Oléo.Transition

la décroissance comme transition post-pétrole

Mots-clés

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

[scénario] trace ta route

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 2 sur 4]

26 Re: [scénario] trace ta route le Dim 29 Aoû - 22:20

~~NéoBio~~

avatar
moi j'ai refusé l'armée lol tu vois que je suis pas trés "militaire"
mais le paint c'était un jeu super ou même un "vieux" pouvait s'amuser avec les djeun's Very Happy

un fil spécifique? bof , je disais juste que y jouer permet de développer une certaine assurance face à une situation donnée
se rapeler qu'il vaut mieux se mettre en defence qu'en fuite , ne pas se regrouper mais surtout occuper les angles du terrain

aller avec des copain un dimanche dans une big game c'est fun et en deux trois dimanche c'est bon
tout est dit à ce sujet je pense
voila c'est tout

l'idée qu'on s'en fait: on est allé à la mairie pour un terrain
on nous a affirmé qu'on recréait des scene de la seconde guerre mondiale Shocked

27 Re: [scénario] trace ta route le Dim 29 Aoû - 22:35

~~NéoBio~~

avatar
je ne pense pas qu'un clash sera aussi grave que certains l'imaginent (une sorte de déchéance sans fin)

le charbon va redevenir un carburant de remplacement il y a aussi le gaz, le restant de pétrole (il y en a encore beaucoup) sera exploité

il y a un clash à prévoir certes mais la reprise aura lieu, même si c'est dans un contexte chaotique

à mon avis un scénario type "la route" n'est pas possible , je pense plutôt à une sorte d'exode vers les pays moins froid dans un premier temps et encore il y aura sans doute des militaires pour limiter le phénomene

surtout une famine mondiale avec mortalité forte
des guerres là ou se trouve les energies , des coups d'états etc

je pense que nous ne seront en sécurité que dans les zone agricoles peu peuplée
mais qu'au début il y aura des nomades dangereux sans doute


en ville les voisins deviendront des concurents pas des aliés
à la campagne sans terres (1500m²) pareil
seul ceux qui ont déjà prévu comme nous une survie quasi autarcique (enfin ... moi je suis loin d'etre pret...)

28 Re: [scénario] trace ta route le Dim 29 Aoû - 23:06

pragma tic


Bonjour,

~~NéoBio~~ a écrit:je ne pense pas qu'un clash sera aussi grave que certains l'imaginent (une sorte de déchéance sans fin)...
C'est hélas le plus probable, c'est surtout le rythme de la pente qui pose question.

Pour le comprendre, il suffit de savoir que l'on a commencé par consommer les ressources les plus faciles d'accès, de sorte qu'il nous reste aujourd'hui les plus difficiles d'accès. Aujourd'hui, on en a peu conscience, car on a encore les moyens d'aller les chercher quand même. Remarquons simplement que le prix monte, et que cette montée du prix reflète précisément cette difficulté d'accès.

Le crash interviendra lorsque malgré toutes nos connaissances et nos efforts (d'investissement), nous ne parviendrons plus à maintenir un rythme de production des ressources permettant le fonctionnement du système.

Alors si notre système actuel, à son apogée, n'est plus capable d'accéder aux ressources restantes, je ne vois pas très bien comment une société en reconstruction, repartant vraisemblablement de très bas, en aurait la capacité, à un autre niveau qu'anecdotique et local.

Il est plus probable que si une remontée a lieu, celle-ci s'appuie sur les nombreuses ressources que constitueront les ruines de cette civilisation.
Mais il ne faudra alors plus espérer planer trop haut, mode survie, nous voilà ...



Dernière édition par pragma tic le Lun 30 Aoû - 0:59, édité 2 fois (Raison : Grammaire, orthographe.)

29 Re: [scénario] trace ta route le Dim 29 Aoû - 23:25

Alter Egaux


pragma tic a écrit:Alors si notre système actuel, à son apogée, n'est plus capable d'accéder aux ressources restantes, je ne vois pas très bien comment une société en reconstruction, repartant vraisemblablement de très bas, en aurait la capacité, à un autre niveau qu'anecdotique et local.
C'est là où les peakistes ont toujours fait l'erreur suprême : l'humanité n'est pas une variable d'ajustement. Si la population en a raz le bol, c'est le clash.
De même, la théorie peakiste sur oleocene s'est trompé sur un fait majeur, que je défendais depuis le début : l'économie a basculé depuis le choc du prix à 147$, et le monde est maintenant instable, bien avant un début de déplétion de production du pétrole.
Arrivera un moment où les gens vont péter un plomb, bien avant les économies.

Les Etats, contrairement au marché boursier qui s'en fout, ont à gérer leurs citoyens.

Je ne crois pas en une lente décroissance. L'Histoire nous montre les points de rupture, nombreux. Il va y en avoir. Pour une famille très fortunée et très sérieuse dans ses investissements, oui, ce sera peut être une longue descente, mais pour la majorité, le point de rupture est demain.

Je pense qu'il va se passer quelque chose d'important d'ici mi novembre. Un point de basculement. Le genre de truc qui nous fait revoir notre avis sur la question.

30 Re: [scénario] trace ta route le Lun 30 Aoû - 1:25

pragma tic


Bonjour,
Alter Egaux a écrit:... l'humanité n'est pas une variable d'ajustement. Si la population en a raz le bol, c'est le clash.
Je dirais pour ma part que l'humanité est une variable d'ajustement, mais bien incertaine et aléatoire.
En ce domaine, les mécanismes à l'oeuvre sont bien trop complexes pour être modélisés.
A titre d'exemple, il est de notoriété publique que les agents SNCF ont un réflexe "grêve" bien identifié. Les raisons en sont multiples, constatons simplement qu'ils en ont en général les moyens financiers.
A l'inverse, j'ai été très surpris, prenant la direction d'une entreprise d'aide à domicile, d'apprendre que les heures supplémentaires effectuées (nombreuses) par les salariées étaient payées au niveau des heures normales, et ce, au su de tout le monde, y compris de la préfecture. Ici, pas de grêve. Elles estimaient ne pas en avoir les moyens financiers ... (et étaient menacées de ne plus pouvoir faire d'heures supplémentaires si celles-ci étaient rémunérées au taux légal ...).
Cet exemple pour expliquer la présence dans ce domaine de paramètres contradictoires : pour faire grêve, il faut se sentir menacé, mais pas être "misérable" ; et par ailleurs, la "grêve SNCF" a quelque chose d'une routine rassurante, qu'une grêve survenant en dépit des freins dans une boite d'aide à domicile n'aurait certainement pas !
Bref, de l'aléatoire et des surprises partout. Ne rien vouloir prédire dans ce domaine, mais savoir que tout peut arriver.

Alter Egaux a écrit:... De même, la théorie peakiste sur oleocene s'est trompé sur un fait majeur, que je défendais depuis le début : l'économie a basculé depuis le choc du prix à 147$, et le monde est maintenant instable, bien avant un début de déplétion de production du pétrole.
Arrivera un moment où les gens vont péter un plomb, bien avant les économies.
Il serait pourtant logique que ce soit la crise économique qui dégénère en crise sociale, mais en effet, nous avons intégré l'ère de l'instabilité, et dorénavant, tout est possible.

31 Re: [scénario] trace ta route le Lun 30 Aoû - 5:03

Alter Egaux


pragma tic a écrit:
Alter Egaux a écrit:... De même, la théorie peakiste sur oleocene s'est trompé sur un fait majeur, que je défendais depuis le début : l'économie a basculé depuis le choc du prix à 147$, et le monde est maintenant instable, bien avant un début de déplétion de production du pétrole.
Arrivera un moment où les gens vont péter un plomb, bien avant les économies.
Il serait pourtant logique que ce soit la crise économique qui dégénère en crise sociale, mais en effet, nous avons intégré l'ère de l'instabilité, et dorénavant, tout est possible.
On est d'accord, alors même que la déplétion n'a pas encore eu lieu.
La problématique actuelle pour les pays occidentaux est de gérer une période de non croissance (inférieur à 1,5 % de croissance du PIB), très destructeur d'emplois. Et des chômeurs, des retraités qui voient leurs pensions fondre, c'est des gens qui ont le temps de faire des manifestations, loin des préoccupations citées ci dessus (SNCF, technicien du sol). Et dans un système capitaliste et financiarisé, l'accroissance n'est pas soutenable à long terme.
En fait, la transition dont nous parlons réside ici : comment vont se comporter les millions de chômeurs et de retraités mécontents, si l'Etat les laisse tomber.
Certes, ceux qui sont au taquet (au boulot) ont la tête sous l'eau. Mais ils peuvent encore de mettre à réagir.

32 Re: [scénario] trace ta route le Lun 30 Aoû - 8:40

goeland60

avatar
(Galipette) Dans notre hameau, c'est solidarité à fond. Rien n'est perdu, tout est redistribué. Je sais qu'en cas de pépin, ce serait concertation et action globale, et que le hameau ferait bloc contre toute attaque. Certes, ce sera surement pas suffisant, mais c'est déjà mieux que d'avoir peur de son voisin!

Je cite ce post un peu à retardement, mais il m'a beaucoup plu. cheers

Ca permet d'envisager le futur autrement que dans "La Route"...

33 Re: [scénario] trace ta route le Lun 30 Aoû - 8:48

Alter Egaux


goeland60 a écrit:
(Galipette) Dans notre hameau, c'est solidarité à fond. Rien n'est perdu, tout est redistribué. Je sais qu'en cas de pépin, ce serait concertation et action globale, et que le hameau ferait bloc contre toute attaque. Certes, ce sera surement pas suffisant, mais c'est déjà mieux que d'avoir peur de son voisin!

Je cite ce post un peu à retardement, mais il m'a beaucoup plu. cheers

Ca permet d'envisager le futur autrement que dans "La Route"...
Oui, c'est le type de transition qu'il faut pousser : le local, la mairie, la communauté de commune.



Dernière édition par Alter Egaux le Lun 30 Aoû - 17:49, édité 1 fois

34 Re: [scénario] trace ta route le Lun 30 Aoû - 9:45

~~NéoBio~~

avatar
quand je parle d'une reprise avec gaz et charbon je ne veux évidement pas parler d'un retour à la normale , mais d'une stagnation , un ralentissement de la chute après un à 2 voir 3ans de dégringolade et de clash
un retour à une système géré militairement à mon avis

le gros problème étant la nourriture lié au dérèglement social et des transports,

je pense aussi que les courbes de déclin de pétrole sont élaborées mathématiquement (une baignoire de 100litres qui se vide par un trou de 2cm² etc)
alors que la production actuelle risque elle aussi d'être déstabilisée rapidement en cas de clash, les exploitations de super-lourd et offshore vont ralentir d'un coup ainsi que celle des petits pays africain en cas de semi famine ou de famine grave

bref un clash brutal puis une stabilisation a un niveau bas

si je ne me trompe pas cette période de "stabilité" doit etre prise en compte pour la mobilité

ainsi ceux qui misent sur un gros stock de nourriture peuvent espérer pourvoir redevenir mobile et ne doivent pas se considérer comme perdu pendant des phénomènes apocalyptiques ( s'il y en a )

avoir un stock pour trois ans est impossible mais si chacun peut glaner, participer à des programme gouvernementaux , tout en ayant un complément alimentaire stocké, ça peut le faire
quand à ceux qui sont quasiment autonomes d'ors et déjà rien ne les empêche de faire les même stocks


pour les stocks je pense qu'on peut facilement les calculer
s'il faut 500gr de farine/personne/jour = 180kg de farine par an etc...

35 Re: [scénario] trace ta route le Lun 30 Aoû - 20:50

Invité


Invité
Je viens de voir le film hier, eh bien, ce truc m'a foutu le moral à plat!!

Quelle ambiance moribonde... Le film était si sombre que j'avais de la peine à le voir sur l'écran de mon netbook bon marché!

L'absence de soleil, d'animaux, de plantes, le froid, il ne reste vraiment plus rien à ces hommes-là.

Aucun de nos plans, de A à Z, ne prévoit ça, hein? Si ça se passe comme ça, je veux dire, si en plus le climat est déréglé à ce point, alors que peut-on faire?

Les panneaux solaires ont dû y être au plus bas rendement de toute leur histoire!

36 Re: [scénario] trace ta route le Mar 31 Aoû - 0:22

Alter Egaux


ppatrick a écrit:Je viens de voir le film hier, eh bien, ce truc m'a foutu le moral à plat!!
Pareil. Mais je pense que l'on peut dire que c'est le cas extrême : l'effondrement de l'humanité de l'Homme. Reste l'espoir de transmet le fils à son père, qui a connu "l'avant".
ppatrick a écrit:Aucun de nos plans, de A à Z, ne prévoit ça, hein? Si ça se passe comme ça, je veux dire, si en plus le climat est déréglé à ce point, alors que peut-on faire?
Je pense que aucun plan ne résistera à cette situation, d'autant de les groupes qui résistent se limitent à la sphère d'une famille.
A mon avis, ce n'est pas suffisant pour redonner une impulsion à une humanité : il faut s'associer, en groupe. L'individualisme familiale a ses limites, c'est un peu ce que j'en conclus.

37 Re: [scénario] trace ta route le Mar 31 Aoû - 1:14

patoche


Aucun de nos plans, de A à Z, ne prévoit ça, hein? Si ça se passe comme ça, je veux dire, si en plus le climat est déréglé à ce point, alors que peut-on faire?

Je pense que aucun plan ne résistera à cette situation, d'autant de les groupes qui résistent se limitent à la sphère d'une famille.
A mon avis, ce n'est pas suffisant pour redonner une impulsion à une humanité : il faut s'associer, en groupe. L'individualisme familiale a ses limites, c'est un peu ce que j'en conclus.

relax Patrick ! afro
pour que ca arrive , il faudrait une guerre nucléaire ou une météorite géante
très très peu de chances que ca arrive à notre époque

ya une petite probabilité le système s'effondre complètement d'ici à la fin du siècle par contre
apprendre à vivre de manière sauvage et autarcique serait une bonne préparation :
se confectionner un abri, faire du feu, connaitre les plantes sauvages comestibles toxiques médicinales, chasser, pecher ...ce genre de choses
plus facile quon ne le croit

pratiquer une agriculture de subsistance dans un groupe assez nombreux (au moins 20 personnes)afin de pouvoir se défendre en cas de pillage

38 Re: [scénario] trace ta route le Mar 31 Aoû - 2:07

pragma tic


Bonjour,

Une fiction est une fiction, et si le pire est hélas possible, il est loin d'être sûr.
A noter cependant un petit détail dont je ne suis pas sûr qu'Alter l'ait pris en compte, lui qui prévilégie le groupe.
Dans le cas où hélas ça crasherait dûrement, ce qui serait le plus à craindre ne serait pas des hordes d'assaillants, dont je ne vois pas trop comment ils survivraient, mais plutôt de toutes petites bestioles minuscules qui auraient tôt fait de se multiplier en ce terrain favorable.
Les épidémies, on les a oubliées, mais elles auraient tôt fait de se rappeler à nous si la situation le leur permet.
Limiter le relationnel au nécessaire, le temps que les choses s'éclaircissent, serait à ce point de vue prudent.

39 Re: [scénario] trace ta route le Mar 31 Aoû - 5:07

Alter Egaux


pragma tic a écrit:ce qui serait le plus à craindre ne serait pas des hordes d'assaillants, dont je ne vois pas trop comment ils survivraient
Dans le film, les groupes survivent en mangeant les autres...
Oui, une maladie : le film l'aborde puisque le héros meurt de ne pas être soigné, par une blessure par simple flèche.

40 Re: [scénario] trace ta route le Mar 31 Aoû - 5:44

~~NéoBio~~

avatar
oui il est malade il crache du sang avant la flèche

puisque vous parlez d'une époque lointaine ou il n'y aura ni charbon ni gaz ni pétrole ,
il n'y aura plus de nomades voleurs evidemment,
qui pourrait survivre 50 ans en se déplaçant sans cesse tout en ayant des enfants et tout en transportant (et apportant ) des maladies

de plus la nature va se régénérer s'il n'y a que 2 à 3 milliards d'humains qui ne polluent plus

les goupes de cultivateurs auront toujours des armes , le munitions se conservent trés bien ,

je pense qu'il est important de comprendre que l'avenir lointain est diffèrent de l'avenir proche
qu'il y a beaucoup de pétrole de gaz et de charbon

si le modernisme est le résultat de l'utilisation des énergies fossiles il ne disparaîtra pas du jour au lendemain



en revanche dans les premiers mois d'un dérèglement des approvisionnements il ne peut y avoir que des actes violents pour la survie

spéculer sur ce film est une erreur d'ailleurs je vous rappelle que l'enfant est né après le clash et qu'il a au moins 10ans
donc 10ans sans aucune culture ni élevage ne tient pas la route "si je puis dire"

je n'ai pas lu "ravage de barjavel" mais il me semble que nous devrions plutôt discuter à partir de ce livre


"Ravage présente le naufrage d'une société mécanisée , dans laquelle, un jour, l'électricité vient à disparaître. Les habitants, anéantis par la soudaineté de la catastrophe, sombrent dans le chaos, privés d'eau courante, de lumière et de moyens de déplacement. Un thème typique de la science-fiction post-apocalyptique, brossant le portrait de la fin de l'humanité technologique.

Un étudiant en chimie agricole, François Deschamps, décide avec quelques autres personnes, de quitter Paris, mégapole de vingt-cinq millions d'habitants, en proie à l'anarchie et aux flammes pour retrouver son village d'enfance en Provence. Il espère pouvoir y reprendre une vie normale mais paysanne... Mais le chemin est long et difficile, pour ceux qui n'ont jamais connu autre chose que le confort qu'offrent la technologie et la science.

"


"Ravage reste saisissant par sa description vivante de l'effondrement soudain de la civilisation machiniste, le retour immédiat de la barbarie et le passage brutal d'un monde aseptisé à la peste du Moyen âge, aux pillages, aux meurtres et aux incendies monstres. Certaines descriptions sont très prophétiques et n'ont pas vieilli, et, comme chez tous les bons auteurs de SF, on mesure l'intérêt d'une œuvre au nombre d'idées originales qu'elle contient, celle de la fin générale de l'électricité n'étant pas la moindre.
"

41 Re: [scénario] trace ta route le Mar 31 Aoû - 6:03

pragma tic


Bonjour,

Je ne crois pas que s'appuyer sur une fiction soit le meilleur moyen de se représenter la réalité future.
Concernant le cannibalisme, il a été observé dans l'histoire, en particulier ancienne, à de nombreuses reprises, et il re-surgit régulièrement à la une des faits-divers horribles. De là à penser, que compte tenu des circonstances, il pourrait devenir un moyen de survivre adopté par beaucoup, il y a un pas que je ne franchirai pas, en raison de ce que je crois savoir sur la culture qui nous fait "Hommes".
L'alimentation est en effet un élément très culturel, très "transmis", et nous avons du mal à sortir de nos habitudes en la matière. Les anglais aiment le cygne, nous les grenouilles ...
Afin d'illustrer la puissance de cette acculturation, j'évoquerai Jared Diamond qui, dans son livre "effondrement" relate son étude d'une implantation viking venue concurrencer les inuits au groeland. Il soupçonne l'échec de cette implantation de résulter pour beaucoup du refus des vikings de consommer du poisson ... Ils ne semblent d'ailleurs pas avoir eu l'idée de se consommer entre eux, et semblent donc surtout être morts de faim, tout bêtement.

Concernant les brigands et bandits qui peuplent notre imaginaire en particulier forestier, eux ont incontestablement existé. Mais ceux-ci disposaient vraisemblablement, en raison de l'époque, d'une culture approfondie sur les ressources alimentaires mises à disposition par la nature, et devaient notoirement s'appuyer dessus pour les périodes de "transition" dans leurs activités.
Or, s'il y a une chose dont je suis sûr, pour les avoir passablement cotoyés, ceux qui aujourd'hui seraient le plus naturellement disposés, par leur culture, à s'orienter vers ce type de subsistance en "bandes", ne disposent plus d'une telle connaisance de la nature qui ne s'acquiert pas en quelques jours, et qui ne s'improvise pas (l'erreur peut ici être mortelle !).

Autres temps, autres moeurs.
Les pérides de crises seront toujours l'occasion de mauvaises rencontres, il ne convient pas de négliger la sécurité. Mais aujourd'hui, dans un contexte d'effondrement, des troupes nombreuses n'iraient pas loin. Les Hommes d'aujourd'hui ne sont pas de la trempe de ceux d'hier, et leurs connaissances respectives sont bien différentes !

On s'orienterait donc (en France) vers un effondrement relativement sur-place, en raison de la moyenne d'age et des cultures qui ont cours, qui ne préparent pas vraiment à un retour à la campagne ...

42 Re: [scénario] trace ta route le Mar 31 Aoû - 6:20

supersasa83

avatar
alors 1°PATRICK je t interdit formellement de voir des films pour dépressifs qui n ont semble t il aucune note d espoir (je n ai pas vu le film et vu ce qu on en dit je ne le verrai pas malgré le fait que j adore les films catastrophes )
2°je viens de voir une émission , que j avais enregistré sur fr2 avec les frères bogdanof ,sur les conditions des grandes extinctions ,ils y parlaient des explosions gama qui entraînaient des emp ,il y avait un écrivain ,militaire et scientifique qui a écrit :1 seconde after sur une super emp qui détruit toutes les infrastructures qui comportent de l électronique (partout) il disait que en une semaine les parisiens commençaient a mourir
émission très interessante qui nous montre qu on est peu de chose dans l univers :a voir

43 Re: [scénario] trace ta route le Mar 31 Aoû - 7:22

~~NéoBio~~

avatar
c'est vrai patric ce film n'est pas réaliste du tout, c'est un délire paranoïde de l'auteur
ça ne peu que te démoraliser pour rien




pour en revenir au soit disant non déplacement des bandes que tu évoques, Prag, je suis ok avec toi pour ce qui est de la racaille de banlieue , ils sont perdus et ne pilleront que les villes



en revanche il y a des gens au revenu corrects, qui passe leur temps le dimanche sur les stades de foot à boire des bières
qui votent fn et parlent de virer tous les arabes dehors en rigolant entre amis, le dimanche ils vont à la chasse aux faisans d'élevages

la femme et l'homme gagnent 1700€ chacun ce qui leur permet d'être endetté pour un pavillon sur 1000m² de terrain
ils ont un récupérateur d'eau de pluie de 200litres et deux climatiseurs réversible inverter (pompes à chaleur)
deux enfants en sur-poids et un rottweiler "qui n'est pas méchant: ça-dépend-comme-on-l'éleve"
deux voitures

c'est une grosse partie de la population française allemande etc
tu crois qu'ils vont rester à la maison? s'il n'y a plus rien au congel ou s'il n'y a plus d'électricité?

et bien moi je crois que oui, ils ne chercheront pas à aller à la campagne au contraire ils vont rechercher la solution en ville, et l'homme seul ira en ville crier son désespoir auprès des administration il essayera de récupérer des boites de conserves dans les supermarché pillés et si vraiment ils en sont à faire ça, ils seront confronté à la racaille et aux militaires
en revenant à la maison , si seulement 5/100 d'entre eux se décide à rejoindre le sud pour retrouver une partie de la famille, ou les serres espagnoles , ils auront besoin pour le trajet de voler de l'essence et de la nourriture

c'est un risque à mon avis , ils ne prendront l'autoroute que s'il y a encore assez de carburant dans les réservoirs
ensuite il ne faudra pas se retrouver sur leur chemin s'ils sont a cours de nourriture

je crois que c'est plutôt ça qu'on peut craindre en début de crise dans les deux premiers mois
mais seulement s'il y a rupture d'approvisionnement ce qui me semble impossible (scénario extrême)



dans le cas ou l'approvisionnement ralenti seulement, sans réelle rupture , (scénario plus probable)
je pense que les militaires vont etre chargés de collecter la nourriture et/ou de sécuriser la distribution
rationnement sur livret de famille, marché noir , ça peut durer longtemps et provoquer une adaptation de l'agriculture
et de l'élevage
quitte à financer les pécheurs au chalut , et ce en fonction des stocks de carburant et des approvisionnement

pendant ce temps se désagrégerait les petits commerces, et les entreprises, les coupures éventuelles de courant seraient provisoires

ce scénario pourrait durer un temps, permettant à certains de faire des stocks

peut être qu'il n'y aurait pas de migration mais des raids autour des villes ça oui

les habitant des villes sont sans doute les moins armés mais on risque de voir des voitures avec deux trois ou quatre hommes qui ont groupé le carburant de leurs voitures et qui représentent 2,3,4 familles et donc jusqu'à 8 gamins a nourrir
ils se présenteraient comme acheteurs de légumes et volaille , malheur à ceux qui les laisseraient voir des champs de patates ou un élevage de poules...

je ne crois pas que chacun restera chez lui

44 Re: [scénario] trace ta route le Mar 31 Aoû - 8:43

pragma tic


Bonjour,

Non, je ne vois pas vraiment venir un monde bisounours, moi non plus.

J'essaie simplement d'évaluer chaque menace objectivement, concernant la délinquance, il est plus vraisemblable, pour de nombreuses raisons, qu'on aura à faire avec des groupes plutôt limités en taille, et préfèrant la discrétion.
Il faut savoir que la campagne n'est pas nécessairement très accueillante pour le maraudeur ; on y trouve beaucoup de chiens pas forcément affectueux vis à vis de l'étranger, et beaucoup de chasseurs peu sentimentaux. Alors l'arpenter en force sera usant.

Concernant la logique de rupture, il y a un épisode de grêve dure qui intervient très probablement. Selon qu'il intervienne tôt ou tard par rapport à la dégradation internationale en cours, dépend le fait que l'approvisionnement reprend ou pas à son issue. Mais dans ce domaine, tout est possible, donc se préparer à tout est prudent.

Savoir aussi, pour ceux qui envisagent des stocks de gaz-oil, que si ça se dégrade, et dans une pure continuité historique, durant une période, les routes seront les lieux de mauvaises rencontres par excellence.

45 Re: [scénario] trace ta route le Jeu 2 Sep - 9:21

Alter Egaux


pragma tic a écrit:Concernant le cannibalisme, il a été observé dans l'histoire, en particulier ancienne, à de nombreuses reprises, et il re-surgit régulièrement à la une des faits-divers horribles. De là à penser, que compte tenu des circonstances, il pourrait devenir un moyen de survivre adopté par beaucoup, il y a un pas que je ne franchirai pas, en raison de ce que je crois savoir sur la culture qui nous fait "Hommes".
C'est abordé aussi dans "soleil vert", mais d'une autre façon.
pragma tic a écrit:Autres temps, autres moeurs.
Autre contexte aussi. Le contexte actuel est 6,7 milliards d'humains sur Terre. Si le cannibalisme nous dégoute, il reste très fortement une option possible en cas d'effondrement, dans un contexte alimentaire chaotique. Thème abordé aussi dans l'excellent "Delicatessen" (film de 1991), cette fois avec humour.

46 Re: [scénario] trace ta route le Jeu 2 Sep - 9:31

Alter Egaux


~~NéoBio~~ a écrit:pour en revenir au soit disant non déplacement des bandes que tu évoques, Prag, je suis ok avec toi pour ce qui est de la racaille de banlieue , ils sont perdus et ne pilleront que les villes
Ne compte pas dessus. C'est probablement les plus résistants à la survie en milieu hostile (de ce que j'ai pu en juger, pour être proche d'eux, y compris lors des émettes de 2005). Et bien armés, aguerris à la manipulation d'armes d'assauts, et mobiles (la drogue va se chercher en Espagne, sur les cotes face au Maroc, à 200 km/h).
Faut sortir du cliché "racaille" de Sarkozy, celui qui n'était jamais sorti de sa vie dans une banlieue. La preuve, il est allé une fois aux Halles, et cela a frisé l'émeute, grosse censure à cette époque. Sarko a du au pas de course rejoindre la voiture blindée, après s'être réfugié au commissariat des Halles.

47 Re: [scénario] trace ta route le Jeu 2 Sep - 10:13

~~NéoBio~~

avatar
ça ne représente qu'un petit % les autres ne sont pas équipés, les gitans eux savent ou trouver la nouriture: chez les paysans
les gars des villes vont piller les supermarché sur leur terres

48 Re: [scénario] trace ta route le Jeu 2 Sep - 17:30

Alter Egaux


~~NéoBio~~ a écrit:ça ne représente qu'un petit % les autres ne sont pas équipés, les gitans eux savent ou trouver la nouriture: chez les paysans
les gars des villes vont piller les supermarché sur leur terres
Petit % ? Les émeutes de 2005, c'est dans toutes les villes de France, sauf l'exceptionnelle Marseille. Et un supermarché en période de pénurie alimentaire, c'est vidé en un clin d'œil, comme j'ai pu en juger en Crète, soit quelques jours après le début des grèves des transport en Grèce. En gros, ne compte pas que le pillage s'arrête à aucune frontière réelle, fantasmée ou intellectuelle, c'est un leurre.
A ce sujet, le scénario de la BD "Simon du Fleuve" est la plus proche de ce pourrait donner un effondrement étatique : des pillards armés et organisés pour venir faire leur "marché" au bon moment des récoltes. Une sorte d'impôt, assez décourageant pour les paysans.

49 Re: [scénario] trace ta route le Jeu 2 Sep - 19:03

pragma tic


Bonjour,

Ah bon ? Le monde endier serait désorganisé, mais pas les pillards ?
Je n'y crois pas un instant. Mettre de l'ambiance en secteur urbain est une chose, survivre en secteur rural en est une autre.
Tu raisonnes comme si le monde s'écroulait pour nous et pas pour eux. Non non : Ce sera tout le monde dans le grand bain, et tant pis pour ceux qui auront oublié d'apprendre à nager avant. Ceux nés et n'ayant jamais quitté les banlieues en feront pour la plupart partie.
Des pillards organisés ? A partir de quelle logistique ?

50 Re: [scénario] trace ta route le Jeu 2 Sep - 19:36

Alter Egaux


pragma tic a écrit:Ah bon ? Le monde endier serait désorganisé, mais pas les pillards ?
Si tu penses qui faut une organisation particulière dans un groupe de pillards pour qu'ils fassent beaucoup de mal, il va falloir que tu me décrives la chose... Perso, je ne pense même pas qu'un chef dans un groupe soit obligatoire, juste quelques personnes avec une motivation commune peut suffire, armés et mobiles.

pragma tic a écrit:Mettre de l'ambiance en secteur urbain est une chose, survivre en secteur rural en est une autre.
Si bruler 45 500 voitures en nov 2005, c'est juste mettre l'ambiance, tu devais être assez loin des feux de joie pour pouvoir en apprécier toute la splendeur. Perso, j'y est décelé ce qui nous attend, en ville comme à la campagne...

pragma tic a écrit:Ce sera tout le monde dans le grand bain, et tant pis pour ceux qui auront oublié d'apprendre à nager avant. Ceux nés et n'ayant jamais quitté les banlieues en feront pour la plupart partie.
Des pillards organisés ? A partir de quelle logistique ?
Comme toujours, on monte des frontières où il n'y en a plus : une voiture, cela a 1000 km d'autonomie, et nombreuses sont les maisons à posséder 3 000 L de fuel pour faire rouler les diesels. De plus, les pillards existent depuis l'antiquité, mais aujourd'hui, parfaitement armé pour attaquer un camion blindé, alors une ferme ne devrait pas poser le moindre problème.
De tout temps, il y a eu ceux qui triment dans les champs (aujourd'hui compris), et ceux qui attendent le moment propice pour prélever leur pitance (que cela soit les traders ou les opportunistes de tout poils).
Le contexte n'y changera rien, notamment si l'Etat ne tient plus son rôle de "justicier".

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 2 sur 4]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum