuse?


il y a PPatric qui est de belgique également..

5 Re: Un petit bonjour de Belgique le Mer 8 Sep - 6:26

Invité


Invité
Salut Bourrache;
Bienvenue ici (aussi).
Smile

6 Re: Un petit bonjour de Belgique le Mer 8 Sep - 7:31

supersasa83

avatar
bienvenue super les femmes vont devenir majoritaire ici Razz
galipette tu fais e la magie Question
c est vraie que ce forum est le plus sympa

7 Re: Un petit bonjour de Belgique le Mer 8 Sep - 9:20

pragma tic


Bonjour, et bienvenue Bourrache,

Sur le forum des présomptueux qui espèrent en l'efficacité d'une préparation face aux turbulences prévisibles ...

Alors, gérer l'impression d'être anormale, c'est pas compliqué, il suffit de comprendre qu'on est pas anormale parcequ'on craint la déplétion pétrolière et qu'on souhaite s'y préparer.

A dire vrai, la norme, pour le vivant, c'est une notion peu utile, car le vivant ne dure que s'il évolue, en s'adaptant aux évolutions de son environnement. Autant dire que la norme est évolutive ... On mesure donc plutôt des écarts à la moyenne, et en psychologie, ça commence à ne nous intéresser qu'à partir du moment où il en découle une souffrance, chez le porteur ou son environnement, et on parle alors de pathologie.

Dans ton cas, il est sûr que ta perception du phénomène de la déplétion des ressources naturelles et de ses éventuelles conséquences est très éloignée de la moyenne, mais ici nulle pathologie, plutôt une grande chance, celle de certainement mieux comprendre que la moyenne les évolutions du monde à venir.

Et oui, c'est en tentant de se préparer aujourd'hui qu'on augmente les chances d'être moins affecté demain.

Quant à la souffrance ... Chez toi, celle que tu ressentais et qui t'amenais à te questionner sur ton mode de vie avant d'apprendre la menace de déplétion a certainement joué un rôle non négligeable permettant ta lucidité actuelle. Pour dire qu'une souffrance n'est pas toujours annonciatrice de conséquences fâcheuses.

Et donc, si tu souffres un peu de devoir être schisophrène par les temps qui courrent, sache que c'est notre lot quotidien à tous, qu'on s'y fait, et que c'est en soi une préparation psychologique non négligeable en cas d'avenir tourmenté.

Crevette

avatar
Bienvenue à toi!

Comme j'étais moi aussi comptable, mais précaire dans la territoriale et que j'ai tout lâché pour
devenir paysan en bio, je ne peux que t'encourager Laughing

Quand même, prépares bien ton projet avanr si tu le fais!

9 Re: Un petit bonjour de Belgique le Mer 8 Sep - 21:27

Bourrache

avatar
~~NéoBio~~ a écrit:super bienvenue, tu comptes déménager dans le sud de la france? le sud ouest (ou que y a des maisons a retaper pour pas cher ) ?
ou que ya déjà ramite et tolate, et galipette la magicienne, et où j'ai envie de m'expatrier ? hein?

à moins que tu sois tenté par les iles marquises ? ou le portugal et sa mer poissonneuse?


il y a PPatric qui est de belgique également..

Je suis passée par différents stades :

- D'abord l'idée de l'autarcie pure et dure dans un coin de France désertique de type Ardèche, Cévennes, Lozère. J'ai rejeté l'idée car il est impossible d'être autonome dans tous les domaines.
- J'ai ensuite pensé rejoindre une communauté déjà existente : Jansiac, Cravirola, Longo Mai, le Vieil Audon... mais je me connais. J'aime avoir mon intimité. Je suis à 100 % pour l'entraide, la mise en commun des connaissances, du matériel, des travaux, mais avoir son petit coin à l'écart est à mon sens le garant de la bonne entente entre voisins
- J'ai ensuite envisagé de rester là où je suis, en Belgique. J'avais eu quelques échos comme quoi les résidents étrangers n'étaient pas trop les bienvenus en France. Mais chez moi, ce n'est pas évident non plus. Le climat est rude et vouloir assurer une autonomie alimentaire relève de l'utopie. J'habite dans les bois, mais ce ne sont que des bois d'épicéas.
- A force de cogiter et de parcourir les forums, j'en arrive à penser que la seule solution est quand même de m'expatrier là ou le climat est plus clément, type Sud-Ouest et de préférence à proximité de personnes ayant les mêmes opinions quant à l'avenir de notre société. Donc, je lis beaucoup tes différentes interventions sur les forums. J'hésite pour les Landes, trop proches de la mer pour moi. Mon endroit idéal serait situé dans une région forestière, giboyeuse, ayant beaucoup de cours d'eau mais en hauteur pour éviter les inondations. L'Auvergne m'attire mais je me pose certaines questions quant aux changements climatiques. A dire vrai, vous n'êtes pas gâtés en France ces derniers temps : inondations, tempêtes catastrophiques, sécheresse, incendies

Bref, j'en suis toujours à me demander où trouver un point de chute. Mon souhait serait de trouver 2, 3 hectares, boisé, ayant de l'eau, même en zone non constructible. Après tout, en cas d'effondrement de la société, le non constructible ou non n'aura plus aucune importance.

Mon frein principal est ma mère de 71 ans. La convaincre de la déplétion pétrolière n'a déjà pas été évident, la mise en place d'un potager était pour elle une idée stupide alors lui dire de déménager dans le Sud Ouest de la France... je n'ose même pas l'imaginer pour l'instant. Je ne la laisserai pas derrière moi, c'est une certitude. C'est la seule famille qui me reste et j'y tiens. Je crois qu'il me faut élaborer un projet qui tient la route. Il ne me suffira pas de dire "je veux aller dans le Gers par exemple pour monter une Amap".

10 Re: Un petit bonjour de Belgique le Jeu 9 Sep - 0:47

youyou

avatar
Bourrache a écrit:
~~NéoBio~~ a écrit:super bienvenue, tu comptes déménager dans le sud de la france? le sud ouest (ou que y a des maisons a retaper pour pas cher ) ?
ou que ya déjà ramite et tolate, et galipette la magicienne, et où j'ai envie de m'expatrier ? hein?

à moins que tu sois tenté par les iles marquises ? ou le portugal et sa mer poissonneuse?


il y a PPatric qui est de belgique également..

Je suis passée par différents stades :

- D'abord l'idée de l'autarcie pure et dure dans un coin de France désertique de type Ardèche, Cévennes, Lozère. J'ai rejeté l'idée car il est impossible d'être autonome dans tous les domaines.
- J'ai ensuite pensé rejoindre une communauté déjà existente : Jansiac, Cravirola, Longo Mai, le Vieil Audon... mais je me connais. J'aime avoir mon intimité. Je suis à 100 % pour l'entraide, la mise en commun des connaissances, du matériel, des travaux, mais avoir son petit coin à l'écart est à mon sens le garant de la bonne entente entre voisins
- J'ai ensuite envisagé de rester là où je suis, en Belgique. J'avais eu quelques échos comme quoi les résidents étrangers n'étaient pas trop les bienvenus en France. Mais chez moi, ce n'est pas évident non plus. Le climat est rude et vouloir assurer une autonomie alimentaire relève de l'utopie. J'habite dans les bois, mais ce ne sont que des bois d'épicéas.
- A force de cogiter et de parcourir les forums, j'en arrive à penser que la seule solution est quand même de m'expatrier là ou le climat est plus clément, type Sud-Ouest et de préférence à proximité de personnes ayant les mêmes opinions quant à l'avenir de notre société. Donc, je lis beaucoup tes différentes interventions sur les forums. J'hésite pour les Landes, trop proches de la mer pour moi. Mon endroit idéal serait situé dans une région forestière, giboyeuse, ayant beaucoup de cours d'eau mais en hauteur pour éviter les inondations. L'Auvergne m'attire mais je me pose certaines questions quant aux changements climatiques. A dire vrai, vous n'êtes pas gâtés en France ces derniers temps : inondations, tempêtes catastrophiques, sécheresse, incendies

Bref, j'en suis toujours à me demander où trouver un point de chute. Mon souhait serait de trouver 2, 3 hectares, boisé, ayant de l'eau, même en zone non constructible. Après tout, en cas d'effondrement de la société, le non constructible ou non n'aura plus aucune importance.

Mon frein principal est ma mère de 71 ans. La convaincre de la déplétion pétrolière n'a déjà pas été évident, la mise en place d'un potager était pour elle une idée stupide alors lui dire de déménager dans le Sud Ouest de la France... je n'ose même pas l'imaginer pour l'instant. Je ne la laisserai pas derrière moi, c'est une certitude. C'est la seule famille qui me reste et j'y tiens. Je crois qu'il me faut élaborer un projet qui tient la route. Il ne me suffira pas de dire "je veux aller dans le Gers par exemple pour monter une Amap".

Bienvenue

Tu sais en belgique il y a quelques siècles, les gens vivaient bien en autonomie de la terre, sans pétrole. Donc le climat n'est pas forcément un obstacle, il s'agit simplement d'être bien adapté à son environnement.

Quand à l'acceuil en france, tu as suffisament de propriété isolées avec terrain pour ne pas craindre le contact. Prend l'auvergne que je connais bien, il suffit de faire ses preuves, et avec le temps tout le monde est accepté.

Par contre, je ne pense pas qu'il y ai beaucoup de peakistes en auvergne. Peut être simplement du fait que beaucoup n'ont pas suivi la révolution productiviste, et seront donc naturellement apte à se passer du superflu moderne.

11 Re: Un petit bonjour de Belgique le Jeu 9 Sep - 1:38

~~NéoBio~~

avatar
mon idée est que si on se retrouve à plusieurs dans le sud ouest , on deviendrait des voisins, il serait plus facile de contaminer les autres habitants que d'etre seul en montagne avec un climat froid imposant une corvée de coupe de bois ainsi que des mois de neige

le sud ouest n'est pas sous le niveau de la mer, l'eau monte de 05mm/ans et si ça passe à 5cm par ans il faudra longtemps pour que ça grimpe de plusieurs metres
aussi si 'lendroit choisi est a 100m d'altitude ce sera sans probleme

et puis il y en a qui affirment que si le pole nord fond, cela stoppera les courant marins qui tempere la terre, du coup au nord ce cerait glacial

à choisir je préfere encore le sud

bref pour le sud ouest on trouve à 60000€ des vieilles fermes avec 2000m² voir 6000m² de terres, mais il y a aussi la possibilité de choisir sa maison avec une terre agricole à vendre en bordure

à ce prix il faut prévoir de gros traveaux dans la maison, c'est mon choix


(pourquoi? car en cas de gros traveaux on peut isoler le sol et couler une chape avec les tubes de chauffage (chauffage par le sol avec le soleil)
si on doit refaire la toiture ça permet de poser des canalites (toles ondulées)
refaire les fenetres permet de mettre du triple vitrage etc etc

alors qu'acheter une maison qui a 30ans mais habitable c'est etre obligé de vivre dans un goufre énergétique)
la rénovation sois même c'est beaucoup de temps et peu d'argent (par rapport à ce que prend l'artisan , mais c'est réservé aux bricoleurs avertis


si tu préferes acheter un terrain, je trouve que c'est un bon projet, mais tu dois t'assurer que le maire accepte que tu y pose un mobilhome avant de signer
ou bien un projet comme celui ci qui est évolutif

si ça t'interesse j'ai dessiné la suite du projet, toit; murs..

12 Re: Un petit bonjour de Belgique le Jeu 9 Sep - 8:00

Galipette


supersasa83 a écrit:
galipette tu fais e la magie Question

Ha, si je pouvais... drunken

13 Re: Un petit bonjour de Belgique le Jeu 9 Sep - 8:18

supersasa83

avatar
nous les femmes ,on sais toutes faire de la magie ,surtout avec ces messieurs Wink

14 et en 2012? le Mar 21 Fév - 1:44

stefds


un petit message pour Bourrache. où en es-tu dans tes démarches? t'es-tu finalement expatriée?

15 Re: Un petit bonjour de Belgique le Lun 5 Mar - 11:38

~~NéoBio~~

avatar
attention ce site est diabolique, désabonne toi vite

sinon c'est que tu es du genre à regarder les spectacles de dieudonné sur youtube et que tu penses qu'israel est un état qui pratique l’apartheid

va t en vite tu cour le risque d'ostracisation!!!

hhhar il arriiive!!! bigbrothers le dictateur!!!! cours forest!!

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum