Oléo.Transition

la décroissance comme transition post-pétrole

Mots-clés

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

la Tiers-Mondialisation de l’Europe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

~~NéoBio~~

avatar

nous n'avons aucune richesse, pas de pétrole et pas de minerais , nos entreprises s'en vont,
la crise arrive puis ce sera le rationnement du pétrole (cher)
que feront nous?

voici un article qui annonce comment "l'économie de guerre" peut devenir le meilleur moyen de faire de nous des pauvres

http://www.mecanopolis.org/?p=18923

Un régime « dictatorial » serait idéal pour imposer les réformes


« Une comparaison pour les pays d’Amérique latine entre des régimes démocratiques comme la Colombie, l’Équateur, le Pérou, et des régimes militaires, comme l’Argentine et le Chili, en 1981-82,
montre que les troubles sont plus rares lorsque le régime est militaire [...]

La comparaison entre les deux expériences de l’Argentine sous un régime militaire (en 1981) et en démocratie (1987) est parlante :
le niveau de protestation a été trois fois plus élevé en 1987 et il y a eu beaucoup plus de manifestations » (p. 12).
Ainsi, un régime dur serait idéal pour imposer les réformes. Le néolibéralisme serait-il entrain de déraper ?

Au total, la Grèce préfigure bien la Tiers-Mondialisation de l’Europe.


nous étions la troisieme puissance mondiale grace au pillage du tiers monde (et la colonisation)
désormais nous allons devenir un pays pauvre

avec une crise financiere majeure , l'économie de guerre sera la seule façon de gérer les troubles

bye bye les droits de l'homme, il ne faudra pas compter sur qui que ce soit au niveau des politiques, et avec le lobby sioniste aux commandes, l'immigration choisie, nous seront bien forcé de faire ce qu'on nous dira de faire

certainement de l'agriculture, voir des produits alimentaires de luxe ; spécialité françaises , vin , pour les éternels riches et l'oligarchie


en tout cas c'est peut etre ce que certains ont prévu pour nous, en minimisant l'importance de la crise initiale

au début de la transition , il nous faudra manger, mais ce sera certainement la période où se jouera l'avenir de nos enfants



je me demande dans quelle mesure déménager pour un pays étranger aujourd hui est la solution la moins pire...
à moins qu'il y ai une révolution, mais au niveau mondial ?

finalement je trouve qu'en 1789 il aurait fallu en terminer avec les bourgeois en plus des nobles lol

supersasa83

avatar
oui mais la révolution les bourgeois tiraient les ficelles Rolling Eyes
c est vraie que leurs recommandations sont hallucinantes et l on se dit alors que certaines choses prennent leurs sens

~~NéoBio~~

avatar
j'irais bien vivre ailleur, iles marquises, costa rica
car finalement le probleme qu'on a c'est de vivre en france

patoche


meme envie
vivre avec une tribu primitive type inuits, aborigenes, papous, bajaus ... plus de souci à se faire afro
drunken


euh oui reveons au sujet
c'est un site à suivre mecanopolis

supersasa83

avatar
bon les inuits avec leurs motos neige et l alcool !!!
on est tous dépendent !!!
il y a quelqu un qui est allé exilé en bulgarie ben le climat n a pas été aussi clément que en France cet été et les récoltes sont minable
alors faut bien reflechir et e satisfaire de notre BELLE FRANCE

patoche


heu steuplait tu parles autrement des inuits hein !!! Evil or Very Mad

ca dépend lesquels
moa je parle des vrais primitifs
plus à me préoccuper d'études ,d'argent, de récoltes, etc ...
la liberté !
aaaaaaaaah le reve ...

~~NéoBio~~

avatar
j'avais étudié les iles polynésiennes pour y aller directement de martinique, le plan c'était de vendre ma maison à distance puis acheter un voilier en amérique de l'ouest (moins cher en amérique) etc

ppatric était partant

aux iles marquises , l'une d'etre elles a un récif de corail, elle est à 2km d'une autre où il y a un dispensaire et à 15km² (il me semble) d'une ile peuplé de chevres qui sont en train de détruire l'écosysteme (chevre revenues à l'état sauvage) de plus le climat tropical est propice à l'agriculture avec une terre volcanique (donc fertile) et comme le relief est conséquent il y a des ravines (petites rivieres) pour l'eau douce, avec le bateau je pouvais faire frigoriste plombier électricien itinérant pour les hotels de luxes (tant qu'il y en aurait eu)
bref le paradis , mais il aurait fallu etre plusieurs famille, pour avoir des terres il y avait l'option achat au diocese des marquises (dans le pacifique il y a énormément de témoins de jéovas et le diocese aurait peut etre accepter qu'on s'y établisse pour y construire une chapelle dédiée à saint christophe car les marquises sont le dernier arret avant la traversée du retour)
j'avais eu cette info grace à un gars qui habite sur place

bref avec 150000/200000€ c'était possible (par famille) ensuite sur place on aurait fait un village

il y a des catamarant qui sont échouables , ça aurait permis de les sortir de l'eau, il y a des iles inabitées avec juste des cocotiers à perte de vue et le cocotier est un bois idéal pour la construction, le coeur de palmier est consomable

quand j'y pense... drunken quel pied! pas de marées, jamais trés chaud jamais froid, des chevaux sauvages à domestiquer
des fruits andémiques saisoniers sauvages, pas de serpents venimeux
bref la transition elle peut durer 10ans , c'est pas un probleme sunny sunny sunny

Invité


Invité
Là-bas, pas de problème pour les vêtements :-)

N'oublions pas non plus de faire le stock de chaussures... et dans toutes les pointures pour nos enfants! A moins de les garder à l'intérieur durant tout l'hiver

J'ai lu dans un livre de couplan que le corps humain peut vivre nu entre 22 et 37°.
Vivre dans un tel climat résout pas mal de problèmes...
Malheureusement un tel climat n'existe pas en Europe

je confirme, j'étais (et suis toujours) partant pour le projet de neobio voilier marquises c'est d'ailleurs par ce projet qu'on s'est connus mais je ne sais plus sur quel forum

~~NéoBio~~

avatar
oléocene je crois

depuis hier je fais les magasins pour améliorer la déco de ma maison afin de la vendre plus vite, j'y retourne bye

Galipette


patoche a écrit:heu steuplait tu parles autrement des inuits hein !!! Evil or Very Mad

ca dépend lesquels
moa je parle des vrais primitifs
plus à me préoccuper d'études ,d'argent, de récoltes, etc ...
la liberté !
aaaaaaaaah le reve ...

Le rêve, je sais pas, mais c'est en tous cas comme ça que nous aurions toujours dû vivre!

C'est dans un coin de ma tête aussi de partir, mais pas possible, enfin pas le cran, pas toute seule! alors que je suis convaincue que la France n'est pas le lieu idéal où se trouver!

youyou

avatar
Pourquoi ce besoin de déménager ?

ça me semble un peu caprice enfantin. Chaque humain est adapté à son biotope, on ne peut s'épanouir systématiquement et définitivement.

Par ailleurs, rien qu'en terme de climat, et avec les connaissance qu'on a, notre pays est fatalement le moins pire des endroits.

Vraiment, autant je peux comprendre ceux qui ont fui pour des rêves consuméristes, professionnels, pour des mauvaises raisons fondamentalement mais qui dans leur réalité semblait logique, autant aller à l'étranger dans une stratégie de survie hors catastrophe touchant le biotope, ça me parait vraiment inexplicable.

~~NéoBio~~

avatar
c'est un point de vu, pas plus Wink

mon "biotope" est malsain :
d'un coté: macroule, tricastin, pierrelatte, rhone, mistral, sécheresse , culture chimique intensive irrigué par le rhone, surpopulation, criminalité

de l'autre: l'océan (moniteur d'apnée et chasseur sous marin) le soleil toute l'année, plusieurs récoltes par ans, des animaux sauvage pour la chasse à l'arc drunken il est là mon biotope

mais bon ce n'est qu'un rêve, la martinique c'était déjà pas mal flower

Invité


Invité
et personne n'a encore abordé le problème des vêtements et des chaussures...

vous faites le stock de nourriture... et les vêtements? les chaussures?

quand on a des enfants, ça va du 24-25 au 42-43 et plus pour les garçons
vous avez fait le stock?

il n'y a pas que la nourriture que le pétrole produit...

conclusion: sans vêtements et sans chaussures, on est mieux à 25°C qu'à -10°C

Galipette


youyou a écrit:Pourquoi ce besoin de déménager ?

ça me semble un peu caprice enfantin. Chaque humain est adapté à son biotope, on ne peut s'épanouir systématiquement et définitivement.

Par ailleurs, rien qu'en terme de climat, et avec les connaissance qu'on a, notre pays est fatalement le moins pire des endroits.

Vraiment, autant je peux comprendre ceux qui ont fui pour des rêves consuméristes, professionnels, pour des mauvaises raisons fondamentalement mais qui dans leur réalité semblait logique, autant aller à l'étranger dans une stratégie de survie hors catastrophe touchant le biotope, ça me parait vraiment inexplicable.


Le problème est qu'on fait parti des pays industrialisés, ceux qui ont tellement changé leur mode de vie originel, ceux qui se sont tellement multiplié que l'hécatombe humaine est inévitable. Je ne vois pas comment on pourrait y échapper. Il va y avoir beaucoup, beaucoup de morts, des images pas très sympas, une violence extrème, peut-être une dictature...
L'hécatombe sera forcément moindre chez ceux qui ont peu évolué avec le pétrole.

Mais le fait est que quand on ne connait pas, difficile de franchir un si grand pas vers l'inconnu, cela signifie tout réapprendre, la flore,la faune,les techniques constructives, le langage, la culture....

Galipette


ppatrick a écrit:et personne n'a encore abordé le problème des vêtements et des chaussures...

vous faites le stock de nourriture... et les vêtements? les chaussures?

quand on a des enfants, ça va du 24-25 au 42-43 et plus pour les garçons
vous avez fait le stock?

il n'y a pas que la nourriture que le pétrole produit...

conclusion: sans vêtements et sans chaussures, on est mieux à 25°C qu'à -10°C


Oui, ça peut-être une idée.
Mais si le coût de fabrication augmente,c'est le marché de l'occasion qui explosera. Vu ce que les gens ont dans leurs armoires, on devrait trouver facilement notre bonheur.
+ du fil et des aiguilles pour raccomoder tout ça!

youyou

avatar
Galipette a écrit:
youyou a écrit:Pourquoi ce besoin de déménager ?

ça me semble un peu caprice enfantin. Chaque humain est adapté à son biotope, on ne peut s'épanouir systématiquement et définitivement.

Par ailleurs, rien qu'en terme de climat, et avec les connaissance qu'on a, notre pays est fatalement le moins pire des endroits.

Vraiment, autant je peux comprendre ceux qui ont fui pour des rêves consuméristes, professionnels, pour des mauvaises raisons fondamentalement mais qui dans leur réalité semblait logique, autant aller à l'étranger dans une stratégie de survie hors catastrophe touchant le biotope, ça me parait vraiment inexplicable.


Le problème est qu'on fait parti des pays industrialisés, ceux qui ont tellement changé leur mode de vie originel, ceux qui se sont tellement multiplié que l'hécatombe humaine est inévitable. Je ne vois pas comment on pourrait y échapper. Il va y avoir beaucoup, beaucoup de morts, des images pas très sympas, une violence extrème, peut-être une dictature...
L'hécatombe sera forcément moindre chez ceux qui ont peu évolué avec le pétrole.

Mais le fait est que quand on ne connait pas, difficile de franchir un si grand pas vers l'inconnu, cela signifie tout réapprendre, la flore,la faune,les techniques constructives, le langage, la culture....

J'ai du mal à imaginer tant de morts.

Je surestime peut etre le progrès non scientiste, le progrès utile, mais j'ai du mal à imaginer une agriculture sans pétrole aussi peu performante que l'agriculture de nos grands parents.

Mine de rien, on a des connaissances énormissimes dans beaucoup de domaines :
- Il y a 60 ans dans les campagnes, ils ne savaient que très peu de théorie, connaissaient mal al biologie, certaines techniques, la portée de certains engrais, traitements naturel
- Le régime était ultra carencé du fait du manque d'accès à des semences plus variées.
- L'hygiène, même si c'est un des responsable de la surpopulation (par baisse de la mortalité), sert aussi à envisager des élevages plus productives qu'à leur époque, sans compter les connaissances sur la biologie des animaux.

Alors bien sûr certaines connaissances se sont perdues, mais il ne faut pas exagérer, par exemple la connaissances des plantes sauvages comestibles étaient absolument inconnues de mes grands parents, qui ont bien survécu, sans pétrole, à l'austérité de l'occupation.

Bref, je voit bien des rationnement, des régimes light forcés, mais des émeutes massives, des centaines de milliers de mots.... ben non, ça me parait digne du scénario improbable.

Bref, une légère hausse de la mortalité, mais aussi compensée par une hausse de l'espérance de vie ne bonne santé (plus de maladies du travail, mais de maladie de la malbouffe etc...)

Galipette


Je te trouve très optimiste Youyou. J'aimerais que tu ais raison.

On en revient toujours au même souci, notre vision la plus probable des 30 prochaines années.
Je vois une diminution de la population au moins aussi rapide que son augmentation, à mon avis bien plus rapide puisque je vois un effondrement soft dans un premier temps suivi d'un clash qui nous amène au chacun pour soi, car pour moi, impossible de faire tenir un système économique sur une décroissance longue durée.
Tu raisonnes avec un accès à la technologie, je raisonne avec une disparition de la technologie.
Pour moi, pas le temps que les citadins réapprennent les techniques de culture + terres devenues moins fertiles + pas d'engrais chimiques et machinisation rare + répartition des terres impossible (pas de lieu d'habitation dessus)= guerre interne pour la nourriture, donc beaucoup de morts!

Population française en 1950: 41 millions
Population française en 2010: 62 millions

Mais biensûr, tout plein d'autres scénarios possibles...

Crevette

avatar
tout comme vous tous, je ne suis pas rassuré, mais bon, on ne sait pas comment ça va se passer.


Parce que les gens & gouvernants voyant que le système agricole libéral mondialisé est au bord de l'asphyxie ou n'est plus viable, des dispositions seront prises.

Déjà, quand l'aviation civile aura fait faillite, ça fera des économies en pétrole, mais il y aura toujours le bateau.

Quelques exemples:

- Priorité des carburants pour l'agriculture & pêche et les services essentiels (santé, pompiers, armée, transports en communs...) Rationnement pour les autres.
- 80km/h sur autoroutes et circulation alternée partout selon les plaques, covoiturage imposé.
- Priorité au transport alimentaire
- Relocalisation imposée et rapide de la production vivrière autour des villes. (finis les champs de maïs à perte de vue...)
- Interdiction des courses de sports mécaniques, des camping cars (que je déteste).
- Interdiction de la vente de grosses cylindrées de loisir & frime, et de campings cars
- Encouragement des élevages d'animaux pour le transport et le trait
- Incitation au remplacement des pelouses par des potagers
- tout ce que j'ai oublié

Ceci pour dire qu'il y a plein de solutions, certes probablement insuffisantes. je pense quand même qu'il y aura des périodes de pénuries alimentaires, sur des périodes
de quelques saisons.

Qu'il y aura des émeutes, mais autant en raison des prix que du manque de nourriture.

~~NéoBio~~

avatar
Malheureusement en démocratie on ne peut rien imposer, il faudrait donc changer de gouvernance
Donc ce serait un clash psychologique
d'ailleurs la cinquième république prévoit (dans ces textes) un système nommé "économie de guerre" j'en ai déjà parlé
il s'agit d'un régime non démocratique (le démocratie c'est le peuple pour le peuple par le peuple)
le descriptif de cette mesure est sur wikipédia , en voici un résumé:

On nomme économie de guerre les pratiques économiques exceptionnelles mises en œuvre lors de certaines périodes historiques de fortes agitations ou d'autarcie extrême, qui ne sont par ailleurs pas nécessairement liées à l'existence de conflits armés. Elle a pour objectif le maintien des activités économiques indispensables à un pays, l'autosuffisance, la dissuasion de la consommation privée, la garantie de la production des aliments et le contrôle de l'économie depuis l'État
Parmi les caractéristiques fondamentales de l'économie de guerre on trouve :

  • Contrôle exhaustif de la politique monétaire qui évite les processus d'hyperinflation.
  • Faveur accordée à l'autarcie au niveau des produits de base et du matériel militaire.
  • Mesures de réduction de la consommation énergétique.
  • Incitation à la main d'œuvre féminine à bas coût pour occuper les postes de ceux qui intègrent l'armée.
  • Changements dans la politique agricole, qui dirigent les cultures et l'industrie de transformation vers la production de céréales et, en général, vers des produits apportant une grande quantité de glucides.
  • Augmentation de la production de l'industrie lourde et militaire.
  • Mise en place de mesures de réduction de la consommation privée, qui peuvent inclure le rationnement de l'industrie et des familles.


si on compare ce qui est consommé par l'aviation en france avec la conso totale de pétrole pour :
les plastiques
les engrais,
les dérivés de pétrole (diluants, solvants ) utilisé en chimie pour produire tout un tas de truc utiles dans l’industrie
mais aussi si on le compare à tout ce qui est consommé :
par vous et moi pour chauffer les HLM et les maisons
ainsi qu'à ce que les camions utilisent pour les transports
je pense que c'est un petit % assez faible

de plus je pense que les avions en quelques heures sur 7000km utilise moins de carburant qu'un bateau en 3semaine
et puis il faudrait commencer à créer les bateaux

ce qui est le plus terrible c'est d'imaginer que c'est au dernier moment que des solutions peuvent etre efficaces
"Parce que les gens & gouvernants voyant que le système agricole libéral mondialisé est au bord de l'asphyxie ou n'est plus viable, des dispositions seront prises"
en 2008 lors de la crise nous avons assisté en quelques mois à l'effondrement de l'économie, hors il ne s'agissait que d'un problème de bulle financière , (malgré que celle ci a fini par impacter l'économie)

la prochaine crise (si c'est du à la déplétion) touchera l'économie en direct, moins d'approvisionnements en matières premières et c'est tous les secteurs en crise

en 2008 seules les banques ont eu besoin d'être aidées
mais dans le cas d'un ralentissement des approvisionnements il faudrait aider tous les secteurs en même temps
industrie, transport, chauffage, chômage technique, paysans, pécheurs et aviation
ce n'est tout simplement pas possible

dans ce cas de figure , et sachant que l'alimentation mondiale est déjà insuffisante, il y aura forcément une famine jamais vue à l'échelle mondiale
et surtout un chaos indescriptible généralisé, car pour les peuples riches 2008 est passé non pas pour un choc pétrolier: mais pour le résultat de la perversion des financiers et des gouvernements, je te dis pas la réaction des peuple!!
en Grèce quand l'état a annoncé la rigueur il y a eu des manifs monstres, si on extrapole à l'ordre de grandeur en cas de déplétion de pétrole... on a quasiment une guerre civile dans plusieurs pays en même temps, dans ce cas la finance s'écroulerait, et on aurait une crise géante, avec des dégâts colossaux et mini 5ans avant qu'il n'y ai plus de famine générale


une autre option serait une autre crise financière majeure juste avant la dépletion


en revanche si la prochaine crise est simplement un nouveau problème financier non lié à la dépletion: il se peut qu'on passe encore une fois par une crise gérable, ce qui ne sera qu'une nouvelle étape avant la véritable crise liée à une demande en pétrole supérieure à l'offre


_________________________________________________________________________________________________________
avant d’arriver sur oléo transition nous avons tous suivi un cheminement,
au cour de ce cheminement nous avons tous cherché des solutions, et chacun de nous se souvient encore du genre de réponses que nous avions pour tel ou tel problème
tes réponses me plongent il y a 7 mois quand je découvrais le problème, au cours de ces 7 mois j’ai déménagé de martinique pour revenir en france , retrouver un travail pour ma femme et moi, récupérer ma maison pour mieux la vendre , tout en gardant la volonté de continuer à poser des questions, on m’a donné des réponses, j’ai fais un travail de recherche pour vérifier chacune d’entre elles , nous en sommes tous passé par là

voila pourquoi ce forum existe : nous savons qu’il va y avoir un gros problème, nous cherchons avant tout à surveiller l’actualité tout en travaillant à une préparation réelle que nous nommons transition en vu de cet avenir qui nous effraie tant
le plus dure sera de survivre ensuite après cette transition il y aura une nouvelle façon de vivre, et sans doute une nouvelle économie malheureusement basée sur le charbon et le gaz...

tu as raison de t’exprimer et nos réponses sont là pour t’encourager à creuser encore et encore,
malheureusement ici il y en a qui font ça depuis 8ans et d’autres depuis quelques mois à peine et pendant ce temps le temps passe …. Oui le temps passe et l’inévitable est déjà là, 2008 fut la première crise du fameux plateau ondulant prévu par ceux qui sont les plus au fait des tenants et des aboutissants

Aussi pour que tu ne perdes pas trop de temps dans ta recherche personnelle, (qui te mènera aux même conclusions) ; il y a un site en particulier qui apporte toutes les réponses à tes questions
ce site est crash course, il y a 20 chapitre, c’est à ce jour la meilleure compilation du monde sur l’ensemble des problèmes qui nous ont amené à cette situation et qui convergent inexorablement vers le futur proche
le pétrole c’est le chapitre 17a et 17b mais tu regretterais de ne pas visionner tout les chapitres
en lisant le texte de chaque page tout en visionnant la vidéo
bien sur tu peux être septique, c’est une qualité, aussi si un chapitre te parais suspect, n’hésite pas à créer un fil pour en discuter


crash course en français

Invité


Invité
interdire les camping-cars ?
ça m'étonnerait ; beaucoup de gens risquent de se retrouver à la rue, à devoir hypothéquer leurs maisons, et ceux qui ont un camping car auront de quoi vivre sans maison; c'est jusque que de résidence secondaire mobile, ils deviendront des résidences principales fixes, égarées sans carburant sur un terrain squaté.

Crevette

avatar
Hier, soudain, appelé par Morphée, je n'ai pas fini mon post...

Neobio, quand tu dis:

une autre option serait une autre crise financière majeure juste avant la dépletion

en revanche si la prochaine crise est simplement un nouveau problème financier non lié à la dépletion: il se peut qu'on passe encore une fois par une crise gérable, ce qui ne sera qu'une nouvelle étape avant la véritable crise liée à une demande en pétrole supérieure à l'offre


je crains que tu n'aies raison, c'est exactement ce qui se passe...

Effectivement, j'ai suivi le Crash Course de A à Z...

Je ne suis pas sur ce forum pour rien, comme tu le rappelles ;-)

A tout le monde, je suis peut être juste un peu moins pessimiste que vous.

Je crois aussi qu'il y aura des morts et des crises de panique, surtout en ville.

J'espère que nous ne nous ferons pas piller nos cultures, nous qui tentons de nous préparer...


Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum