Oléo.Transition

la décroissance comme transition post-pétrole

Mots-clés

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Helloo

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 3]

1 Helloo le Ven 6 Aoû - 10:12

youyou

avatar
Bonjour,

Je passais, j'ai vu de la lumière.

32 ans, 2 enfants, à la campagne, chef d'entreprise (E-commerce), mais depuis 2 ans potager, sous peu des poules, chauffage bois, achat de terrain agricole...

Et forcément je passe pour un ovni auprès de mes anciens amis.

2 Re: Helloo le Ven 6 Aoû - 10:26

Invité


Invité
Bienvenue à toi. Smile
Dans quel coin es-tu ?

3 Re: Helloo le Ven 6 Aoû - 10:36

pragma tic


Bonjour Youyou,

La folie et la prudence, ça va parfois de paire.

Je me crois prudent, je ne vois pas d'ovnis, mais j'ai aussi un goût immodéré pour l'agriculture bio, en ce moment !

Que je n'essaie même pas d'expliquer sérieusement à mes connaissances ...

4 Re: Helloo le Ven 6 Aoû - 14:23

~~NéoBio~~

avatar
bienvenue , ici tu devrait etre comme un E.T dans sa soucoupe alien

5 Re: Helloo le Ven 6 Aoû - 20:39

youyou

avatar
...



Dernière édition par youyou le Sam 2 Oct - 19:39, édité 1 fois

6 Re: Helloo le Ven 6 Aoû - 21:36

Invité


Invité
youyou a écrit:
Et finalement, on se sent bien seul....Et on se demande parfois si c'est bien utile d'avoir raison si on est le seul...
En fait, je crois que tu n'es pas seul, mais qu'il va falloir simplement progressivement changer de relations lol Very Happy
En tout cas, ici, nous sommes entre nous, donc pas seuls. Encore une fois, bienvenue à toi Wink .

7 Re: Helloo le Sam 7 Aoû - 9:00

goeland60

avatar
Salut Youyou et bienvenue sur ce forum !

Au plaisir de te lire et peut-être un jour de te rencontrer. Le sud de l'Auvergne, je ne connais pas, ou très peu. Ca donne envie de connaitre !

Dominic le Goeland (migrateur :-)

8 Re: Helloo le Ven 13 Aoû - 0:01

Galipette


Bonjour,

Sans faire trop de théories fumeuses, nos amis n'ont pas compris nos changements, et on s'est marginalisé
c'est génial ça, tu leur a entrouvert une porte. Quand d'autres l'ouvriront un peu plus, leur curiosité sera attisée.

9 Re: Helloo le Ven 13 Aoû - 1:41

youyou

avatar
Galipette a écrit:Bonjour,

Sans faire trop de théories fumeuses, nos amis n'ont pas compris nos changements, et on s'est marginalisé
c'est génial ça, tu leur a entrouvert une porte. Quand d'autres l'ouvriront un peu plus, leur curiosité sera attisée.

C'est tout à fait vrai.

Mais en attendant, la sollitude est pesante, la décroissance est sensée etre moins de bien pour plus de liens, mais là, c'est plutôt l'incompréhension et la différence méprisée. Alors que bon, chez nous le changement est tout de même timide, pas très très visible. On ne remplace pas la voiture mais celà reste une berline allemande, on habite au même endroit (même si l'ancien jardin d'agrément est un potager, et qu'il y a un poulailler en construction là ou était la piscine hors sol). ON es tpas parti dans une caravane non plus.

10 Re: Helloo le Ven 13 Aoû - 6:56

Galipette


chez nous le changement est tout de même timide, pas très très visible

Je me retrouve bien dans ces mots aussi.
Visiblement, on est peu différents, mais c'est surtout nos idées qui ont changé.
On peut être tellement convaincus qu'on ne parle que de ça, et là on saoule les gens, ou bien on peut simplement apprécier notre différence, l'exposer sans l'imposer et laisser les autres nous découvrir.

Moi, je pense qu'on n'est pas obligés de changer d'amis quand on change d'idées, mais qu'on en rajoute simplement de nouveaux.

Avec le temps, tes différences et le bonheur que cela te procure, tu deviendras malgré toi très influent sur la vie des autres. En tout cas, c'est mon cas. C'est plus long avec la famille, mais très rapide avec les gens "de passage".

Les artisans de ma maison riaient à grand nez quand je leur parlais compost et toilettes sèches, mais après discussion, la première chose qu'ils voulaient voir une fois la maison terminée, c'était mes toilettes. C'est devenu plus concret dans leur esprit, ils ont vu, ils ont senti, ils ont dit "ha ouais, c'est pas si mal"
Mon beau père a été plus loin, sur le sujet de l'effondrement systémique, il a acheté un terrain avec ses économies et se lance en maraichage bio alors qu'il était imprimeur.
Après, il y a ceux qui avancent en tortue, et qui attendent de suivre gentiment la masse.

11 Re: Helloo le Ven 13 Aoû - 10:36

youyou

avatar
Galipette a écrit:
chez nous le changement est tout de même timide, pas très très visible

Je me retrouve bien dans ces mots aussi.
Visiblement, on est peu différents, mais c'est surtout nos idées qui ont changé.
On peut être tellement convaincus qu'on ne parle que de ça, et là on saoule les gens, ou bien on peut simplement apprécier notre différence, l'exposer sans l'imposer et laisser les autres nous découvrir.

Moi, je pense qu'on n'est pas obligés de changer d'amis quand on change d'idées, mais qu'on en rajoute simplement de nouveaux.

Avec le temps, tes différences et le bonheur que cela te procure, tu deviendras malgré toi très influent sur la vie des autres. En tout cas, c'est mon cas. C'est plus long avec la famille, mais très rapide avec les gens "de passage".

Les artisans de ma maison riaient à grand nez quand je leur parlais compost et toilettes sèches, mais après discussion, la première chose qu'ils voulaient voir une fois la maison terminée, c'était mes toilettes. C'est devenu plus concret dans leur esprit, ils ont vu, ils ont senti, ils ont dit "ha ouais, c'est pas si mal"
Mon beau père a été plus loin, sur le sujet de l'effondrement systémique, il a acheté un terrain avec ses économies et se lance en maraichage bio alors qu'il était imprimeur.
Après, il y a ceux qui avancent en tortue, et qui attendent de suivre gentiment la masse.

Ben tu es bien entourée quand même Wink

Pour ma part, j'ai bien sûr strictement convaincu personne. Parler de fin du pétrole, de crise sociales, d'empreinte écologique, les gens, ils percutent pas. J'aurais pu garder mes amis si j'avais continué à accepter de supporter encore les discutions beauf-consuméristes.
Y a des gens que tu peux même aps saouler, ils se referment dès que tu abordes l'hypothèse d'un pétrole cher. Celà leur semble impossible, tu passes pour un tarré malade mental.

Le pire c'est que j'étais influent avant, sur le vie des autres, on venait me voir pour des conseils (amours, business, juridique, artistiques), et là c'est fini, j'ai pété les plombs pour eux.
Les gens sont très très égoïstes, obsédés par leur nombril et ont une croyance religieuse quasi fanatique en la sainte institution, l'establishment technologico-moderne, comme si tout était établi, ne pouvait vaciller. Vraiment la terre plate.

Et là au milieu...moi... je le vit pas super bien. Soit hypocrite et laisser les gens déblatérer leurs conneries consumériste, ou l'ouvrir et finir seul la soirée.

12 Re: Helloo le Ven 13 Aoû - 20:38

Galipette


Ho ben mince alors!

Y a plus qu'à se rencontrer! Il y en a qui s'étaient organisé ça justement cette semaine, mais je ne retrouve plus le sujet.
Mon chéri est parti mais à l'automne, si tu veux, on serait partant, il était fan de berlines allemandes lui aussi Wink

13 Re: Helloo le Dim 15 Aoû - 10:58

goeland60

avatar
Galipette a écrit:Ho ben mince alors!

Y a plus qu'à se rencontrer! Il y en a qui s'étaient organisé ça justement cette semaine, mais je ne retrouve plus le sujet.

Je ne sais pas si c'est de cela dont tu parles, mais une rencontre a eu lieu en effet la semaine dernière dans le Gers entre Ramite, Toolate, Obicho and co, Alter-Egaux et Goeland, pour parler de nos projets respectifs.

Ce fût très intéressant et festif :-)

14 Re: Helloo le Lun 16 Aoû - 8:10

~~NéoBio~~

avatar
...................... j'ai changé le message de place



Dernière édition par ~~NéoBio~~ le Lun 16 Aoû - 21:13, édité 13 fois

15 Re: Helloo le Lun 16 Aoû - 8:40

Galipette


goeland60 a écrit:
Galipette a écrit:Ho ben mince alors!

Y a plus qu'à se rencontrer! Il y en a qui s'étaient organisé ça justement cette semaine, mais je ne retrouve plus le sujet.

Je ne sais pas si c'est de cela dont tu parles, mais une rencontre a eu lieu en effet la semaine dernière dans le Gers entre Ramite, Toolate, Obicho and co, Alter-Egaux et Goeland, pour parler de nos projets respectifs.

Ce fût très intéressant et festif :-)

Oui, c'est ça. J'espère qu'il y en aura d'autres et que je pourrais m'y joindre parce que je ne doute pas que ça a du être sympa!

16 Re: Helloo le Jeu 19 Aoû - 6:11

Crevette

avatar
Ben moi aussi, j'ai ressenti la même chose.

J'ai tenté d'avertir les gens.
Même s'ils sentent intuitivement qu'il y a quelque chose qui cloche, ils m'ont ri au nez.

Alors, j'ai arrêté d'en parler, et je fais mon, truc dans mon coin.
Après tout, on ne peut pas "éduquer" tout le monde, ils préfèrent leurs illusions.
Alors je ne vois pas ce nous pourrions faire de plus, à part tisser un réseau d'échange d'entraide et de solidarité.

Bientôt, ils riront moins peu être...

17 Re: Helloo le Jeu 19 Aoû - 8:08

~~NéoBio~~

avatar
illusions oui c'est ça le probleme

tisser un réseau, j'y ai pensé, je faisais la promo du sud ouest mais ça passe pas
du coup il reste le reseau autour de ton implantation
mais on retombe sur : "convaincre les gens qui sont dans l'illusion"

pas façile....

souvent arrivent ici ceux qui ont déjà acheté une terre
je pense qu'il y aura un "arrivage" de ceux qui s'y prennent au dernier moment
il faudrait choisir une zone, y a bien le gers avec ramite (qui n'a pas à déménager lol)

bref tout ça n'est pas encore bien défini

18 Re: Helloo le Jeu 26 Aoû - 22:06

Alter Egaux


Galipette a écrit:Mon beau père a été plus loin, sur le sujet de l'effondrement systémique, il a acheté un terrain avec ses économies et se lance en maraichage bio alors qu'il était imprimeur.
Une chance, en espérant que tu t'entendes bien avec lui !
youyou a écrit:
Le pire c'est que j'étais influent avant, sur le vie des autres, on venait me voir pour des conseils (amours, business, juridique, artistiques),
Moi, c'est le contraire : depuis que je lis de très nombreux livres sur l'effondrement, le PO et autres, je suis consulté par la famille et les amis lors de choix structurants : achat maison, mode survie autonome, etc...
Certes, les beaufs souris et me trouvent très pessimistes, mais le principe de réalité marche lorsque l'on écoute le monde en transition. Les crises se succèdent, d'une violence inouïe, et commence à inquiéter les plus sceptiques.

Il faut dire que mon entourage est quand même déjà très soixante-huitard, anti société de consommation. J'ai quelques beaufs dans mon entourage, mais qui écoutent. Et parfois modifie leur façon de consommer.

Crevette a écrit:
Alors, j'ai arrêté d'en parler, et je fais mon, truc dans mon coin.
Je pense qu'il faut continuer à en parler, et surtout de demander des avis, confronter ses idées aux autres. C'est sain pour soi, et pour les autres. De plus, cela donne des idées et cela montre la cohérence de son action. Tout le monde ressent l'augmentation du gaz pour le chauffage, arrivera un moment où la facture ne pourra plus être décente.

Enfin, la démographie explosive, l'orientation néolibérale de la mondialisation qui met en concurrence les travailleurs chinois et européens perturbe l'analyse dogmatique actuelle : les gens comprennent que l'on va dans le mur, et cela va vite, très vite. Et ce n'ai parce que ils n'ont pas encore compris et analysé avec des mots simples (autonomie, circuit court, production bio, amap, coopération, association) qu'ils ne sont pas capables de le faire.
Dans les 3 décennies, nous allons passer les Pic de production du pétrole, de l'or, etc... et c'est donc maintenant que la population doit comprendre que "la fête est finie". Mais qu'il existe des solutions, plus complexe à mettre en œuvre, mais donnant plus d'autonomie, et donc plus de simplicité dans sa vie.
Bienvenue, Crevette !

19 Re: Helloo le Jeu 26 Aoû - 22:27

youyou

avatar
Alter Egaux a écrit:
youyou a écrit:
Le pire c'est que j'étais influent avant, sur le vie des autres, on venait me voir pour des conseils (amours, business, juridique, artistiques),
Moi, c'est le contraire : depuis que je lis de très nombreux livres sur l'effondrement, le PO et autres, je suis consulté par la famille et les amis lors de choix structurants : achat maison, mode survie autonome, etc...
Certes, les beaufs souris et me trouvent très pessimistes, mais le principe de réalité marche lorsque l'on écoute le monde en transition. Les crises se succèdent, d'une violence inouïe, et commence à inquiéter les plus sceptiques.

Il faut dire que mon entourage est quand même déjà très soixante-huitard, anti société de consommation. J'ai quelques beaufs dans mon entourage, mais qui écoutent. Et parfois modifie leur façon de consommer.

Là, énorme contraste avec ma situation. Peut être aussi que je ne connais que des beaufs CSP+ (nouveaux riches à voiture allemande, prof lib, ou profs embourgeoisés), ou des beaufs CSP- (copains de bistrots, copains d'école, ou copain ancien intermitants de la musique comme je le fut un moment).
Perso, systématiquement, dès que j'aborde, ne serais ce que l'optique que la vie de nos enfants pourrait se dérouler dans un contexte matériel, sociétal bien différent, on rigole de moi, on me demande si j'ai bien identifié la mouche qui m'a piqué, on me demaned si mon business coule (ce n'est pas le cas), si je suis traité pour déprime, etc..

Et ça me laisse rêveur que tu ai des gens autour de toi sensible à ça. Non, mais c'est ça, mes amis sont des beaufs. Pourtant des beaufs sympathiques, je les aiment beaucoup ces gens là. Avec certains j'arrive à avoir d'intéressantes discutions sur l'art, la psychologie, la médecine, mais dès que je soumet l'éventualité d'un futur qui ne serait pas sur ce rail inconscient de l'abondance toujours plus grande, il y a cassure nette.

Même mes parents, mon père a quitté la condition paysanne de mes grands parents, a fait des études, galéré, fini dans un poste de cadre dans une banque. Il a une nostalgie sans borne de son village natal, mais pense clairement qu'une retour de ma part à la terre signifierais un retour en arrière, signifierais qu'il a fait tout ça pour rien etc... Chose que je pense d'ailleurs, mais bon, un père qui a lutté avec courage pour nous donner une condition matérielle qu'il pensait absolument souhaitable, on l'aime, on veut pas lui fendre le coeur.

D'ailleurs, très honnêtement, c'est pour casser cette solitude intellectuelle que je suis sur ce forum, car je trouve ce moyen de discution bien triste comparé à la convivialité d'une discution riche autour d'une petite bouteille de vin ou pas.

Au sujet du couple, je voulais glisser une sujet du genre, savoir comment vos conjoints vivaient la chose. Et dans mon cas heureusement, elle est réceptive.

Crevette a écrit:
Alors, j'ai arrêté d'en parler, et je fais mon, truc dans mon coin.
Je pense qu'il faut continuer à en parler, et surtout de demander des avis, confronter ses idées aux autres. C'est sain pour soi, et pour les autres. De plus, cela donne des idées et cela montre la cohérence de son action. Tout le monde ressent l'augmentation du gaz pour le chauffage, arrivera un moment où la facture ne pourra plus être décente.

Enfin, la démographie explosive, l'orientation néolibérale de la mondialisation qui met en concurrence les travailleurs chinois et européens perturbe l'analyse dogmatique actuelle : les gens comprennent que l'on va dans le mur, et cela va vite, très vite. Et ce n'ai parce que ils n'ont pas encore compris et analysé avec des mots simples (autonomie, circuit court, production bio, amap, coopération, association) qu'ils ne sont pas capables de le faire.
Dans les 3 décennies, nous allons passer les Pic de production du pétrole, de l'or, etc... et c'est donc maintenant que la population doit comprendre que "la fête est finie". Mais qu'il existe des solutions, plus complexe à mettre en œuvre, mais donnant plus d'autonomie, et donc plus de simplicité dans sa vie.[/quote]

Je me dis que peut être aussi, tu es arrivé à sensibiliser tes proches et tu nous encourage à en parler autour de nous, car tu a une aisance verbale que nous n'avons pas forcément crevette et moi.
Par exemple, autant je pense à l'écrit arriver à exposer de manière plus ou moins orthodoxe mais de manière je l'espère pertinente mes idées, autant verbalement, et en terme de fluidité voir en terme de répartie contre les réponses toutes faites ("ouais, mais bon, si c'était comme ça, ça se saurait", "ouais mais bon, les types ils ont bien prévu des trucs", "ouais mais bon, la science ça évolue , ils ont déjà toutes les solutions et attendent d'avoir gagné assez avec les fossiles", "ouais mais bon, faut profiter de la vie, l'avenir on verra bien etc...") j'ai peut être des lacunes.

Je rejoint Crevette, j'ai abandonné d'en parler autour de moi, sincèrement, c'est le prix à payer pour avoir une vie sociale dans mon cas.

20 Re: Helloo le Jeu 26 Aoû - 23:41

Alter Egaux


youyou a écrit:Là, énorme contraste avec ma situation. Peut être aussi que je ne connais que des beaufs CSP+ (nouveaux riches à voiture allemande, prof lib, ou profs embourgeoisés), ou des beaufs CSP- (copains de bistrots, copains d'école, ou copain ancien intermitants de la musique comme je le fut un moment).
Ce qui veut dire que le milieu social prédétermine ses amis. Un espoir : la décroissance va faire se rencontrer du monde et exploser les classes et les dogmes sectaires.

youyou a écrit:Et ça me laisse rêveur que tu ai des gens autour de toi sensible à ça.
Mon père a vu bruler la bourse en Mai 68 (probablement le sourir aux lèvres), et l'oncle de ma femme fait des stocks de gasoil en cas de rupture. Je connais aussi des familles autonomes depuis 70 ans, qui n'achètent que le sel et l'huile.

youyou a écrit:Non, mais c'est ça, mes amis sont des beaufs. Pourtant des beaufs sympathiques, je les aiment beaucoup ces gens là. Avec certains j'arrive à avoir d'intéressantes discutions sur l'art, la psychologie, la médecine, mais dès que je soumet l'éventualité d'un futur qui ne serait pas sur ce rail inconscient de l'abondance toujours plus grande, il y a cassure nette.
Je n'aime pas trop le terme de beauf. Les élites nous prennent probablement pour des beaufs. On est toujours le beauf (l'ignorant) de l'autre.
Pour la cassure, c'est le reflexe de l'autruche, face à un Cassandre. Naturel, mais déshabilitant. On préfère toujours parler du beau temps, plutôt que de parler des vrais problèmes.

youyou a écrit:Il a une nostalgie sans borne de son village natal, mais pense clairement qu'une retour de ma part à la terre signifierais un retour en arrière, signifierais qu'il a fait tout ça pour rien etc... Chose que je pense d'ailleurs, mais bon, un père qui a lutté avec courage pour nous donner une condition matérielle qu'il pensait absolument souhaitable, on l'aime, on veut pas lui fendre le coeur.
Sa capacité d'autonomie perdu par un travail bureaucrate peut se retrouver en cultivant un jardin. Ce n'est pas un retour en arrière, mais un acte militant, sain et apaisant.
Mais ayant déjà vécu une vie de paysan, je comprend son sentiment. Une ferme, c'est beaucoup de travail, et peu de loisir en Eté (plus l'hiver).

youyou a écrit:D'ailleurs, très honnêtement, c'est pour casser cette solitude intellectuelle que je suis sur ce forum, car je trouve ce moyen de discution bien triste comparé à la convivialité d'une discution riche autour d'une petite bouteille de vin ou pas.
Je peux te dire que les décroissants, les peakistes, les altermondialistes, les verts, les résistants sont très nombreux, dans ta ville ou ton village. Tu ne les a tous simplement pas rencontré.
Perso, je me suis connecté à plein d'associations, et le milieu militant et associatif est très créatif, interconnecté, redondant. Ce qu'il faut dépasser, c'est son esprit de clan. Je côtoie des patrons de droite mais qui travaillent activement pour la transition, comme les associations de gauche. Il ne faut pas avoir peur de son image, nie de celle des autres. Mais il faut travailler tous dans le même sens, se dépasser, et monter en compétence avec les autres.

youyou a écrit:Au sujet du couple, je voulais glisser une sujet du genre, savoir comment vos conjoints vivaient la chose. Et dans mon cas heureusement, elle est réceptive.
Elle est critique, mais décroissante avant l'heure (ses parents). C'est plus difficile pour les femmes, car elles ont beaucoup à perdre dans un univers machiste. Perso, je suis féministe, mais critique devant leur aveuglement de ce qui va se passer.

youyou a écrit:Je me dis que peut être aussi, tu es arrivé à sensibiliser tes proches et tu nous encourage à en parler autour de nous, car tu a une aisance verbale que nous n'avons pas forcément crevette et moi.
Non, je te dis que c'est sain pour ton équilibre de te connecter aux autres. Partout, nous cherchons des solutions. Elles existent, mais ne sont pas mise en valeur par la société, très productiviste et capitaliste. Il faut parler. C'est en parlant, en allant poser des questions que j'ai eu des réponses, parfois décevantes, mais parfois déterminante. J'ai parlé directement avec Bové. Il m'a dit des choses, réalistes. Cela m'a fait prendre conscience de l'importance de mon plan B. J'ai failli partir, trop tot.
Le but est donc de construire son projet, mais dans le monde actuel, et donc avec les autres. La transition, c'est cela : augmenter la conscience de son humanité, pour éviter le pire, et créer le meilleur. Déjouer les pronostiques. Avoir foi en les autres est aussi important que de se connaitre.

Nous nous sommes rencontrés. Nous avons tous nos différences, nos contradictions, nos limites. Mais ce qui nous anime, c'est de partager. J'ai beaucoup aimé cette rencontre.
L'Open source est une réussite. La transition peut être aussi l'instrument de notre liberté.

youyou a écrit:autant verbalement, et en terme de fluidité voir en terme de répartie contre les réponses toutes faites ("ouais, mais bon, si c'était comme ça, ça se saurait", "ouais mais bon, les types ils ont bien prévu des trucs", "ouais mais bon, la science ça évolue , ils ont déjà toutes les solutions et attendent d'avoir gagné assez avec les fossiles", "ouais mais bon, faut profiter de la vie, l'avenir on verra bien etc...") j'ai peut être des lacunes.
Il faut poser les questions qui fâchent : "Les chinois, tous une voiture; et les ressources ?" "200 dollars, les compagnies aériennes coulent, où pars tu en vacances ?" "Ile de France, 3 jours d'autonomie alimentaire, tu fais quoi ?" "Essence, 15 jours de stock commercial, comment va tu à ton travail ?"
Il faut aussi aller discuter avec les élus, ils sont conscients des problèmes, mais veulent éviter les paniques.

youyou a écrit:Je rejoint Crevette, j'ai abandonné d'en parler autour de moi, sincèrement, c'est le prix à payer pour avoir une vie sociale dans mon cas.
Perso, je pense que c'est pas très sain. Il faut éviter de ne parler que de cela, mais sur un sujet quelconque, demander comment il(s) traitera le problème suivant.

On peut faire des conneries, il est donc sain d'en parler, et de ne pas se constituer en communauté. Car c'est le sectarisme. Mais il ne faut pas penser convaincre. La lecture du monde suffit d'elle même : depuis le premier choc pétrolier, la courbe de croissance des pays industrielles est négative. Les 30 glorieuses sont loin, et le chômage massif. On peut nier la réalité, mais les problèmes de ce monde en transition explosent dans tous les médias, un peu plus sur internet.

Ce qu'il faut faire passer, c'est que faire sa transition prend du temps. Et le temps, il faut se le donner. Il ne faut pas communiquer sur l'urgence et la peur, c'est très démobilisateur. Mais se projeter dans le futur, et donner une cohérence à tes actes, et le communiquer.
Devant la cohérence de tes actes, de tes interrogations, de tes recherches, tu donnes une ligne directive implacable, qui force le respect.
Ma femme est là pour me dire si je dérape, mais il faut argumenter. J'accepter toutes les démonstrations. Mes amis le savent. L'energie est un sujet privilégier, centrale dans nos discussions. Et je peux te dire que la discussion est rude. Mais au combien centrale et enrichissante.

En fait, ce qu'il faut faire comprendre, c'est que la transition a déjà commencée, il y a presque 40 ans. Ceux qui refusent de la voir vont passer à coté de plus grand évènement que l'humanité est connu : la fin d'une énergie centrale, sans substitution facile. Ils vont dévisser, s'ils ne se méfient pas. Et si ils sont trop nombreux à dévisser, ils vont entrainer tout le monde avec eux. C'est cela qu'il faut comprendre : ton projet, c'est celui de tous, des tiens, des voisins, des amis, des anciens camarades.

Nous sommes tous le beauf de quelqu'un. Mais un beauf qui dévisse, il t'entraine avec lui, isolé ou pas.
C'est donc aussi important de discuter avec nous que de discuter avec eux. Et ne crois pas que l'un ou l'autre est plus facile.

21 Re: Helloo le Ven 27 Aoû - 3:20

supersasa83

avatar
et bien pouvoir parler avec quelqu un qui est d accord avec vous c est rare ,hier ma belle mère voulait me convaincre de retourner travailler a la poste pour ma retraite et lorsque je lui ai dit que dans 30 ans il n y aurait plus de retraite que nous devons retourner a la campagne elle m a trouvé pessimiste et pense que avec ce point de vue je n ai que le suicide comme avenir Evil or Very Mad
je lui ai expliqué que faire comme si tout va bien quand le bateau coule c est stupide et qu il vaut mieux se préparer pour pouvoir affronter l avenir ,elle m a dit en rigolant d avoir une grande maison pour que toute la famille vienne (et puis quoi encore)
elle croit que je suis folle et que tout va rester comme ça pour toujours

22 Re: Helloo le Ven 27 Aoû - 4:56

Galipette


supersasa83 a écrit:et bien pouvoir parler avec quelqu un qui est d accord avec vous c est rare ,hier ma belle mère voulait me convaincre de retourner travailler a la poste pour ma retraite et lorsque je lui ai dit que dans 30 ans il n y aurait plus de retraite que nous devons retourner a la campagne elle m a trouvé pessimiste et pense que avec ce point de vue je n ai que le suicide comme avenir Evil or Very Mad
je lui ai expliqué que faire comme si tout va bien quand le bateau coule c est stupide et qu il vaut mieux se préparer pour pouvoir affronter l avenir ,elle m a dit en rigolant d avoir une grande maison pour que toute la famille vienne (et puis quoi encore)
elle croit que je suis folle et que tout va rester comme ça pour toujours

Avec les beaux parents, c'est perdu d'avance Evil or Very Mad
En plus, tu as eu la mauvaise idée d'être femme active au foyer, ça c'est une bien mauvaise image pour la société, qui pense que l'on glandouille devant Amour, Gloire et Beauté.... Wink

23 Re: Helloo le Ven 27 Aoû - 5:11

Galipette


Alter Egaux a écrit:

youyou a écrit:Au sujet du couple, je voulais glisser une sujet du genre, savoir comment vos conjoints vivaient la chose. Et dans mon cas heureusement, elle est réceptive.
Elle est critique, mais décroissante avant l'heure (ses parents). C'est plus difficile pour les femmes, car elles ont beaucoup à perdre dans un univers machiste. Perso, je suis féministe, mais critique devant leur aveuglement de ce qui va se passer.

Suspect
Vous avez le droit, messieurs, de laver le linge à la main, pendant que nous irons labourer le champ!
On n'est pas obligé de revenir en arrière, on peut se réinventer un mode de vie!
Je pense que les hommes ont gagné en confort tout autant que les femmes.
Là où, peut-être, se joue l'information sur la crise systémique, réside dans le fait que le loisir favori des hommes est l'ordinateur, un loisir qui vous prend beaucoup de temps en général, mais pendant ce temps, que fait votre épouse?, elle cuisine?, s'occupe des enfants?, étend le linge? regarde la tv parce que l'ordi est pris?

3 femmes sont inscrites sur ce forum!

Ne prenez pas un cas personnel pour une généralité. Dans mon cas, c'est l'inverse, c'est moi qui informe, moi qui pousse au changement...
Lui refuse de voir la réalité car il s'imagine uniquement un scénario catastrophe du type "la route" Dès qu'il a vu les extraits de ce film, il m'a dit, "tu vois, moi, quand tu me parles d'effondrement systémique, c'est ça que je vois!" Donc, pour lui, pas d'issues, il vit en attendant...c'est donc moi la positiviste qui dit "non, il faut agir pour minimiser les dégats"

24 Re: Helloo le Sam 28 Aoû - 2:39

supersasa83

avatar
moi aussi c est moi qui ai pris conscience et qui pousse mon mari mais heureusement il me suis ,nous ne discutons pas de la chute ,je pense que ça l angoisse alors on évite souvent le sujet mais l autarcie l interesse beaucoup c est un vrai ours
par contre je ne suis pas femme au foyer je vends des fruits et légumes sur le marché bon je ne me lève pas au aurore j y vais vers 8h30 je remplace mon mari qui a des soucis de santé ,j ai repris depuis juin je m étais arrêté depuis la naissance de mon 3 °

25 Re: Helloo le Dim 29 Aoû - 8:29

Alter Egaux


Galipette a écrit:
Alter Egaux a écrit:
youyou a écrit:Au sujet du couple, je voulais glisser une sujet du genre, savoir comment vos conjoints vivaient la chose. Et dans mon cas heureusement, elle est réceptive.
Elle est critique, mais décroissante avant l'heure (ses parents). C'est plus difficile pour les femmes, car elles ont beaucoup à perdre dans un univers machiste. Perso, je suis féministe, mais critique devant leur aveuglement de ce qui va se passer.
Vous avez le droit, messieurs, de laver le linge à la main, pendant que nous irons labourer le champ!
Le feminisme, ce n'est pas de savoir qui va faire la vaiselle ou la lessive. Désolé si j'ai pu te faire croire que je me situais à ce niveau d'analyse, mais même si les tâches ménagères ont leurs importances, je pensais plutôt à :
- l'accès à l'éducation,
- l'accès au planning familial,
- l'accès à la contraception,
- à une égalité homme/femme (imparfaite actuellement même en occident),
- à une indépendance financière,
- à la pension de retraite par réversion (égalité homme femme ici),
- etc...

Galipette a écrit:On n'est pas obligé de revenir en arrière, on peut se réinventer un mode de vie!
100 % d'accord.

Galipette a écrit:un loisir qui vous prend beaucoup de temps en général, mais pendant ce temps, que fait votre épouse?, elle cuisine?, s'occupe des enfants?, étend le linge? regarde la tv parce que l'ordi est pris?
[...]Ne prenez pas un cas personnel pour une généralité.
Perso, je fais à manger, la vaiselle et m'occupe de mon enfant. Smile

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 3]

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum