Oléo.Transition

la décroissance comme transition post-pétrole

Mots-clés

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Projet de Crevette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Projet de Crevette le Dim 1 Aoû - 7:54

Crevette

avatar
Ben, c'est simple, j'ai quitté mon boulot de vacataire comptable dans la fonction publique territorriale.
J'en ai eu mare de bosser pour des élus idiots à l'égo hypertrophié et à 95% bêtes à manger du foin.
Je ne supportait plus de faire un boulot absurde avec des cons...

J'ai donc passé un BP REA (Responsable d'Exploitation Agricole) dans un CFPPA que je viens d'obtenir le 25 juin 2010 Laughing

Malgré les difficultés et le verrouillage du système agricole, j'ai eu la chance inouïe et le bonheur de trouver 6.6ha de terres en bio depuis 20 ans.

Je vais donc m'installer cet automne 2010 en arboriculture fruitière bio diversifiée, avec comme voisin un apiculteur bio.
Objectif: produire kiwis, poires, cerises, pommes, prunes, figues, en vente directe.
Le verger sea en demi tiges, avec oies, canards, poules pour toondre, éliminer les parasites et fertiliser.
Je ferais des légumes le temps que tout
ça pousse et commence à produire. Il y aura 4 ha en vergers, 2 ha en maraîchage dont 2 tunnels de 40x9.30m.
Le laitier d'à coté est ok pour fournir le fumier à composter.

Comme il y a une source jamais à sec depuis 30 ans, un puits permettra l'accès à l'eau...

Je compte bien pratiquer la traction animale d'ici environ 3 ans.
Et en attendant, faire tourner mon tracteur à 30%d'huile recyclée mini.
Et quand le verger produira, on verra pour les légumes, mais je garderais toujours un tunnel et un potager pour la famille.
Si la situation du pétrole ne dégénère pas trop vite, peut être que j'aurais le temps de poser une petite serre verre, plus durable qu'un tunnel.
Je n'ai pas d'armes, et ne compte pas en avoir.

Mon but est d'avoir une autonomie maximum en nourriture pour ma famille et moi, de changer de mode de vie, de faire un truc utile, et
d'avoir une vie intéressante et proche de la nature.

Au vu de la crise, et de plein d'autres choses, je ne regrette rien, au contraire!!!

2 Re: Projet de Crevette le Dim 1 Aoû - 8:02

Invité


Invité
Bonjour,
Génial, ton projet !
ma femme est originaire du sud-morbillan. On y va souvent, voir sa famille et des potes.
Du coup, je pense pouvoir passer te voir un de ces quatres.
A+

3 Projet arbo le Dim 1 Aoû - 8:14

Crevette

avatar
Ben pour l'instant, il n'y a rien que des champs, tout est à planter.
j'ai signé le compromis de vente et compte payer diplôme en poche courant l'été.

J'habite encore à Quimper ;-(

Je précise que le voisin apiculteur est un partenaire, que nous avons besoin l'un de l'autre et que nous allons faire hangar commun.

Il mettra autant de ruche qu'il veut dans mon verger. Le plus possible, même.

Ce sera avec plaisir que je recevrais de la visite!

4 Re: Projet de Crevette le Dim 1 Aoû - 9:00

pragma tic


Bonjour

Splendide reconversion, joli projet !
Je cultive également, en total amateurisme et à petite échelle, kiwis, poires, cerises, pommes, prunes, figues, en demi-tige, et d'autres choses, je suivrai donc avec grand intérêt l'avancement de ton projet.

Gare au renard ...

5 Projet suite le Mer 18 Aoû - 11:28

Crevette

avatar
Ok, pour passer me voir.

Je devrais avoir définitivement acquis les terres courant septembre...

J'attends avec optimisme les réponses de 2 banques pour le reste.

Si aucune ne me suis, je me démerderais à planter mes porte greffes quand même parce que c'est pas cher.
Mais, sans banque, difficile de financer des gros travaux de début, du genre épandage de compost, engrais verts, préparation du sol...

Un centre équestre éducatif (pour handicapés il me semble)est en cours d'installation dans l'ancienne ferme laitière d'en face!

Ils veulent travailler avec nous, et vice versa! Ils proposeront des visites de notre ferme, et se fourniront en légumes
chez nous pour eux et leur gîte.

Comme ils auront aussi des ânes, et peut être un cheval de trait, je vais voir si on peut s'arranger pour le travail du sol, machin et tout...

Du coup, j'ai l'impression qu'une dynamique se mets en place d'elle même, que comme ça nous aurons plus d'autonomie à tous.



6 Re: Projet de Crevette le Mer 18 Aoû - 12:15

~~NéoBio~~

avatar
génial !! quel projet!
tu as des idées pour faire du biogaz?
comptes tu faire certains traveaux sur ta maison? (isolation, récup d'eau de pluie etc)
pour ta serre en verre tu comptes utiliser du verre armé?

pour la traction animale , ne devrais tu pas reserver de la place pour faire du foin?

pour le tracteur : tu la trouves où l'huile?

7 Re: Projet de Crevette le Mer 18 Aoû - 19:32

youyou

avatar
Joli projet Crevette !!!

Niveau habitation tu fais comment ? Y a t du bâti avec le terrain ?

Tu sembles avoir trouvé un bon plan, 6 hectare, une source, une terre propre, des voisins partenaire pour la transition.

Que fait ton mari ? Salarié ailleurs, partie intégrante du projet ?

8 Projet suite le Jeu 19 Aoû - 0:26

Crevette

avatar
Ben heu...

Je précise que je suis un homme ;-)
Mais pas grave.

Niveau habitation, c'est le néant.
Donc je cherche à louer un truc dans le coin ou mettre un bungalow pour commencer.

Mon voisin construit une maison à quelques mètres de ma future propriété, et il compte la louer d'ici 1 an.
Je lui ai dit mon intérêt...

Sinon, pas de serre verre, bien trop cher, mais deux tunnels maraîchers de 40m.

Je ne sais pas comment je pourrais faire pour l'âne,une pâture de 5000m² plus achat de foin pour l'hiver?

Je capte environ 50l d'huile par mois dans un kebab (sinon, ils doivent payer une entreprise de récup au nb de litres), puis je la filtre à 2µ.
Cela donne une trentaine de litres utilisable comme carburant.

9 Re: Projet de Crevette le Jeu 19 Aoû - 0:34

Galipette


Pour quoi faire un âne?

Pour une traction d'outils du sol, ça va être un peu juste pour lui, mais si le centre équestre pense avoir un cheval de trait, ce serait parfait de leur emprunter, quitte à faire des démonstrations pour leur centre en échange.

10 Re: Projet de Crevette le Jeu 19 Aoû - 1:25

patoche


tu veux labourer ?
lance toi dans la permaculture
je te conseille de lire La révolution d'un seul brin de paille de Masanobu Fukuoka le père de l'agriculture naturelle
c'est le concept de faire travailler la nature à sa place
c'est beaucoup moins fatiguant et ca marche aussi bien sinon mieux que l'agriculture traditionelle
tu trouveras plein de liens à ce sujet sur internet

et si on orientait tous les membres de ce forum sur Anarchie verte ? ca ne pourrait que leur servir je pense

11 Re: projet le Jeu 19 Aoû - 1:54

Crevette

avatar
Ben, j'ai une parcelle enherbée que je devrais labourer une seule fois parce que c'est plus simple.

Après, terminé le labour!!

Un âne, c'est nickel pour butter des P2T, des poireaux, et travailler sous serre.
Il tasse moins la terre qu'un cheval et est bien plus rustique.

Merci pour le livre, Patoche, je suis preneur! je vais aller faire un tour sur Anarchie Verte...

Effectivement, j'envisage la permaculture, ou au moins, une certaine forme.

Le pb est qu'il faut rester dans les sentiers battus pour toucher les aides J.A, et avoir un financement bancaire (je m'en passerais bien)
Ils seraient bien incapables de comprendre la permaculture. Ils avouent volontiers ne connaitre que le lait, le porc, et les céréales...
Il y a donc des choses que je doit taire, mais que je ferais quand même (système D)
Déjà qu'ils ont du mal a appréhender une exploitation fruitière diversifiée en bio... Crying or Very sad
Neanmoins, certains ont commencé à comprendre que le système conventionnel est au bout, ils voient d'un très bon oeil
de nouvelles activités diversifiées. Ils veulent (les banquiers) surtout savoir si je suis un illuminé ou pas Laughing

Bien sûr, je n'ai rien dit sur le peak oil...

12 Re: Projet de Crevette le Jeu 19 Aoû - 2:44

Galipette


Avais-tu une option maraichage biologique dans ta formation?

J'ai passé un bac conduite et gestion de l'exploitation agricole il y a 10 ans, et je n'ai pas eu la chance d'y apprendre le moindre truc d'utile. Le mot biologique était presque un gros mot. On n'y parlait que de rentabilité, mais bon, en cfppa, ça ne doit pas être le même topo, et il me semble que les choses ont sacrément évolué depuis.

13 Re: Projet de Crevette le Jeu 19 Aoû - 4:07

youyou

avatar
AH bah oui mais crevette, comme nickname, c'est quand même pas super viril (ouahh...en effet, je suis mal placé pour la ramener Wink ).

Tu parles d'enprunt bancaire, d'aides etc, je pense que c'est le souci principal. Ce système institutionnel oblige plus ou moins à suivre une norme qui les arrange. j'ai entendu dire que certains céréaliers se faisaient imposer leur semance etc..

Sinon au sujet de l'agriculture naturelle Patoche, est ce vrai la légende comme quoi le primo inventeur de cette technique, un japonais, s'est vu bruler ses semences car devenues super résistantes ?

J'y croit beaucoup à ce principe. Exemple tout con, je plante depuis 2 ans des graines de potirons du commerce. Récolte moyenne dans mon carré de terrain à l'abandon, besoin d'arroser constamment, récolte maigres etc..
Cette année je récupère des graines de mon cousin, qui à la campagne depuis 10 ans a des plants de potirons qui se démerdent seuls : ils sotn en place, il ne récole pas tout, les fruits pourrissent sur place, se replante tout seul, et donne des multiples fruits, sans eaux, sans désherbage.
Essayé cette année dans mon jardin, et là, truc de fou, ça pousse n'importe ou, les tiges vont dans els ronces, font pleins de fruits énormes et j'ai pas mis une goute d'eau (même pas de BRF).

Sinon vous vous y connaissez en poule visiblement tous. je poste un sujet là dessus et espère vos lumières.

14 Projet arbo bio le Jeu 19 Aoû - 5:52

Crevette

avatar
Galipette, tu a mis dans le mille!

Effectivement, j'ai pris l'option maraîchage bio!

C'était la 1ère année qu'ils proposaient cette option.
Il s'est avéré que les 17 autres participants ont fait la même chose! Very Happy
Le CFPPA a décidé de se spécialiser dans le bio, et ils ont décidé d'y monter
une exploitation maraîchère avec un peu d'arbo, pour que les élèves aient tout sur place.
Ils nous ont proposé le poste de chef d'exploitation...

Je suis content de voir que les mentalités ont bien changé depuis que tu a passé ton diplôme!

En ce qui concerne la bio, j'ai pu faire des constats qui incitent à l'optimisme.
Lors de mon stage obligatoire à la chambre agri, (aux 2 session que j'ai faites)la majorité
des participants étaient des gens qui voulaient s'installer en bio.
Grosso modo, sur 25 personnes, il y avait 7 laitiers conventionnels, 5 porchers conventionnels, et tout le reste
en bio: 10 maraîchers bio, 1 fromager bio, 1 arbo bio (moi même).
D'après ce qui s'est dit, c'était pareil aux autres sessions depuis un moment

J'ai bien senti que les gens de la chambre voyaient le sol conventionnel se dérober sous leurs pieds depuis quelque temps déjà..
Ils se demandent ce qui se passe.
A tel point qu'ils ont changé leur discours Laughing et leur site web
Ils proposent maintenant des formations en bio, et ont embauché des spécialistes dans ce domaine.

Certes, il y a beaucoup de choses à rattraper, mais nous sommes sur la bonne voie.


Youyou, j'ai bien ri en lisant ton post Laughing Merci!!
Certains me surnomment comme ça parce que je suis gaulé comme une crevette ;-)

Sur l'histoire des semences que tu cites, il est vrai que les semenciers conventionnels n'ont pas intérêt
à te vendre des semences pérennes. La plupart du temps, ils vendent des hybrides (F1), dont on ne sait pas trop ce que ça va donner si on garde les graines pour l'année suivante, ou si non hybrides des semences dégénérées, qui sont tellement faibles qu'lles chopent
toutes les maladies et ne peuvent produire sans engrais et produits phyto de toute sorte. des semences malades quoi.

Parce qu'ils ont intérêt à ce que tu dépende d'eux et soit obligé de leur acheter des semences tous les ans.

Donc, remercies ton cousin, il a raison, perpétue ses semences!

Depuis des années, je prends mes semences "anciennes" reproductibles chez Kokopelli.
http://www.kokopelli.asso.fr/

Un seul exemple:
J'y ai acheté il y a 2 ans plusieurs variétés de tomates.
Depuis, comme pour les potimarrons de ton cousin, celles qui sont tombées se resèment toutes seules
sous la serre, à tel point que ça pousse partout comme du chiendent; et qu'une fois que j'ai gardé les plus beaux plants, j'ai du en arracher un sacré paquet...

La nature, c'est ça ça donne gratuitement (pléonasme), et les semenciers et monsanto aimeraient bien l'interdire!

NB: évites de cultiver plusieurs variétés de courges en même temps, parce que, au contraire des tomates ça s'hybride tout seul...

15 Re: Projet de Crevette le Jeu 19 Aoû - 6:11

patoche


Sinon au sujet de l'agriculture naturelle Patoche, est ce vrai la légende comme quoi le primo inventeur de cette technique, un japonais, s'est vu bruler ses semences car devenues super résistantes ?

je peux pas te répondre mais si c'est vrai ce que tu me dis ... Shocked Shocked

16 Re: Projet de Crevette le Jeu 26 Aoû - 22:11

Alter Egaux


Crevette a écrit:Je vais donc m'installer cet automne 2010 en arboriculture fruitière bio diversifiée, avec comme voisin un apiculteur bio.
En voilà un plan qui est bon !

17 A l'aide!!!! Besoin d'aide & idées le Lun 6 Sep - 12:01

Crevette

avatar
Bonjour tout le monde!

J(ai une bonne et une mauvaise nouvelle.
Je commence par la bonne.

Bon, ça y est, je suis maintenant ruiné mais propriétaire terrien heureux.
Je suis passé devant le notaire vendredi 03 septembre pour signer l'acte de vente et payer...

J'ai donc la chance d'avoir 6.65ha de très bonne terre en bio depuis 20ans...


La mauvaise nouvelle, c'est que les 2 1ères banques que j'ai sollicité ont refusé de me financer sur le reste.
J'ai fait appel à 2 autres banques dont la NEF, mais si elles ont le même logiciel d'analyse du risque, c'est mort.

Ces cons m'ont dit qu'ils n'y connaissaient rien en arbo (surement vrai), et que donc ils ne me suivent pas.
Il semble qu'elles préfèrent financer l'agriculture intensive, le porc et le lait, déjà en faillite. AAARRRRGGGGHH!
Pas moyen d'avoir des raisons disons rationnelles.

En attendant, je commence à cultiver système D, en bouturant moi même les porte greffes et arbres fruitiers qui m'intéressent.
Et à faire des légumes plein champ à l'arrache, un genre de jardinage très évolué. Mais ça ne nourrira pas son homme...
Il semble qu'ils ne sont pas du tout conscients du peak...


S'il vous plait!
Si quelqu'un a des idées pour trouver un moyen de financement alternatif, ça me rendrait bien service...
Ou même des idées.

18 Re: Projet de Crevette le Lun 6 Sep - 17:20

Invité


Invité
essaye de te trouver des futurs clients, et propose leur d'acheter une part de conso à l'avance.
Quelques graines, une serre, de la paille, tu n'en aura pas pour cher jusqu'au printemps prochain.
Cherche les agriculteurs qui ont pris leur retraite, et vois s'il ne leur reste pas un vieux stock de paille dans la grange,
va voir d'autre maraîchers, demande leur s'ils n'ont pas des chutes de bâches pour serres, tu pourras peut-être t'en faire des petits tunnels, avec du noisetier, du saule, ou du bambou pour faire la structure.
Pour les graines de fêves, n'achète pas les semences, achète-les plutôt au rayon légumes secs de la biocoop locale.
Essaye le "crédit coopératif", "terre de liens", l'ADIE.

19 Re: Projet de Crevette le Lun 6 Sep - 18:45

Alter Egaux


Ramite a écrit:essaye de te trouver des futurs clients, et propose leur d'acheter une part de conso à l'avance.
1. Type AMAP. Renseigne toi si il y a des AMAP en création, ou des AMAP saturées : une AMAP saturée est succeptible de se diviser en 2, et donc de créer 1 ou 2 emplois maraichers. La qualité d'une AMAP, c'est ton chiffre d'affaire garanti sur 1 an. Si tu assures, cela devient reconvertible années par années. Les AMAP fournissent aussi de la main d'oeuvre ponctuelle pour monter une serre, faire une cloture, etc...
Enfin, contacte le réseau AMAP car ils soutiennent les jeunes créateurs maraichers, soit par aide, conseil, conseil pour aide au financement, débouché, soit directement en te mettant en lien avec une AMAP qui cherche un producteur.

2. Fait aussi le tour des BIOCOOP pour savoir s'ils seraient succeptibles de te prendre des légumes/fruits locaux.

3. Vois aussi si une cantine bio va se monter ou est monté : tu peux leur proposer et leur réserver une partie de la production à venir.

4. Faire les marchés, mais c'est beaucoup de trajet et beaucoup de temps de présence.

Ramite a écrit:va voir d'autre maraîchers, demande leur s'ils n'ont pas des chutes de bâches pour serres, tu pourras peut-être t'en faire des petits tunnels
Bon conseil. Ils ont parfois des serres dont ils se débarassent à un très bon prix.

Exemple de liens où tu peux trouver ton bonheur :
http://www.interbiobretagne.asso.fr/les-points-de-vente-31-39.html

Tu peux aussi contacter le réseau colibris :
http://www.colibris-lemouvement.org/index.php/TH/Participer2

20 Re: Projet de Crevette le Lun 6 Sep - 19:04

youyou

avatar
Quels types d'investissement as tu besoin, et quel en est le détail et le montant ?

21 Re: projet de crevette le Mer 8 Sep - 9:45

Crevette

avatar
Ben, Goéland, yen a pour pas mal de sous:

30 000 (surévalués pour le verger, même si je compte palisser le moins possible
20 000 tracteur & outils attelés
10 000 le puits
4 000 pour un fourgon
6000 pour 2 tunnels

dans 3 ans:
20 000 le hangar
15 000 chambre froide
15 000 atelier de transformation.

En attendant, je bouture des figuiers, et porte greffes...
J'utilise le motocul de mon collègue...

J'ai une copine maraichère en bio qui a fait 15 banques avant de trouver la bonne...
Deux batailles de perdues, mais pas la guerre.

J'envisage aussi de chercher des mécènes et de monter une tontine...



Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum